Numismatique de l'antiquité
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V intégrée (Via ODR 15€)
39.91 € 67.42 €
Voir le deal

 

 Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite

Aller en bas 
AuteurMessage
Zafeu
COS IIII
COS IIII
Zafeu

Age : 63
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 12/01/2020

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeDim 17 Jan - 20:57

Petit topo sur cet atelier très provisoire, et une émission inédite de Septime Sévère.

Il se décompose en 3 parties:

1- l'atelier d'Emèse: reprise de l'exposé paru dans le Bulletin numismatique du Limousin en 2007.

2- Exemples de monnaies "miroir" Septime / pescennius

3- Emission inédite "II COS" en fin de légende de revers.


1- Présentation des émissions d'Emèse:

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Articl10
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Articl12
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Articl11
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Articl13
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Emissi12
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Emissi10
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Emissi11
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Emissi13



2- Exemples de monnaies "miroir" de Septime Sévère et Pescennius Niger:


Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar36

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar34

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar35

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar39

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar37

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar38

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar40

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar41

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar42

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar45

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Compar44


3- Emission inédite d'Emèse:


Comme l'explique M. Parverie, la 1ère émission (193) n'est pas datée, tandis que les émissions suivantes sont datées par la mention COS II en fin de titulature.

Or, il existe quelques exemplaires de monnaies ayant la titulature de la 1ère émission, et la mention "II COS" en fin de légende de revers.
Ces monnaies ne sont pas répertoriées par les ouvrages de référence, hormis le type BONI EVENTVS (RIC 369 note; BMCRE 343 note).
M. Parverie n'en parle pas, et Doug Smith n'évoque que le type MONETAE dans son blog consacré à Emèse: https://www.forumancientcoins.com/dougsmith/mintsyr1.html

Je connais les 16 exemplaires suivants (dont le mien présenté en premier), reprenant 5 types, ainsi que 2 aurei (partageant les mêmes coins). La présence de ces aurei, et le fait que tous les exemplaires présentent la même mention "II COS", attestent qu'il ne s'agit pas d'une fantaisie de graveur, mais d'une phase d'émission cohérente.

A noter: les exemplaires 1, 3 et 4 partagent le même coin de droit, de même que les ex 9 et 10. Les ex 1 à 3 partagent le même coin de revers (coin unique pour ce revers), et les exemplaires 7, 8 et 9 partagent les mêmes coins (coin unique aussi). 3 MONETAE et le VICT partagent le même coin de droit. Il y a sûrement d'autres liaisons de coins, que j'explorerai ultérieurement. Toutes ces liaisons de coins pour si peu d'exemplaires montrent que cette série fut très courte.

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Septim14
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Autres11
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_cos10
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Boni_e10
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_810
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_110
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_210
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_310
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Septim28
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_410
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_910
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_710
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_610
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ex_510

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Aureus10
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Aureus10

Il est intéressant de noter que le dernier denier ci-dessus (avant les 2 aurei) présente la légende "VICTOR IVST AVG" empruntée à Pescennius (qui se faisait appeler "IVSTVS", le Juste), qui fut rapidement remplacée par VICTOR SEVER AVG". Une monnaie de Doug Smith comporte la même légende, et une titulature s'achevant par "COS I":

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Monnai10




On peut donc penser que sur le plan chronologique, la série "II COS" vient immédiatement après la série "COS I".
Il est à noter que plusieurs monnaies portent la mention "COS" tout court à l'avers, ce qui est normal selon la tradition romaine: on n'ajoutait jamais un numéral après COS lorsqu'il s'agissait du 1er consulat:

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Cos_av10


Quant aux exemplaires présentant une mention II CO ou II C en fin de titulature (comme ceux qui suivent), ils pourraient appartenir à une phase s'intercalant entre la phase inédite et l'émission stabilisée avec la mention COS II.

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_z10
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_co_10


Cet exemplaire "de transition", portant simultanément la mention "II C" en fin de titulature, le le "II COS" en fin de légende, semble en attester: selon moi, il s'agit probablement d'un "hybride" constitué du 1er coin de droit portant la date du 2nd consulat - destiné à être frappé avec un revers à légende simple - et d'un revers qui devait être frappé derrière un droit à titulature s'achevant par "AVG".


Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_e10


Cette hypothèse est renforcée par le fait que les 4 monnaies ayant ce revers partagent le même coin :

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Mzome_13


Dernière édition par Zafeu le Jeu 21 Jan - 14:22, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zafeu
COS IIII
COS IIII
Zafeu

Age : 63
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 12/01/2020

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeLun 18 Jan - 12:11

Enfin, une remarque sur ce qu'écrit Doug Smith au sujet des "visage long" et "visage rond" sensés distinguer la première phase des titulatures portant la mention "COS II" des suivantes. Il fait remarquer que le "visage rond" excède de loin en quantité toutes les autres émissions de 193-début 194, et il affirme que le "visage long" caractérise les toutes premières frappes "COS II" début 194.
Or, on peut trouver certaines monnaies de 195 portant ce "visage long", comme celle présentée ci-dessous en comparaison avec un visage "rond". De même, on constatera dans les exemplaires "II COS" ci-dessus qu'on trouve des visages longs comme ronds.
Je pense donc que cette distinction tient plus à une différence de graveur qu'à une chronologie d'émission. On remarquera d'ailleurs sur ces exemples que les revers sont également stylistiquement différents, l'un étant "long" et l'autre "rond"...

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Visage10


Dernière édition par Zafeu le Mer 20 Jan - 2:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zafeu
COS IIII
COS IIII
Zafeu

Age : 63
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 12/01/2020

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeLun 18 Jan - 21:16

Petit ajout, concernant la phase transitoire entre la 1ère émission de 193 (AVG) et celles qui ont suivi (AVG COS II):

On trouve, en sus de la série II COS au revers, des variantes en fin de titulature d'avers: II C, II CO.

En voici les seuls exemplaires que j'ai trouvés dans coryssa (500 monnaies d'Emèse) ou ailleurs:

1- II CO (le 1er ex est dans ma coll.): ils sont tous du même coin de droit, bien que de 3 types de revers différents ! Il est donc probable qu'un seul coin de droit ait été gravé avec la mention II CO. Si l'on juge à l'aune de l'usure progressive du coin, le type BONI AVENTVS fut frappé en premier, puis le type BONA ESPEI, pour finir par le type INVICTO IMP TROPAEA. A noter que le RIC connait une autre variante de ce dernier: INVICTO IMP TROPAE (RIC 393), qui pourrait toutefois être le type précédent avec le A bouché dans le coin (je ne pense pas qu'il en ait examiné beaucoup d'ex, ni même deux...). On comprend que le coin de droit ait été très fatigué en fin de parcours...


Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_co_12

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_co_13

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_co_11

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_co_11

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_co_10




2- II C (quatre coins de droit différents):


Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_z11

Les deux suivantes partagent le même coin de droit:
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_z10

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_z11

De même que ces deux-ci:
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_z14


Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_z13

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Ii_c_z12


Dernière édition par Zafeu le Ven 22 Jan - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zafeu
COS IIII
COS IIII
Zafeu

Age : 63
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 12/01/2020

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeMar 19 Jan - 15:54

Proposition de chronologie: sur la base des exemplaires observés dans coryssa (1200 monnaies d'Emese examinées) et quelques autre sites, et les références du RIC, je pense qu'on peut proposer la chronologie suivante:

1- Titulature s'achevant par AVG: celle de Rome. Concerne les type VICTOR IVST AVG, VICTORIA AVG (AVG gravé sur bouclier), FORT REDUC (debout avec palme), SAECVLI FELICITAS (croissant-étoiles), FELICIT(AS) TEMPOR(VM) (cornes d'abondance ou panier), BONI AVENT(VS) (femme debout ou cornes d'abondance), MONET(AE) AVG, BONAE SPEI, INVICTO IMP TROPEAE/TROPAE/TROPEI/TROPEAE II, et LEG VIII AVG TR P COS.


2- Titulature terminant par COS I (29 ex, 11 coins de droit). Concerne 6 types de victoires, LIBERAL (1ère émission de ce type), MONETA, 4 types FORTVNAE et FELICITAS TEMPOR (cornes d'abondance).


3- Titulature terminant par CO (2 ex, 1 coin) ou COS (6 ex, 3 coins): l'erreur d'ajouter le numéral "I" après COS est corrigée. Concerne 2 types de victoires, FORTVNA REDUC (assise), FORTVNAE REDVCI (debout, même légende longue rarissime sur ce type, qu'on ne trouve qu'avec le droit "COS I" par ailleurs), AETERNITAS AS (croissant et étoiles, 1ère émission de ce type - imitant celui de Pescennius - qui deviendra SAECVLAE FELICITAS par la suite), MARTI VICT (1ère émission de ce type) et MONETA.

4- II COS au revers. On change de date. Pour ne pas surcharger la titulature, on place la mention au revers. Concerne les types VICTOR IVST, FELICITAS TEMPORVM (panier), BONI EVENTVS (femme debout), CERER FRVGIF et MONETA.


5- Titulature se terminant par II CO (6 ex, coin unique) / II C (8 ex, 5 coins): la mention II COS trouble le message ("slogan") de revers, on repasse donc au droit, en plaçant IM sous le buste pour dégager la place nécessaire, non sans passer par une transition où les 2 mentions coexistent (II C à l'avers et II COS au revers). Il n'y a qu'un coin "II CO" (utilisé sur 3 revers): on aura sans doute considéré qu'une abréviation maximale permet de simplifier le placement des lettres de titulature. Concerne les types FORTVNAE (debout avec ancre ou assise), MARTI VICT (2nde utilisation), BONI EVENTVS, CERER FRVG, et BONAE SPEI. A noter: la réf RIC 378 propose une lecture erronée de la fin de titulature: il est dit "AVG III" alors qu'il faut lire "AVG II C"


6- C II / CO II en fin de titulature (cf RIC). Deux coins uniques, utilisés pour les seuls revers BOMAE SPEI (RIC 366C, "C II") et MONETA (RIC 412A, "CO II"). Cette version n'a visiblement pas plu...


7.1- COS I - I (24 ex, 18 coins de droit): On développe la mention, en plaçant le 2ème "I" sous le buste. RIC manque totalement (peut-être n'a-t-il pas distingué cette césure). Concerne les types FORTVNA (assise ou debout avec ancre), FELICITAS TEMPOR (cornes d'abondance) et MONETA, BONA SPES, et INVICTO IMP (1ère émission omettant TROPAEA). Je ne suis pas D. Smith dans son hypothèse d'un atelier itinérant, car les revers concernés sont dans la continuité des types ci-dessus. On voit d'aillleurs le même phénomène à Laodicea avec les titulatures IMP II, IMP I - I, IMP - II, IMP VII-I, IMP VI-II ou IMP MA - X. Je fais donc l'hypothèse d'une émission visant à limiter le resserrement des lettres de titulature, mais l'option sera abandonnée au profit du COS II pour éviter les confusions avec les COS I suite à décentrement des flans ou bouchage de coin. On ne trouve que 3% de cette version à césure dans la production de l'atelier (13 ex sur les 500 de la base Coryssa, plus mes 2 exemplaires).


7.2 - COS - II (16 ex, 6 coins) en fin de titulature: le "II" est placé sous le buste, pour éviter la confusion avec le COS I. Concerne les types VICTOR SEVER (2 ex), FORTVNA (debout, ancre), FELICITAS TEMPOR (panier) et LEG XVIII V CEM M V TR P COS (3 ex). Même hypothèse que pour le COS I - I. Ces deux versions ont peut-être été frappées en même temps que le COS II.


7.3 - Finalement, la version COS II en fin de titulature, sans césure, est définitivement adoptée. Plus de 90% des exemplaires de Coryssa relèvent de ce type.


Dernière édition par Zafeu le Sam 23 Jan - 12:18, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fred
AVGVSTVS
AVGVSTVS
Fred

Age : 47
Localisation : Un Liégeois en Herault (34)
Date d'inscription : 03/02/2006

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeMar 19 Jan - 16:51

Bravo c'est un sujet qui m'intéressait aussi beaucoup, même si je préfère les monnaies de Niger à celles de Septime.

_________________
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Baniere_animee
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Abaloneb
Revenir en haut Aller en bas
http://monnaies-romaines.net/
Zafeu
COS IIII
COS IIII
Zafeu

Age : 63
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 12/01/2020

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeMar 19 Jan - 16:59

Fred a écrit:
même si je préfère les monnaies de Niger à celles de Septime.

A chacun ses moyens Wink

Les monnaies d'Emesa de Septime sont aussi rares que les monnaies d'Antioche de Pescennius, mais quiconque veut ce dernier n'a pas le choix, d'où un prix 10 fois plus élevé !
Revenir en haut Aller en bas
Fred
AVGVSTVS
AVGVSTVS
Fred

Age : 47
Localisation : Un Liégeois en Herault (34)
Date d'inscription : 03/02/2006

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeMar 19 Jan - 17:06

oui c'est clair, mais j'ai toujours adoré les portraits de Niger sortis de ces ateliers, beaucoup moins ceux de Septime. Ceci dit les revers particuliers (Temporum felicitas, saeculi felicitas, boni enventus et variantes) repris par Septime Sévère sont très intéressants !!!

_________________
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Baniere_animee
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Abaloneb
Revenir en haut Aller en bas
http://monnaies-romaines.net/
Zafeu
COS IIII
COS IIII
Zafeu

Age : 63
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 12/01/2020

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeMar 19 Jan - 20:48

Je me suis livré à un petit calcul de coin de table pour évaluer combien de deniers furent produits en Syrie de mi-193 à fin 195, pour la simple solde de l'armée de Septime Sévère, et combien seront parvenues jusqu'à nous. Je me suis basé sur des données issues de l'article de M. François Callataÿ dans la Revue numismatique, 6e série - Tome 155, année 2000 pp. 87-109.
https://www.persee.fr/doc/numi_0484-8942_2000_num_6_155_2277

Hypothèses:
- environ 80000 hommes (14 légions), stationnées pendant les 30 mois d'existence de l'atelier d'Emesa.
- Salaire annuel: de 300 deniers (Miles legionis Legionnaire) à 25000 deniers (Centurion Primus pilus).
https://leg8.fr/armee-romaine/prix-choses/#:~:text=Il%20ne%20pourrait%20th%C3%A9sauriser%20que,comme%20%C2%AB%20argent%20de%20poche%20%C2%BB.
Je prendrai une moyenne de 500 deniers.
- Productivité d'un coin : 20000 deniers
- taux moyen de "survie jusqu'à nous" des monnaies romaines: env. 1 ex pour 5000 produites (soit 4 par coin).

En 30 mois, les deux ateliers syriens auront du produire 80000x500x2,5 = 100 millions de deniers, soit env. 110000 par jour ! Et donc env. 10 paires de coins chaque jour...

Si l'on suppose que les deux ateliers syriens se sont partagé cette production à parité, on peut estimer que 15000 deniers d'Emesa sont parvenus ou parviendront jusqu'à nous.

Considérant qu'un filtrage par "Emesa" des ventes enregistrées par Coryssa sur les 20 dernières années me donne 1200 exemplaires, cette évaluation ne me semble pas trop déconnante, en dépit de grandes approximations.
Revenir en haut Aller en bas
septimus
Proconsul
Proconsul
septimus

Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/12/2007

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeSam 23 Jan - 19:42

En l'absence de mise à jour des ouvrages sur la période, l'article de référence reste celui de R. Bickford-Smith, The imperial mints in the East for Septimius Severus. It is time to begin a thorough reconsideration, dans la Rivista Italiana di Numismatica e Scienze Affini en 1994. Vivement la mise à jour du RIC à laquelle Curtis est attelée!
Revenir en haut Aller en bas
http://septimus-coins.blogspot.com/
Zafeu
COS IIII
COS IIII
Zafeu

Age : 63
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 12/01/2020

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeSam 23 Jan - 19:46

septimus a écrit:
En l'absence de mise à jour des ouvrages sur la période, l'article de référence reste celui de R. Bickford-Smith, The imperial mints in the East for Septimius Severus. It is time to begin a thorough reconsideration, dans la Rivista Italiana di Numismatica e Scienze Affini en 1994. Vivement la mise à jour du RIC à laquelle Curtis est attelée!

As-tu un lien?
Revenir en haut Aller en bas
septimus
Proconsul
Proconsul
septimus

Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/12/2007

Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitimeSam 23 Jan - 20:02

Pas trouvé en ligne, il faut aller en bibliothèque spécialisée. Mais je suis preneur d'une copie, je n'ai que quelques notes prises à la BnF il y a quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
http://septimus-coins.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Empty
MessageSujet: Re: Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite   Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Septime vs Pescennius, Emèse vs Antioche. Emission inédite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dvdrip l'émission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES DE L'EMPIRE ROMAIN :: Monnaies de l'Empire Romain-
Sauter vers: