Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant
AuteurMessage
PYL
modérateur
modérateur
avatar

Age : 37
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Dim 29 Aoû - 16:11

Bravo12 je ratrape mon retard de lecture Bravo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Lun 30 Aoû - 4:12

merci les amis ! salut5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Lun 30 Aoû - 4:36

442

La légende du phare de Messine

Les monnaies républicaines romaines des liens ci-dessous, de Jules César et Sextus Pompée, d'un atelier sicilien incertain, portent sur l'avers le phare de Messine surmonté par la statue de Neptune tenant le trident dans la main droite (voir le post n.º 385, La légende du trident, dans cette série), un gouvernail dans la main gauche et le pied gauche sur une proue; devant le phare, une galère navigant à gauche avec l'aigle sur un trépied à la proue, un crochet à la poupe et un sceptre sur l'aplustre, et, sur le revers, le monstre Scylla à gauche brandissant un gouvernail en guise de massue avec les deux mains.  

http://www.acsearch.info/record.html?id=6800

http://www.acsearch.info/record.html?id=382606

http://www.acsearch.info/record.html?id=36215

http://www.acsearch.info/record.html?id=50097

http://www.acsearch.info/record.html?id=62215

http://www.acsearch.info/record.html?id=74697

http://www.acsearch.info/record.html?id=74921

http://www.acsearch.info/record.html?id=176729

http://www.acsearch.info/record.html?id=176766

http://www.acsearch.info/record.html?id=176767

http://www.acsearch.info/record.html?id=176792

http://www.acsearch.info/record.html?id=176793

Faro di Messina, le Fretum Siculum des anciens, était la dénomination attribuée à partir du Bas Moyen-Âge au bras de mer entre la Sicile et la Calabre, lequel, dans la cartographie actuelle, est indiqué comme détroit de Messine. Originellement il constituait un toponyme de contenu exclusivement géographique, de même que le mot Pharos était le nom d'un îlot dans le cas du phare d'Alexandrie (voir le post N.º 440, La légende du phare d'Alexandrie, dans cette série).

Le détroit fait 3 km de large au nord entre Capo Peloro et Torre Cavallo, et environ 16 km au sud entre Capo d'Ali et Punta Pèllaro en Calabre. La navigation du détroit eut une réputation terrible dans l'Antiquité hein69. Elle présente en fait une notoire difficulté, spécialement à cause des courants rapides et irrégulières. Les vents même y soufflent violemment et parfois conflitants entre eux. Le courant principal produit par le flux va de sud à nord avec le nom de rema montante, et celui produit par le flux en direction contraire s'appelle rema scendente. Elles atteignent une vitesse maximum de 9 km par heure en certaines occasions.

Les courants sont en rapport avec la position du Soleil, avec les phases de la Lune et avec les vents. Ils s'alternent normalement de 6 en 6 heures, mais plusieurs causes peuvent en changer les cours. En général, le courant atteint son maximum après 4 heures d'avoir commencé, et se réduit vers une demi heure avant que le courant opposé s'établisse. Dans cette demi heure s'ensuit la période appelée par les locaux corrente de bilancio (courant d'équilibre). Chaque courant a ses propres bastardi (bâtards), c'est-à-dire, des contrecourants qui se forment à ses côtés environ une heure après sa propre formation. Ceux-ci gagnent force ensemble avec les courants principaux et s'affaiblent avec eux. Ils peuvent avoir 1.000 m de largeur. Les bastardi se développent en des endroits connus, de façon à permettre l'utilisation de bâteaux et de voiliers pour la navigation. Dans les points de rencontre des courants opposés, ou où un courant trouve une différence notable de fond, se forment des tourbillons appelés garofali ou refoli, dont les principaux sont celui appelé Charybde par les anciens, qui surgit avec la marée montante devant la côte du Faro, et l'autre, dû à la même marée, la Scylla des anciens, qui surgit sur la côte calabraise, dès Alta Fiumara jusqu'à Punto Pizzo (voir le post n.º 25, La légende de Scylla, dans cette série). Quant'à Charybde, selon la mythologie c'était la fille de Poséidon et de Gaïa (voir le post n.º 425, La légende de Gaïa (Gè, Tellus), dans cedtte série), qui vola et mangea une partie du bétail de Géryon qu'Héraclès ramenait (voir le post n.º 400, Les douze travaux d'Héraclès (Hercule) - 10) Le troupeau de Géryon, dans cette série). Pour la punir, Zeus (Jupiter) la foudroya et l'envoya au fond du détroit, où, trois fois par jour, elle engloutissait puis recrachait la mer et tout ce qui s'y trouvait.

Ces deux célèbres gouffres dérivent du choc des eaux contre Capo Peloro et Punta Torre Cavallo. Parfois Charybde est accompagnée d'une agitation si violente de l'eau qui met en danger les petits bateaux. C'est notable aussi le gouffre qui se forme avec la marée montante devant le Faro di Messina et avec les vents de sirocco, en jours de nouvelle lune ou de pleine lune, donnant lieu à une mer agitée entre la Grotta et les eaux de S. Ranieri. Autres garofali sont la S. Agata, Punta Grotte, Salvatore dei Greci, Punta Pezzo et Catona.

Les eaux du détroit de Messine, avec la marée montante, s'abaissent d'environ 15 ou 20 cm ; avec la marée descendante ils s'élevent d'autant. Quelquefois, additionnant les deux dénivellations, on atteint le maximum de 50 cm. On a les plus grandes dépressions en août et les plus grandes élévations en novembre, décembre et partie de février.

Le phare de Messine est un des plus antiques de l'Italie. Les monnaies ci-dessus démontrent qu'un phare éxistait déjà et était une construction importante vers la fin de la République Romaine pour braver les mythiques Scylla et Charybde, les monstres des courants. La figure sur le revers des monnaies représente Scylla. Le phare actuel, dont je n'ai pas pu découvrir si l'emplacement est le même du primitif, est officiellement désigné Faro di Punta San Ranieri, nom qui dérive du saint hermite Rainier ange12 , qui, semble-t-il, se trouvant pendant la nuit sur la côte, devant la mer tempétueuse, alluma une lanterne pour empecher les bateaux d'être renversés par l'onde marine. On croyait que pendant la nuit il venait sur la plage allumer des feux pour guider les navigateurs.

L'histoire de Messine est liée au phare. Déjà autour de l'an 1200 une lanterne alimentée avec du feu était allumée sur cette langue de terre dénommée « lingua phari ». La tour actuelle fut construite en 1555. L'ancienne lanterne fut remplacée dans le XIXe siècle par la tourelle du nouveau phare, qui atteint 42 m de hauteur et dont la lumière fut allumée en 1857.

Voici des liens pour Scylla et Charybde :

http://mythologica.fr/grec/scylla

http://mythologica.fr/grec/charybde


Dernière édition par Emblémiste le Lun 3 Fév - 13:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Lun 30 Aoû - 11:32

bravo2 bravo2 Bravo12 Bravo12

Tu es le phare de la culture illuminant les tourbillons de notre ignorance ......!!!!!! Laughing Laughing

(j'ai fait un peu lourd ,là , quand même .....!!!!! mdr18 mdr18 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Lun 30 Aoû - 14:03

Oui BRUTUS, là tu as sans doute exaggéré un peu hein11 . Je me contenterais avec quelque chose comme fanal ou allumette super1 . En tout cas, je remercie ta " bonne intention ". merci bien ! mdr18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 1 Sep - 2:28

443

La légende de Viaros

Les monnaies grecques et provinciale romaine des liens ci-dessous, de Prostanna (Pisidie), portent sur leurs avers le Mont Viaros, et, sur le revers, soit un arbre, soit le Mont Viaros avec des arbres.  

http://www.acsearch.info/record.html?id=220280

http://www.acsearch.info/record.html?id=362755

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-2681

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-2682

Les données sur la ville pisidienne de Prostanna sont assez rares Embarassed . Elle n'est mentionnée qu'en deux sources littéraires : Ptolémée (V, 5, 7) la donne comme Prostama, tandis que la liste des évêques participant au Concile de Constantinople en 381 inclue Attalus Prostamensis entre les évêques pisidiens.

La seule inscription officielle qui la mentionne provient de Delos, dans laquelle la Demos des Prostaenneis honore un quaestor propraetore de la Province d'Asie en 113 av. J.-C. Les relativement nombreuses monnaies donnent le nom de Prostanna, et quelques unes d'entre elles, comme celles ci-dessus, portent la figure d'une montagne conique intitulée Viaros. Il s'agit peut-être de la représentation d'un dieu-mont, comme dans le cas de tant d'autres déjà traités dans cette série (Apésas, Argée, Gérizim, Olympe, Sipyle et Tmolos).

Ce mont à été identifié de nos jours avec le rocher sur l'extrémité sud du Lac Egirdir, immédiatement au dessus de la propre ville d'Egirdir, autrefois Eğridir, un chef lieu de district de la province d'Isparta situé au sud-est de l'un des plus grands lacs naturels de la Turquie.

D'après une autre source, la ville aurait été fondée par Crésus, roi de Lydie king3 . Les fondations du château datent de cette période et le nom de la ville serait Krozos. Pendant la période romaine Legio elle se nomme Prostanna. Il reste quelques traces de murs dans la vieille ville. La citadelle dominait la ville de 200 m.

Voici un lien sur la ville d'Egirdir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/E%C4%9Firdir


Dernière édition par Emblémiste le Lun 4 Aoû - 16:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 1 Sep - 7:17

Bravo Emblémiste, tu es notre bible de légende bravo2 bravo2
Revenir en haut Aller en bas
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 52
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 1 Sep - 9:13

Un lieu idéal pour partir en vacances !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
numisfrance
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 44
Localisation : Ile de france
Date d'inscription : 01/07/2009

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 1 Sep - 9:55

incl39 Merci Emblemiste, tes posts sont toujours aussi riches et intéressants.
Je consomme sans modération...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numisfrance.free.fr
lysander
Pontif
Pontif
avatar

Age : 42
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 1 Sep - 12:02

si je me souviens biens, Egridir dérive du nom byzantin de la forteresse, Akrotiri, mais comme ce nom en turc avait une signification désagréable, il a été changé en Egirdir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 1 Sep - 13:26

merci pour vos commentaires les amis.  super1

Oui lys, tu as raison. J'ai trouvé cette information sur un autre site :

Eğirdir oddity: the town's name used to be Eğridir (eh-REE-deer), a Turkish adaptation of its old Hellenic name Akrotiri. But Eğridir means "crooked" or "wrong" in Turkish, so in the 1980s the town transposed two letters in its name and made it Eğirdir, which has meanings associated with spinning, with flowers, and with bee propolis—all good things!   Very Happy

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais :

Une particularité d'Egirdir : le nom de la ville était Egridir, une adaptation turque de l'ancien nom hellénistique Akrotiri. Mais Egridir signifie " tordu " ou " erroné " en turque, donc en les années 1980 la ville inversa deux lettres de son nom et le fit Egirdir, lequel a des sens associés à filature, à fleurs et à propolis d'abeille - toutes bonnes choses !


Dernière édition par Emblémiste le Lun 3 Fév - 13:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 1 Sep - 14:14

bravo2 bravo2 Bravo12 Bravo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 7 Sep - 3:52

444

La légende de Phoibos

Les monnaies provinciales romaines des liens ci-dessous, de Tyane (Cappadoce), portent sur leurs avers les têtes ou bustes à droite de Néron, Hadrien, Antonin le Pieux et Lucius Verus, et, sur le revers, Tyché de Tyane assise à droite ou à gauche sur un cippus, tenant des épis de blé dans sa main droite, la main gauche appuyé sur le siège, et un dieu-fleuve (Phoibos ?) nageant au dessous à droite ou à gauche.

http://www.vcoins.com/ancient/ruttenwieland/store/viewItem.asp?idProduct=3057

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-5640

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-5785

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-4359

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-4399

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-6503

http://www.asiaminorcoins.com/gallery/displayimage.php?pos=-2095

capello Tyane ou Tyana fut une cité antique d'Anatolie, dans la Turquie actuelle, située au pied des montagnes Tauros, dans une position stratégique sur la route de l'Anatolie vers la Syrie et la Méditerranée via les Portes Ciliciennes, formées par les gorges étroites de la rivière Gökoluk et longtemps uniquement praticables par des caravanes de mules, interdisant, par leur étroitesse, l'accès aux véhicules. La ville est reputée le berceau du célèbre philosophe Appolonius de Tyane pepe, du Ier siècle de notre ère. Elle est probablement la cité désignée dans les archives hittites sous le nom de Tuwanuwa. Après l'effondrement  de l'Empire Hittite, Tuwanuwa fut une des cités plus importantes des royaumes indépendants néo-hittites. Il n'est pas certain heink si elle fut d'abord sujette au royaume Tabal au nord, mais assurément autour de la fin du VIIIe siècle av. J.-C. elle était un royaume indépendant sous un souverain appelé Warpalawa (dans les sources assyriennes Urballa) king3 . Elle fut ensuite une cité-État grecque sous les Phrygiens. Quand l'empire d'Alexandre se désintégra, Tyana fit d'abord part du royaume d'Antigonos Monophthalmos (Antigone le Cyclope, ou le Borgne) king3 et, après la bataille d'Ipsus, de l'Empire Séleucide. Après plus d'un siècle elle fut délivrée à la satrapie achéményde de Cappadoce (Paix d'Apamée, 188) et rebaptisée Eusebeia près du Taurus, après le roi Ariarathers IV Eusebes king3 . Elle était la seconde cité de Cappadoce après Mazaca. Ses ruines sont situées à Kemerhisar, environ 5 km au sud de Nigde, dans la préfecture du même nom : on y voit les restes d'un aqueduc romain en ville, des catacombes et des grottes sépulcrales.

D'après la mythologie grecque, elle aurait été fondée par un roi thrace, Thoas king3, d'où son nom de Thoana. Xénophon quant à lui la mentionne dans son livre Anabasis sous le nom de Dana comme une cité grande et prospère, dont la plaine environnante se dénommait après elle Tyanitis. Sous Caracalla king3 , la ville fut renommée Antoniana colonia Tyana. Alliée à la reine Zénobie de Palmyre fille, elle fut prise par Aurélien king3 en 272, qui ne permit pas que ses soldats la pillent : la légende dit qu'Apollonius de Tyane lui serait apparu et l'aurait supplié de l'épargner pepe. In 371, l'Empereur Valens king3 créa une seconde province de Cappadoce, " Cappadocia Secunda ", dont Tyane devint la metropolis.

Quant à l'identification du dieu-fleuve sur le revers de ses monnaies, il n'y a rien de plus incertain. Tyana était située sur une plaine fertile et, selon quelques fiches des monnaies ci-dessus, au bord d'un tributaire du fleuve Lamos. Dû à ce que le dieu-fleuve parfois tient un flambeau, ces fiches réfèrent l'opinion du Prof. Nolle selon laquellle il semblerait être la rivière Phoibos. Cependant, aucune des sources que j'ai pu consulter sur cette ville ne mentionne un cours d'eau quelconque, beaucoup moins un Phoibos Embarassed.

Le dieu-fleuve Lamos est assez plus important du point de vue mythologique. Il est identifié comme un fleuve soit de Cilicie en Anatolie, dans l'actuelle Turquie, soit de la Béotie, dans la Grèce centrale. Ses filles, les nymphes naïades Lamides pompom girls, furent les nourrices de Dionysos (Bacchus). Elles étaient probablement identiques aux Nysiades et étroitement identifiées aussi avec les Hyades, Dodonides et les Nymphes Naxiai, autres nourrices du dieu. D'après la légende, Dionysos naquit de la cuisse de Zeus (Jupiter) au bord du cours d'eau Lamos sur le Mont Nysa. Ce mont, autant que le fleuve ont été diversement identifiés. Nonnus identifia ce Lamos avec celui de Cilicie, qui se jettait dans la Méditerranée à l'ouest du fleuve Cydnos (voir mon post n.º 162, La légende de Cydnos). Cependant, un autre candidat était le fleuve béotien Lamos, que Pausanias décrit comme surgissant près du sommet du Mont Hélicon, coulant vers le sud à travers le territoire des Thespiens. La vallée lamienne était enceinte au sud par le Mont Kithairon, un centre des orgies dionysiaques. Il est probable que Kithairon fût le Mont Nysa, la demeure traditionnelle de Dionysos. Le fleuve Lamos peut avoir été considéré comme un affluent soit du Termessos, soit de l'Ismenos.  
     
Il y a un fleuve Lamos ou Limonul, qui débouche dans la Mer Méditerranée près de la ville de ce nom.

Voici des liens pour la ville de Tyane et le dieu-fleuve Lamos :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tyane

http://en.wikipedia.org/wiki/Tyana

http://www.livius.org/tt-tz/tyana/tyana.html

http://www.theoi.com/Potamos/PotamosLamos.html

http://www.theoi.com/Nymphe/NymphaiLamides.html


Dernière édition par Emblémiste le Mar 25 Fév - 23:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 7 Sep - 11:27

Bravo12 Bravo12 Bravo12 bravo2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
byzancia
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 32
Localisation : Lutecia
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 7 Sep - 11:32

Encore une histoire très bien raconté, bien illustré et interessante! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 7 Sep - 11:53

Bravo Emblémiste super1
Revenir en haut Aller en bas
getaminus
COS II
COS II
avatar

Age : 35
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 7 Sep - 12:49

Bravo! super1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 52
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 7 Sep - 14:45

merci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 7 Sep - 16:09

merci à vous les amis ! Il me plaît que vous l'ayez apprécié. pepe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 8 Sep - 2:21

445

La légende d'Assinaros (Noto)

La monnaie grecque du lien ci-dessous, de Syracuse (Sicile) porte sur l'avers la tête du dieu-fleuve Assinaros (Noto) à gauche, et, sur le revers, un cheval galopant ou se cabrant à droite.

http://www.magnagraecia.nl/coins/Area_IV_map/Syracusa_map/descrSyrBasel477.html

L’Asinaros, ou Asinaro plus fréquemment transcrit Assinaros, qui a pu aussi être appelé Asinarus ou même Noto, est un fleuve de petite envergure (22 km) en Sicile situé au sud de Syracuse, qui prend sa source dans les monts Hybléens (Mont Mezzo Gregorio) près de la limite entre les communes de Noto et de Palazzolo Acréide, passe près de la Villa Romana del Tellaro et débouche dans la Mer Ionienne. Il est resté célèbre dans l'histoire de la Grèce antique comme le théâtre d'une défaite d'Athènes face à Syracuse lors de l'expédition de Sicile, le 16 septembre 413 av. J.-C.

Le « désastre de l'Assinaros », comme l'appellent les Athéniens, est relaté notamment par Thucydide. Après la défaite de leur flotte, les troupes athéniennes conduites par Nicias et Démosthène effectuent une retraite désespérée vers Camarina, après avoir échoué à rejoindre Catane dont la route était coupée par les troupes de Syracuse et de Sparte conduites par Gylippos. Le corps expéditionnaire est réduit de moitié après que l'arrière garde conduite par Démosthène est vaincue et forcée à se rendre incl38 . Le restant du corps expéditionnaire à demi-mort de soif est massacré lors du passage du fleuve Assinaros. Diodore de Sicile mentionne 18 000 morts et 7 000 prisonniers hein69 . Nicias se rend à Gylippos avec ce qui reste du corps expéditionnaire mais est exécuté avec Démosthène par les Syracusains. Le reste des soldats est réduit en esclavage pleure. Les Syracusains instituent la fête des Assinaria pour commémorer leur victoire  elagabattitude soif11pompom girlsdanseuse3banane8danseursfete .

Voici un lien sur ce fleuve :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Asinaro


Dernière édition par Emblémiste le Lun 3 Fév - 13:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 8 Sep - 2:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 8 Sep - 7:10

Mais comment fait il ?? hein69 hein69

merci bravo2
Revenir en haut Aller en bas
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mer 8 Sep - 11:39

elagabale2000 a écrit:
Mais comment fait il ?? hein69 hein69

Je plagie Embarassed . Wink mua

merci bcp pour vos manifestations les amis ! pepe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mo1946
Questeur
Questeur


Age : 72
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 23 Nov - 16:34

salut emblemiste salut3 alors la bienvenue chapeau pour ce voyage dans le temps,c'est merveilleux toutes ces légendes,et merci a toi de nous en avoir fait profité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   Mar 23 Nov - 16:53

merci à toi mo ! La série s'est arreté il y a plusieurs mois, parce que j'ai pratiquement épuisé le sujet. Après 445 légendes, c'est difficile à trouver d'autres monnaies dans ce genre. oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)
Revenir en haut 
Page 3 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)
» Vrai douzain Huguenot à identifier
» Comment envoyer des monnaies par la poste ?
» Méthode pour envoyer des monnaies par la Poste.
» deux monnaies dont une trop bizarre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES DE L'EMPIRE ROMAIN :: Monnaies de l'Empire Romain-
Sauter vers: