Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
siècle II
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 62
Localisation : BELGIQUE EBURONES
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 10:46

Merci pour les photos de Byzance, ainsi que pour les superbes mosaïques Bravo12 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le professeur Brrr
COS V
COS V
avatar

Age : 53
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 10:57

Bonjour à toutes et à tous.coucou 
 
Merci infiniment Maître Moustique pour les splendides photographies et le partage de tes amples connaissances. Bravo12  Au plaisir de te lire, à bientôt.
 
Le Professeur Brrr.bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 12:45

bravo2 pour ces photos et merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 12:54

Merci à tous coucou 
@ Al: Il te reste à faire comme tout le monde, ne met pas le lion dans l'entrée mais plutôt dans le moteur: achète une Pigeot quoi... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 15:15

La suite...

Si les tablettes Persépolitaines, les chroniques Babyloniennes ou les écrits des classiques grecs parlent régulièrement des femmes Perses de l'époque Achéménide (tout au moins de celles de rang royal ou princier), délivrant quelques rares éléments permettant d'entrevoir (très partiellement) quels purent être leur statuts, rôles, ou droits, il faut reconnaître que les représentations féminines sont rarissimes dans l'art pictural Achéménide. On note principalement de rares images sigillaires (sceau cylindre du Louvre représentant une scène dite "de la coiffeuse" par exemple). La femme est curieusement absente de toute représentation Persépolitaine, comme de celles de la nécropole royale de Naqsh-e Rustam, à l'exception notable d'une mini-image décorant l'essieu d'un char sur l'un des reliefs de l'escalier Est de l'Apadana à Persépolis, et encore, le caractère féminin de cette image est-il controversé: le personnage est imberbe, et il semble (ou non ) avoir des seins... Imaginez donc ma joie de voir à Istanbul une femme Achéménide sur une stèle funéraire, la représentant sur le registre inférieure assise, prenant symboliquement part à son banquet funéraire, et sur le registre supérieur debout, se dirigeant vers le char qui peut-être, l'emmène pour son dernier voyage. Cette joie est d'ailleurs doublée d'une surprise: les Perses, zoroastriens, procédaient au décharnement des corps par les vautours, et n'inhumaient pas les restes: les ossements étaient en général déposés dans des ostothèques creusées à même le roc. Les Zagros fourmillent de tels opercules rupestres. Il faut probablement y voir un des nombreux exemples de ces mélanges culturels et coutumiers propres aux grands empires, et en l'occurrence, un hellénisme.  

Stèle Perso-Anatolienne de marbre, Dascylion, 5ème siècle BCE


Représentation féminine (?) unique sur l'essieu d'un chariot, escalier Est de l'Apadana, Persépolis, 6ème siècle BCE


La nécropole royale de Sidon fut excavée en 1887 par l'ottoman Osman Hamdi Bey, livrant de fantastiques sarcophages datant de plusieurs époques, et ramenés par lui à Istanbul. L'un des plus anciens est le sarcophage en marbre pentélique dit "du satrape", trouvé dans l'hypogée de l'Ayaa. Il tire son nom de son probable destinataire, dont le vêtement typiquement Perse, ainsi que le rang très élevé (dont témoignent ses représentations et le positionnement en la nécropole royale) identifient clairement la fonction satrapale, même en l'absence d'inscription. Le défunt est représenté sur au moins 3 des 4 panneaux du sarcophage: sur l’un, en tenue satrapale, portant le bashlick, il trône, en audience, assistant au départ d'un attelage de facture perse.  Sur le panneau controlatéral, il chasse la panthère à cheval, et sur le dernier, il est allongé, vêtu d’une toge, à la grecque, prenant symboliquement part à son banquet funéraire. Le dernier panneau est plus mystérieux : des personnages Perses y sont représentés dans des attitudes différentes, compagnons, nobles, ou membres de sa famille. Peut-être enfin s’agit-il de plusieurs images du défunt. Bien qu’ayant été pillé, le sarcophage livrait tout de même que les éléments de décoration en or : bande aux motifs gravés, et rosettes travaillées au repoussé. Là encore, le mode d'inhumation témoigne des adaptations culturelles des Perses hors d'Iran

Panneau d’audience satrapale à l’attelage, sarcophage du satrape, nécropole de Sidon, 5ème siècle BCE.


Détail du panneau


Détail du Satrape


Détail de l’attelage


Panneau de la chasse à la panthère, sarcophage du satrape, nécropole de Sidon, 5ème siècle BCE.


Panneau du banquet funéraire, sarcophage du satrape, nécropole de Sidon, 5ème siècle BCE.


Panneau des personnages Perses, sarcophage du satrape, nécropole de Sidon, 5ème siècle BCE.


Eléments de décoration en or, sarcophage du satrape, nécropole de Sidon, 5ème siècle BCE.

Suite et fin sous peu...


Dernière édition par dynamosquito le Sam 2 Nov - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 16:18

Très intéressant ! merci Donc, la situation de la femme n'a pas beaucoup changé en Iran. confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabia-Felix
COS V
COS V
avatar

Date d'inscription : 17/11/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 17:20

Pour les grandes civilisations, la femme c'est dans le haremogynécéecuisine.

bienvenue Mesdames bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatillonnumismatique.wordpress.com/
Désidérivs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 64
Localisation : De retour à Parissis.
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 18:08

Quelle expo ! Moustique tu nous fait là un réel plaisir à déguster plusieurs fois super1 super1 oui 

Le sarcophage est sublime et la stèle vraiment superbe. Il semble qu'il y ait eu des éléments externes, disparus, comme l'espace sous le trône, ou la roue du char, les rènes... peut-être des éléments périssables (cuir) ou précieux (or ou bronze). En marbre du Pendélique d'Athènes, le plus réputé à l'époque. les sculptures que l'on voit maintenant dans les musées ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes. Ornées de bijoux, peintes, voir habillées, le spectacle devait être: Oh my god ! Merci 1000 fois Ô Moskitos soif11

Et fait très rare: un des personnages du groupe de 4 a du bide !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irantik.hautetfort.com
PYL
modérateur
modérateur
avatar

Age : 37
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 20:45

Merci merci 
pour ces splendeurs d'autrefois et ces plus qu'intéressants commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Sam 2 Nov - 21:39

bravo2 Et merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Mer 13 Nov - 14:48

Emblémiste a écrit:
Très intéressant ! merci Donc, la situation de la femme n'a pas beaucoup changé en Iran. confused
No Erreur ô cher Emblémiste coucou .

La situation de la femme en Iran est loin d'être la caricature que l'on en fait en occident: En Iran, les femmes peuvent sortir seules, travailler, conduire, voter, avorter, utiliser la contraception (le programme de maîtrise des naissances iranien et d'éducation des femmes à la contraception est érigé en modèle par l'OMS), ce qui en fait un des pays les plus avancé en le domaine dans le monde musulman, à des années-lumière de l'Arabie Saoudite ou des émirats, nos chers alliés dont on ne parle jamais, préférant l'Iran-Bashing. La situation de la femme en Iran n'est cependant pas indemne de problèmes: l'obligation du voile (on parle de roussari , le voile sur les cheveux généralement coloré et porté bien en arrière par les jeunes et belles iraniennes et non de tchador qui lui n'est pas obligatoire, porté uniquement par les personnes religieuses, est un symbole surtout en occident, reste un problème mais qui préoccupe beaucoup moins les iraniennes elle mêmes. Ces dernières se sentent bien plus concernées par les inégalités institutionnalisées: inégalité dans les droits de succession (1/2 part versus 1 pour les hommes), inégalités devant le divorce: garde des enfants de principe au père ou non motivation du divorce pour l'homme quand il doit l'être par la femme, paternalisme (non majorité officielle de la femme dépendant de l'avis du père puis du mari, mais dont on peut remarquer que ni les veuves ni les divorcées n'en souffrent), et pour finir, inégalités salariales (notez que chez nous aussi...). On note en revanche que l'accès des femmes à l'éducation est bien meilleur sous la république islamique qu'au temps du Shah (scolarisation >>90%), et que plus de 50% des diplômées de l'université sont des femmes, contraignant même le gouvernement à instaurer des quotas en faveur des hommes mdr18

L'iran est terre de paradoxe, et ce sujet mérite plus que la lecture des médias occidentaux: pour en savoir plus:

Women in Ancien Persia 559-331 par Maria Brosus, (concerne l'ère Achéménide)
Women Under Qajar Era, par Banafsheh Hejazi (concerne l'époque Kadjare, Banafsheh est de plus une amie)
Les femmes iraniennes entre islam Etat et famille, par Azadeh Kian (sur l'époque actuelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Mer 13 Nov - 15:08

Suite et fin...

Pour finir avec les artéfacts du Musée archéologique d’Istanbul, voici quelques photos du fameux sarcophage dit d’Alexandre, toujours exhumé de la nécropole royale de Sidon par Osman Hamdi Bey en 1887. Le sarcophage en marbre pentélique date de la fin du 4ème siècle BCE, et est nommé ainsi en raison des bas-reliefs stupéfiants qui le décorent.

Trois des Panneaux et un des frontons montrent des scènes de bataille (Granique, Issos, ou Gaugamelès, ou les 3 ensembles) entre Macédoniens menés par Alexandre montant Bucéphale et Perses. La qualité de la gravure et la composition de la scène illustrent parfaitement la violence de la bataille, les expressions des personnages tant Grecs que Perses font dramatiquement ressortir des émotions mêlant terreur et fureur. Ajouté au fait de leur représentation en lutte marchant sur des corps amassés, ce type d’image fait alors étrangement écho à celles plus récentes de nos poilus.

Le 4ème panneau et son fronton montrent des scènes plus difficiles à interpréter. Scène de chasse à la panthère par des perses, et surtout, scène d’assassinat d’un personnage grec par les siens. C’est cette dernière scène, qui permet aux historiens et archéologues d’émettre deux hypothèses concernant l’occupant du sarcophage, en l’absence d’inscription et si toutefois il s’agit de la victime représentée. La première est la plus admise : le défunt serait Abdalonymos, roi installé à Sidon par Alexandre en remplacement d’Abdashtart III, ancien vassal des Perses. La deuxième hypothèse concerne Perdiccas, l’ancien Diadoque assassiné par Peithon et Seleucos.

De nombreuses traces de pigments persistent sur les panneaux, qui laissent entrevoir la polychromie perdue avec le temps de ce marbre fantastique. Une reconstitution partielle est proposée à côté du sarcophage.


Scène de bataille du premier panneau, sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE







Alexandre montant Bucéphale, détail du premier panneau, sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Perses et Grecs dans la mêlée de la bataille, détail du premier panneau, sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Scène de bataille du second panneau, sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Scène de bataille du troisième panneau, sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Scène de bataille, fronton du sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Détail des ornements de toit et de coins, sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Scène d’Assassinat, fronton du sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Perses chassant la panthère, 4ème panneau du sarcophage d’Alexandre, nécropole royale de Sidon, 4ème siècle BCE



Reconstitution des polychromies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Mer 13 Nov - 15:16

A noter la taille impressionante de visu, que les photos ne laissent pas forcément deviner....

Ce serait en fait le sarcophage d'un roi/satrape contemporain d'Alexandre......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Mer 13 Nov - 16:01

Cher dynamo, merci pour ces utiles éclaircissements sur la condition de la femme en l'Iran actuel, et aussi pour la série des photos de ce magnifique sarcophage.

Cependant, tu n'as pas parlé de certaines châtiments trop cruels destinés aux femmes par le droit pénal iranien, lequels sont spécialement répudiés par la mentalité occidentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Mer 13 Nov - 16:03

...passionnant et instructif merci ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Mer 13 Nov - 16:36

Emblémiste a écrit:
Cher dynamo, merci pour ces utiles éclaircissements sur la condition de la femme en l'Iran actuel, et aussi pour la série des photos de ce magnifique sarcophage.

Cependant, tu n'as pas parlé de certaines châtiments trop cruels destinés aux femmes par le droit pénal iranien, lequels sont spécialement répudiés par la mentalité occidentale.  
Si tu fait allusion à la lapidation, ce châtiment n'est pas spécifiquement dédié aux femmes: l'amant également. L'injustice est que le mari adultère lui ne risque rien. Sincèrement, ce n'est pas spécifiquement les femmes mais toute la société iranienne qui souffre d'un régime dictatorial hésitant pas à appliquer la peine de mort en des proportions gigantesques et qui a en tout cas en 2009 à l'a occasion des élections appliqué la torture les pires des châtiments tout à fait barbares à ses opposants (je suis très bien placé pour le savoir).

L'amour que je porte à l'Iran et aux Iraniens ne s'étend nullement à leurs gouvernants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
Chut
Proconsul
Proconsul
avatar

Age : 117
Localisation : 33
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Mer 13 Nov - 20:21

Merci d'avoir posté ce beau reportage et ses magnifiques illustrations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredericweber.com/revue/index.html
Désidérivs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 64
Localisation : De retour à Parissis.
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Jeu 14 Nov - 16:55

Nom de Zeus !!! Quelle merveille Moustik !!!tire langue Un sarcophage digne d'Alexandre lui-même ! On le reconnaît effectivement chargeant sur son cheval. Abdalonymos a-t-il été assassiné ? On a l'impression que les deux personnages qui l'entourent n'ont pas l'air d'accord sur l'assassinat. Ce sarcophage a du coûter une vraie fortune. Il fallait que l'occupant soit très très riche et important. A t-on retrouvé des ossements à l'intérieur ? Les traces de couleurs sont géniales. Il manque aussi les armes en métal et autres ornements, comme toujours.

PS: je viens de regarder un petit peu l'histoire de cet Abdalonymos. pas grand chose à se mettre sous la dent et rien sur sa mort. Mais l'homme assassiné pourrait être son père, voir effectivement lui-même.

"Il y a des éléments plus "historiques" dans le récit de l'arrivée au pouvoir d'Abdalonymos.
Le fait qu'Abdalonymos soit apparenté à la famille royale fait penser à Tennès, le père de Straton, qui s'est distingué entre 354 et 344 en étant un des leaders de la grande révolte des satrapies occidentales, de la Carie à l'Egypte en passant par Chypre et la Phénicie (cf. Diodore, XVI.42-45). Tennès a joué double jeu, mais la population de Sidon étaient massivement anti-Achéménide, et l'a payé le prix fort, la cité incendiée et détruite (Diodore parle de 40 000 morts dans l'incendie), spoliée d'une partie de ses terres et bien entendue de ses richesses. Straton va redresser la barre, mais au prix de sa soumission sans conditions, et vraisemblablement en s'appuyant sur la noblesse locale au dépend des mouvements populaires. Abdalonymos ou son père ont été sans doute victimes de ces évènements."


Sais tu s'il existe des monnaies de ce satrape ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irantik.hautetfort.com
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Jeu 14 Nov - 23:42

Abdalonymos , ce n'était pourtant pas le "ventre mou" de Sidon .........!!!!Laughing content content 

(ou quand le roi s'attrape par la populace ....!!!mdr18 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Dim 17 Nov - 22:53

@Desiderius: Merci de tes éclairages. Je ne connaît pas de monnaies de ce satrape, Abdalonymos ayant été installé par Alexandre, je pense que le monnayage officiel de Sidon est d'abord Macédonien, puis rapidement devient Séleucide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Dim 17 Nov - 23:29

Bon, je me suis lâché sur une sicle obtenue de haute lutte (c'est à dire à prix déraisonnable) dont je vous file l'image du vendeur car je ne l'ai pas encore reçue. La raison de cette petite folie est clairement la multitude et la qualité des contremarques qu'elle porte, dont certaines m'ont envoûtées...

Sicle  Achéménide d'argent 5,36g pour 13mm sur 15, type IV A de Carradice (Artaxerxès I à Artaxerxès II, milieu du 5ème au milieu du 4ème siècle BCE) .


Le grand roi de l'avers est à peine distinguable, comme le classique quadrilatère incus du revers. Ce type d'usure extrême est fréquent sur ces monnaies qui ont chacune circulées souvent plus de 150 ans, ce qui explique également la multitude de contremarques parfois observées. En l'occurrence,  on en observe au moins 12 conservées, auxquelles s'ajoutent probablement 2 autres mêlées et informes au centre du revers. 3 sont répertoriées par Koray konuk sur Achéménet, 2 sont des variantes de contremarques répertoriées par le même auteur, 7 ne le sont pas. Il faut dire qu'à ma connaissance, aucun travail d'inventaire n'a jamais été réalisé sur les contremarques achéménides...

Contremarque (CM) N°4, point dans un cercle incus


CM N° 25, triskèle dont un bras englobe un point


CM N° 52, croix dans un quadrilatère incus


Variante de la CM N°10, point dans une forme ronde "cornue" incuse


Variante de la CM N°73, sorte de trident incus


CM non répertoriée, groupe de points dans une forme incuse (grappe de raisins?)


CM non répertoriée, monogramme


CM non répertoriée, monogramme


CM non répertoriée, monogramme


CM non répertoriée, visage humain "style iranisant" de face


CM non répertoriée, chouette (tiens tiens, un banquier athénien?)


CM non répertoriée: animal (éléphant?) dans un grènetis


et dire que j'en ai loupé une autre du même acabit...


Dernière édition par dynamosquito le Lun 18 Nov - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Dim 17 Nov - 23:46

Splendide , une monnaie qui a elle seule est une collection de contremarques....!!!!bravo2 bravo2 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Lun 18 Nov - 1:11

C'est vrai que le style des sicles varie peu d'une époque à l'autre, les contremarques leur apportent une iconographie délicieusement diverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
Arabia-Felix
COS V
COS V
avatar

Date d'inscription : 17/11/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Lun 18 Nov - 13:25

J'adore les contre marques sur les sicles.
Et celles ci sont magnifique.triste 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatillonnumismatique.wordpress.com/
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies   Jeu 7 Jan - 15:02

De retour donc dans le monnayage Achéménide et ses sicles rustiques mais étonnantes.

Sicle Achéménide d'argent 5,25g pour 17mm, type IV A de Carradice (Artaxerxès I à Artaxerxès II, milieu du 5ème au milieu du 4ème siècle BCE)


Comme sur la plupart de ces monnaies, la figure du grand Roi agenouillé brandissant arc et dague, est quasiment effacée. Le carré incus du revers est également méconnaissable, et la sicle comporte plusieurs contremarques. J'ai craqué pour elle (outre du fait de son prix plus que favorable) pour 2 raisons. La première tient à la nature des contremarques, et plus exactement la présence de 2 Triskèls parfaitement identifiables, l'un en positif dans un poinçon circulaire, et l'autre en négatif de forme différente également. La monnaie précédente (cf + haut) avait déjà un Triskèl, mais qui semblait avoir lui même fait les frais de sur-contremarques imbriquées. La seconde est en fait, la disposition de ces poinçons, qui semblent avoir cherché à respecter l'image royale ou tout au moins ses contours, y compris celui qui se loge sur le thorax du souverain, et semble également avoir trié les contremarques en fonction de leur... disons leur qualité: les belles sur l'avers, et les moches (3 quadrilatères +/- bien fichus et de taille différentes sur le revers, mais groupées dans le carré incus. Disposition aléatoire au hasard dans laquelle une organisation serait le fruit de mon imagination? Sensibilité artistique du banquier? Crainte du roi inspirée par son image? Chacun reste libre d'y voir ce qu'il veut (y compris rien).

Contremarques aux triskèls


Contremarque en forme pleine hélas devenue illisible dans un champ circulaire


Contremarques quadrilatères


PS: une personne m'a demandé quel âge avait cette monnaie basque! Tu sais, celle avec les croix basques...


Dernière édition par dynamosquito le Jeu 7 Jan - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
 
Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le moustique en Perse achéménide et ses satrapies
» Perses achéménides tardifs
» Monnaie achéménide
» Le moustique en Perse Sassanide
» Armée Spartiate et Perse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: AUTRES MONNAIES ANTIQUES :: Autres monnaies antiques-
Sauter vers: