Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Le Roi des Rois

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosae
Imperator
Imperator
avatar

Age : 56
Localisation : Hispalis. Baetica
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Le Roi des Rois   Dim 18 Avr - 13:30

Anno Domini 969, il y a beaucoup de temp que l'empire construit autour de la “nouvelle Rome”, Constantinople, avait pris le témoin de l'Empire Romain d'Occident, irrémédiablement perdu. Nicéphore Phocas, l'empereur, reposait sur son lit. Il était loin d'imaginer ce que le destin lui réservait.

Il avait été un excellent général Nicéphore Phocas, le plus réussi de tous les généraux de Romain II, qui avait reconquis la Crète, et plus tard Germanicea, Anazarbos, Raban et Duluk. Vainqueur de Saif-ad-Dawla à la bataille d'Alep, en 962. Le 15 Mars 963 l'empereur Romain II mourut dans sa jeunesse, le trône a été hérité par ses deux fils, Basile II, de preque 5 ans et Constantin VIII, encore plus petit, avec seulement 3 ans. La régence devait revenir à la mère des deux enfants, Théophane, une femme belle et intelligente, que les circonstances placerant dans une situation précaire. Dans les rues de Constantinople, les troupes de Phocas, qui avait eté proclamé empereur à Césarée le 14 août 963 - conbattaient avec les soldats qui commandait Joseph Bringas.

Dans de telles circonstances, Théophane a offert sa main à le vétéran général; Nicéphore a accepté et leur pouvoir a eté legitimé en se joignant à la dynastie macédonienne, devenant empereur Phocas et protecteur des deux petits princes.

Cette nuit du 10 Décembre 969, son neveu Jean Tzimiscès, l'un de ses généraux, et titulaire comme domesticos du commandement suprême de l'Est, fait irruption dans la chambre à coucher impériale avec un groupe de ses soldats les plus fidèles. Le général victorieux maintes et maintes fois, empereur de Byzance, était cruel et lâchement assassiné. Sûrement Nicéphore jamais su que sa femme l’avait abandonné et que Théophane était devenu l'amant du fils de sa sœur, Juan Tzimitzès.

Proclamé empereur Jean I Tzimiscès, peut-être pour effacer la mémoire de son usurpation, il se lance dans une série de campagnes contre les envahisseurs étrangers de l'empire, comme la résolution avec brio du conflit avec la Russie et l'annexion de l'Est Bulgarie. Son amant Théophane ne l'accompagnait sur le trône. Le patriarche Polyeucte a été scandalisé par ce crime et a exigé a Nicéphore Phocas l'exil de Théophane avant le couronner empereur, la punition des complices dans l'assassinat et l'abrogation des lois qui restreignaient les propriétés des monastères.

Jean Ier fut un dirigeant sage, un diplomate habile et un grand militaire. Il ne peut pas réaliser son rêve ultime, gagner des terres perdues détenues par les Arabes, parce que le 10 Janvier 976 morts du typhus, d'après certains, et d’après d’autres empoisonné par le proedros Basile, un eunuque, et grand-oncle de Basile II et Constantin VIII que, par cette époque, avaient 18 et 16 ans respectivement et sont restés comme membres inutiles dans la cour de Byzance.L'eunuque a gouverné en promulguant lois à sa volonté entre 979 et 985, tandis que Basile II est de plus en plus éloigné de son grand-oncle jusqu'à ce qu'en 985, aux 27 ans d'âge, il a découvert un complot de Basile avec Bardas Phocas et autres générales. Il a fait arrêter immédiatement au proedros, a confisqué leurs biens et lui a envoyé au exil.


À partir de 985 et jusqu'à 1.025, Basile II devient pratiquement le seul souverain de Byzance. Son frère Constantin VIII est toujours resté associé au trône, mais n'a jamais eu beaucoup d'intérêt dans les affaires de l'Etat, préférant la douceur de la cour.

Serve ce récit bref pour nous présenter à l’epoque où ont été frappées unes monnaies en bronze, qui ont introduit une nouveauté, ce qui signifie rompre avec une tradition qui a démarré de Jules César lui-même et s’avait respecté dans le monetaire de tous ceux qui occupaient le trône de l'Empire romain, de qui Byzance était considéré comme héritier. Je me référe aux appelés follis anonymes. Ensuite, j’expliquerais le changement, mais d'abord un peu d'histoire, cette fois, monétaire.

L'Empire romain est passé dans cinq siècles de poursuivre le christianisme, et executer ses dirigeants (Peter, Paul ...) a l’en faire la religion officielle de l'Empire à partir de Justinien (empereur 527-565). Il y a une croyance que Constantin le Grand (empereur de 313 à 364) fut le premier empereur chrétien, mais il semble que sa conversion a été retardé jusqu'à peu avant sa mort. Les types monétaires de Constantin à son premier mandat, comprenant des représentations de dieux païens (Virtus, Mars, génie du peuple romain, Sol Invictus ...). De 318 d. JC, on trouve sa série des «Divi», où Constantin divinise au style païen à une série d'empereurs des qui se proclamait descendant (Constance Chlore, évidentment, il était son père, mais aussi à Maximien et Claude II). Mais le 28 Octobre 312 d. JC, eut lieu la bataille décisive de pont Milvius, qui mettrait face a face a Constantin et Maxence, et qui finirait avec le triomphe du premièr et la mort du second. Avant la bataille, selon des sources chrétiennes (Eusèbe de Césarée, Vie de Constantin), Constantin aurait eu une vision, à partir de la quel il serait l'œuvre de sa conversion au christianisme. Dans cette vision mystique, l'empereur vit une croix de lumière dans le ciel en face du soleil, et le Chrisme (signe formé par les lettres grecques Chi - Rho, la première apposée sur la seconde, XP, deux premières lettres du mot Χριστος) avec le devise In Hoc Signo Vinces, « Avec ce Signe conquérras ». Ce symbole a été peint sur tous les boucliers des soldats et la victoire fut écrasante. De là, Constantin ferait mener a ses soldats le Labarum, bannière avec le monogramme, que a dû être un véritable objet de culte, même determina que 50 soldats d'élite le gardaient en permanence. Le revers SPES PVBLIC et GLORIA EXERCITVS de son monetaire montrent le Labarum, mais il n'a pas été au-delà ; Constantin ne comprend pas d'autres symboles chrétiens sur ses monnaies, il n’a pas frappé aucune avec le visage de Jésus.

Il a fallu attendre plus de trois siècles pour voir l'image du Fondateur du christianisme dans une monnaie. Il a été Justinien II (empereur entre 685 et 695) qui, par son dévouement, placerait la première image du Christ sur une monnaie, concrétement dans un solide (Sear 1248), avec l’inscription IhS CRISTOS RεX RεGNANTIYM ou similaires et à le reverse l'empereur lui-même portant une croix et l'inscription D IVSTINIANVS SERY CHRISTI.


http://www.cngcoins.com/Coin.aspx?CoinID=120506


Mais il a fallu attendre le règne de Jean Ier Tzimiscès pour voir l'image du Christ sur une monnaie en bronze. En outre, comme nous avons indiqué précédemment, avec une nouveauté importante, la monnaie n’inclut pas aucune image ou inscription sur l'empereur. Le roi de la terre laisse passe à le Roi des Rois dans ces follis, qui sont donc appelés "anonymes" parce que on ne peut pas déterminer à eux seuls l'émetteur, ou la menthe.Depuis plus d'un siècle, les follis en bronze abandonnént l'habitude d'y compris le visage et l'inscription de l'empereur au pouvoir.


L'avers de ces follis anonymes montrent le visage barbu du Christ, ce qui semble découler d'une croix entourée d'un halo circulaire. Dans ses mains, prend le livre des Évangiles. Les reverses sont plus variées, le plus commun est qui contient la légende dans quatre lignes IhSUS/ XRISTUS/ bASILEU/ bASILε (Jesus Christ Roi des Rois). Ils comprennent environ 16 types, ayant été classés à partir de l'œuvre de Margaret Thompson (The Atenian Agora II, Princeton, 1954) dans un catalogage alphabétique (A à E) et par ordre chronologique. Cette classification est celle qui accueille Sear (Byzantine Coisn and Their Values, Spink, 2006), bien qu’il introduit quelques modifications proposées par Philip Grierson en Dumbarton Oaks Catalogue.

Ces pièces étaient très abondantes et ont circulé pendant des siècles, ce qui fait que nombreux exemplaires sont parvenus jusqu'à aujourd'hui. Il est relativement difficile de trouver des exemplaires bien conservés, avec des caractéristiques bien définies sur le visage du Christ. Il s'agit de la part plus remarquable et, évidemment, davantage exposé à l'usure.

J'ai plusieurs dans ma collection, que je vais montrer pour finir:



Sear 1793 (Classe 1, variant?)

Attribué à Jean Ier Tzimitzès.
Années: 969-976
Poids: 6.38 grammes. Diamètre: 25 mm
Avers: Buste du Christ auréolé de deux balles dans chaque branche de la croix, pallium et colobium, ce qui porte le livre des Evangiles. À propos (EMMANOVA), sur les côtés IC XC
Revers : En quatre lignes, IHSUS/ XRISTUS/ bASILEU/ bASILε

Note: Pour le poids et le diamètre je l'attribuie à la classe A1, Sear 1793, mais il devrait manquer d'ornements a la légende. Possible Sear 1813, classe A2 de Basile II?



Sear 1818 (classe A3)

Attribué à Basile II et Constantin VIII
Année: c. 1020
Poids: 10,47 gr. Diamètre: 25 mm
Avers: Buste du Christ auréolé de deux balles dans chaque branche de la croix, pallium et colobium, ce qui porte le livre des Evangiles. À propos de EMMANOVA, sur les côtés IC (XC)
Revers : En quatre lignes   IHSUS/ XRISTUS/ bASILEU/ bASILε

Note: classe A3, attribué à la fin du règne de Basile II et le début du regne seul de Constantin VIII. Équivalence de poids (9-10 g). Grierson (DOC), ne fait pas de distinction A3 classe A2 classe.




Sear 1823 (catégorie B).

Attribué à Romanus Argyrus III.
Monnaie: Constantinople.
Poids 10,14 gr. Diamètre 27 mm. Axe du coins: 12 / 6.
Année: 1.028-1034
Avers: Buste d'auréole du Christ, avec des carrés de chaque branche de la croix dans chaque chambre, et pallium colobium, portant le livre des Évangiles ornés de : •: A propos de EMMANOVA, IC XC sur les côtés
Revers: Croix avec des perles à chaque extrémité. Haut IS-XS, sous bAS - ILE bAS- ILE, 3 lignes. Croix-balles à chaque extrémité.

Ce follis anonyme, que j'ai acheté lors du congrès a Seville a mon ami Angel Fernandez (Anciet Delighs, Vcoins), appartient à la classe B de la classification de Thompson. Ce type est souvent frappé sur follis de la précédente classe A2 de grande taille, d'où la mauvaise qualité de beaucoup des exemplaires. Dans DOC s’assignent à l'époque de Michel IV "le Paphlagonien" (1034-1041).




Sear 1825 (classe C)

Attribué à Michel IV le Paphlagonien
Monnaie: Constantinople.
Poids 9,65 gr. Diamètre 24 mm. Axe du coins: 12 / 6.
Année: 1.034-1041
Avers: Figure de 3 / 4 en face du Christ, avec nimbe et croix, pallium et colobium, levant la main droite en bénédiction sur la gauche les Evangiles. IC XC sur les côtés. EMMANOVHA.
Revers: Croix-belle, avec une boule à chaque extrémité. Dans les angles, IC / XC - NI / KA

Note : Ce follis anonyme, j'ai acheté sur Ebay USA (Ancien Auction House) a la particularité que le front n'est pas le visage habituel du Sauveur, mais une icône, a qui a été tres dévote l'impératrice Zoé, femme de Michel IV. Dans le D.O. p. 681-4. cette classe C follis est attribuée à Constantin IX.




Sear 1889 (classe I)

Monnaie: Constantinople
Poids 4,62 gr. 22,5 mm de diamètre. Axe du coins: 12 / 6.
Année: 1078-1081
Avers: buste du Christ portant nimbe crucifère, portant pallium et colobium et levant la main droite en signe de bénédiction et les Evangiles sur la main gauche. A gauche. IC à droite.XC
Revers: Croix Latine avec X sur le centre, et globe et 2 boules à chaque extrémité. Dans le champ bas, de chaque côté, ornements floraux. Dans le champ supérieur, phase ascendante de la Lune de chaque côté.

Notes : Acheté sur Ebay USA (Ancien Auction House), qui l'offrit en follis classe J attribué à Alexis I. Il s'agit d'une erreur manifeste, car la croix sur le dos de la classe J est sur un croissant. D.O. p.696-9. Parfois, ce type apparaît sur follis surfrappés de Michael VIII, Sear 1878.




Sear 1813 (catégorie A2)

Attribué à le règne conjoint de Basile II et Constantin VIII
Monnaie indéterminée. Constantinople?
Année: de 985 à 1025 AD
Poids: 18,40 grs. Diamètre: 38 mm. Axe du coins: 12/6

Avers: Buste d'auréole du Christ, avec deux balles dans chaque branche de la croix, et colobium pallium, portant le livre des Evangiles. Autour EMMA NOVHA. A gauche, IC, et à droite,XC


Revers: IHSUS/ XRISTUS/ bASILEU/ bASILε en quatre lignes.


Notes : Ce type se produit généralement avec flan large, plus de 36 mm. Son poids moyen, selon Sears, est de 15 gr. Bien que certains spécimens peuvent atteindre jusqu'à 20 grammes. Les ornements sur le revers, en haut et en bas de la légende, sont variables, et parfois y avoir des erreurs dans la légende (pas dans ce cas).


Excusez moi les fautes d'orthographe, il ya longtemps que je n'écris pas quelque chose de si de long en français Wink Very Happy


Dernière édition par Rosae le Mer 5 Mai - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divoprobo.org
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Dim 18 Avr - 13:42

bravo2 bravo2 et merci pour ce brillant exposé très instructif......!!!!!!!

Je n'ajouterai qu'un conseil pour tous : Phocas lisez ....!!!!!!! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Dim 18 Avr - 14:42

Rosae ! Très intéressant ! beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jep
Pontif
Pontif
avatar

Age : 197
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Dim 18 Avr - 14:52

Merci pour toutes ces informations ! Avec de belles monnaies, de surcroit, qui viennent les illustrer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
byzancia
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 33
Localisation : Lutecia
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Dim 18 Avr - 15:19

Très belle collection Rosae!!!!

et sujet instructif Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alwin1
modérateur
modérateur
avatar

Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Dim 18 Avr - 17:19

Un article intéressant et de belles monnaies pour l'illustrer, c'est tout ce qui fait l'intérêt de ce forum super1 super1 super1 super1 super1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 52
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Dim 18 Avr - 23:59

Super informations Rosae ! Merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
diamant811
COS III DES IIII
COS III DES IIII
avatar

Age : 60
Localisation : Albi 81
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Lun 19 Avr - 6:26

Très intérressant et très bien expliqué.
merci
Berna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Désidérivs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 64
Localisation : De retour à Parissis.
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Lun 19 Avr - 9:31

Superbe! et un grand merci Bravo12 Bravo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irantik.hautetfort.com
Loutre
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 49
Localisation : Rotomagvs
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Lun 19 Avr - 10:33

bravo2 Rosae ! L'article est passionnant et les monnaies illustrées font rêver. bravo2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Le Roi des Rois   Lun 19 Avr - 11:00

bravo2 beau travail Rosae...passionnant et instructif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Roi des Rois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rois et autres figures
» Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants
» ORION Le Roi des Rois
» La nuit des enfants rois, SF?
» [Maugenest, Thierry] La poudre des Rois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: AUTRES MONNAIES ANTIQUES :: Autres monnaies antiques-
Sauter vers: