Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Désidérivs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 63
Localisation : Chez les Iroquois, les Mohawks et les Hurons...
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Jeu 14 Juil - 12:42

Bonjour,

Qui peut me renseigner sur la fonction de Consul ? j'ai lu l'article de Wikipedia (il y a les listes de tous les Consuls de l’histoire romaine !!!). Ce qui me titille, c'est de savoir pourquoi l'empereur portait lui aussi quelques fois ce titre là ? Ayant tous les pouvoirs, qu'avait-il à faire d'être également Consul ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irantik.hautetfort.com
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Jeu 14 Juil - 14:11

Conserver les traditions ainsi que les apparences d'une légitimité pseudo-démocratique ......!!!!!

C'est en attendant bien pratique pour dater les monnaies ......!!!! arff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Jeu 14 Juil - 18:01

A parti d'Auguste, c'est seulement pour les empereurs un titre prestigieux qui ne donne pas de surcroît de pouvoir réel.
Auguste a été consul sans interruption de 31 à 23 av. J.-C. : il jouissait ainsi d'un imperium consulaire, une charge lui donnant des pouvoirs civils et militaires. En 23, Auguste a remis ses pouvoirs (ou a fait semblant), et, en compensation, a reçu la puissance tribunitienne à vie et un imperium proconsulaire maius (supérieur à tout autre) qui lui permet de gérer les provinces qui lui avaient été attribuées (les autres sont gérées par le sénat).

C'est ces deux derniers pouvoirs qui sont le fondement de la légitimité de tout empereur après Auguste, et jusqu'au IIIème siècle.

L'imperium proconsulaire implique le commandement suprême de l'armée, et s'étend à toutes les provinces, même sénatoriales ; grâce à lui, l'empereur jouissait du droit de coercition, c'est à dire qu'il l'habilitait à exercer une juridiction civile et criminelle.
Quant à la puissance tribunitienne, elle confèrait à l'empereur la sacro-sainteté, le droit d'auxilium, de convoquer le sénat, le peuple, de proposer des lois, et le mettait à l'abri du droit d'intercession des tribuns de la plèbe (qui ne servaient plus à rien, d'ailleurs)...

Avec ces deux pouvoirs combinés, le consulat n'était plus grand chose qu'une charge honorifique. Pour les sénateurs, il était seulement un stade de la carrière des honneurs. D'ailleurs, les consuls étaient surtout suffects (jusqu'à 10 consuls par an sous les Flaviens remplaçaient à tour de rôle le consul ordinaire qui prenait sa charge au début de l'année et pour environ deux mois seulement).
A la sortie du consulat, les consulaires pouvaient accéder à des charges civiles bien plus importantes (les trois grandes curatelles et la préfecture urbaine), ou à des charges militaires (légation dans une province impériale, proconsulat dans une province sénatoriale).

La charge du consulat assumée par l'empereur est seulement un titre honorifique, qui relie le pouvoir impérial au passé de Rome, à l'époque ou le consulat était la charge la plus éminente. C'est un gage de romanité, en quelque sorte, qui soulignait la continuité entre les traditions et les magistratures républicaines, mais qui ne donnait aucun pouvoir supplémentaire au prince. D'ailleurs, Auguste, après son imperium proconsulaire, n'a assumé la charge de consul que deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
PYL
modérateur
modérateur
avatar

Age : 36
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Jeu 14 Juil - 18:01

Effectivement c'est une réminiscence du Cursus Honorum du temps de la République.
Il fallait avoir fait une carrière qui suivait un chemin bien défini pour atteindre le consulat,
Citation :
Cet ordre était obligatoire, permettait de gagner les compétences et d’avoir pour magistrats suprêmes des hommes mûrs et expérimentés
Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cursus_honorum
Donc un empereur même s'il n'a pas du tout suivi ce chemin, se prévaut de ces "qualités morales" en adoptant d'office le consulat lors de sa prise de pouvoirs.

C'est comme ça que je l'entend ...

Iot m'a devancé Very Happy
et il a nettement bien mieux répondu que moi Bravo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tarttof
Imperator
Imperator
avatar

Age : 40
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Jeu 14 Juil - 21:11

Et ben Iot, quel discours. Tu te présente en 2012.

J'aurais pas fait mieux. bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antoniniens-de-gordien-iii.wifeo.com
alwin1
modérateur
modérateur
avatar

Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Jeu 14 Juil - 23:28

tarttof a écrit:
J'aurais pas fait mieux.
J'aurais fait mille fois moins bien ! incl22

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Helvien
COS VII
COS VII
avatar

Age : 42
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Ven 15 Juil - 7:49

Salut belle explication de Iot bienvenue bienvenue bravo2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.helvienmonnaies.fr
Désidérivs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 63
Localisation : Chez les Iroquois, les Mohawks et les Hurons...
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   Ven 15 Juil - 12:54

Et bien, voilà qui répond on ne peut mieux à ma question !!!
Vraiment super Iot !

bienvenue bravo2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irantik.hautetfort.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le titre de Consul. Questions à deux sesterces...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux sesterces
» Moka, Ethiopie... c'est quoi ce bordel
» Les tirelires Astérix Plastoy
» Deux sesterces de MARC AURELE à vendre
» Deux sesterces de Commode

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES ANTIQUES : SUJETS DIVERS :: Sujets divers sur les monnaies antiques-
Sauter vers: