Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 La fabrication des monnaies chinoises antiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Briac
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 118
Localisation : Chatelineau Belgique
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 16:31

Selon les époques, les méthodes chinoises de fabrication de la monnaie ont évolués. Mais avant 1911, la quasi-totalité des monnaies était coulée.

Le monnayage chinois commença avec les coquillages dits cauris qui furent rapidement copiés par des cauris de substitution en jade, pierre, bronze, plomb, argent et or. Les plus vieux cauris de substitution coulés furent découverts il y a peu dans une tombe de la région de Qinghai, il s’agissait de 10 cauris d’or datés de la dynastie Shang (1767-1122 avant notre ère).

Par la suite, la dynastie Zhou qui coula de nombreux types de monnaies depuis les cauris de substitution jusqu’aux monnaies rondes en passant par les bêches et les couteaux utilisa principalement des moules d’argile et de pierre à 2 ou 3 pièces et coulait le bronze entre les pièces. On a ainsi pu retrouver selon les royaumes, des moules d’argile pour bêches, de grès pour couteaux du royaume de Yan et des moules de pierre pour les couteaux du royaume de Qi. C’est à cette période que les seules monnaies frappées antérieur à 1911 apparurent, il s’agit de monnaies lingots d’or poinçonnés émis par le royaume de Chu.

Les premières monnaies rondes furent coulées dans des moules de sable et d’argile dont on ne retrouve généralement rien, c’est à partir de 338 avant notre ère, quand le royaume de Qin commence son expansion, que le moule de pierre se généralise. On eut ainsi des moules uni face en pierre ayant pour intérêt d’être facilement réutilisable. Cette technique de fabrication fut reprise par la dynastie Han qui ne tarda pas à la faire évoluer et à la sécuriser. On trouve ainsi des moules uni face ou biface en pierre qui devaient être détruits après usage pour lutter contre l’émission de monnayage privé. La grande révolution arriva avec les moules de bronze faits sur base de matrice de terre cuite. À partir de là, les monnaies furent coulées en très grand nombre et les moules furent réutilisés de nombreuses fois. Mais toutes ces monnaies rondes avaient le même défaut : les barbes de coulées. Les chinois maîtrisant parfaitement la sidérurgie ils coulèrent des barres de Fer de section carrée afin d’y enfiler les pièces et de les limer. A ce moment, la technique est presque au point, mais il subsiste 2 gros défauts. Tout d’abord, il est difficile de démouler les monnaies sans casser les moules de terre, pierre ou sable et il arrive que les monnaies s’amalgament au moule de bronze rendant alors ce dernier inutilisable, mais aussi la taille des moules qui les rends difficilement transportables sur de grandes distances à cause de la fragilité. Une idée germa alors dans la tête d’un forgeron et il inventa les moules superposables d’argile. La fabrication des ces moules était des plus simples, deux gravures dans la pierre servaient de bases (une pour les avers et l’autre pour les revers), on coulait alors dans ces gravures un bronze qui serait la matrice à moule et on pressait une fine plaque d’argile entre les 2 matrices. Il ne restait plus alors qu’a superposer les plaques d’argile et couler le bronze par le trou central. Cette méthode donna des monnaies de moindre qualité et ne fut utilisé que pour les monnaies les plus courantes.

Par la suite, les différentes crises économiques divisèrent la Chine et les différents sols ne permirent pas de conserver cette technique de fabrication partout, on en revint alors aux moules de sable. Ce n’est qu’a partir de la dynastie Song que les choses ont changé, la grande centralisation du pouvoir et des technologies permit de faire des monnaies appelées pièces mères, dont il existe 2 générations. Les pièces de première génération sont en tout point similaire aux monnaies de circulation à ceci près que plus épaisses et taillées, elles servaient à faire les pièces mères de seconde génération facilement différenciables car le trou central de la monnaie est rond. Ces dernières devaient, circuler à travers le pays afin de faire les moules à monnaies par pressage entre 2 plaques d’argile et le trou rond les rendait facilement différenciable des monnaies de circulation


Fragments de moules en pierre à couteaux du royaume de Qi (collection du British Museum).

Fragment de moule en grès à couteaux du royaume de Yan (collection privée italienne).

Moule de pierre uni face à Ban Liang de 4 Zhu de la dynastie Han

Moule de pierre uni face à Ban Liang de 4 Zhu de la dynastie Han détruit par le gouvernement pour lutter contre la fausse monnaie

Avers et revers d’un moule de pierre biface à Ban Liang de 5 Fen de la dynastie Han détruit par le gouvernement pour lutter contre la fausse monnaie.

Morceaux de moule à Da Quan Wu Shi de Wang Mang (partie gauche = moule d’avers et partie droite = moule de revers).

Matrice à moule superposable pour Da Quan Wu Shi (collection du musée de Shanghai).

Moule superposable pour Da Quan Wu Shi (collection du musée de Shanghai).

Fragment de matrice à moule à Wu Zhu en terre cuite datée de Ben Shi 4e année 4e lune soit 70 avant notre ère (collection privée chinoise).

Pièce mère de première génération pour pièces de 1000cash de la dynastie Qing (collection privée).

Moule de bronze à Ban Liang de 4 Zhu de la dynastie Han (collection privée).

Toutes les photos sont en miniature pour facilité la lecture, cliquez pour les agrandissements Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 80
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 17:02

Très intéressant article Briac. Tu nous avais déjà montré des cauris en or et quelques moules au début de ta participation au forum. Cette fois l'information sur les méthodes de fabrication est beaucoup plus complète. merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loutre
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 49
Localisation : Rotomagvs
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 17:05

Super intéressant. merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briac
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 118
Localisation : Chatelineau Belgique
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 17:54

Emblémiste a écrit:
Très intéressant article Briac. Tu nous avais déjà montré des cauris en or et quelques moules au début de ta participation au forum. Cette fois l'information sur les méthodes de fabrication est beaucoup plus complète. merci

J'en avais touché un mot sur la période de Wang Mang mais ici c'était l'occasion de tout montrer (enfin pas tout mais presque)

Je n'ai pas encore parlé de la monnaie d'épreuve qui était taillée et montrée à l'empereur afin de savoir si le type de monnaie lui plaisait mais je n'ai pas encore les photos, il faut que j'aille à la BnF ou il y en a 2 pour photographier et peser ces petites choses avant^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 52
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 18:39

Intéressante information.
Je pose une question idiote sur la production :
Comment peut on avoir un quantité suffisante de monnaie avec un telle méthode somme toute très archaïque à mon sens ?
Les moules devaient casser souvent soumis à des écart fréquents de température, du aux coulées de métaux en fusion. Ou bien alors, les ateliers de production (s'il y en avait de fixe ) devait employer un nombre considérable d'ouvriers pour répondre à la demande. Ou bien encore, la méthode est plus aboutie qu'elle ne le parait et permet un production confortable avec un seul et même moule. As tu une information sur la durée de vie de ces moules ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
Briac
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 118
Localisation : Chatelineau Belgique
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 19:17

IOVI a écrit:
Intéressante information.
Je pose une question idiote sur la production :
Comment peut on avoir un quantité suffisante de monnaie avec un telle méthode somme toute très archaïque à mon sens ?
Les moules devaient casser souvent soumis à des écart fréquents de température, du aux coulées de métaux en fusion. Ou bien alors, les ateliers de production (s'il y en avait de fixe ) devait employer un nombre considérable d'ouvriers pour répondre à la demande. Ou bien encore, la méthode est plus aboutie qu'elle ne le parait et permet un production confortable avec un seul et même moule. As tu une information sur la durée de vie de ces moules ?

Il semble que les moules étaient utilisé en batterie, 1 four contenant 6 à 7 moules (de chacun 30 à 90 monnaies), les ateliers étaient fixes, contenait jusque 40 fours tournaient 24h/24 et selon la période, il y avait des ateliers dans chaque province voir même dans chaque ville.

Il y avait un atelier central à la capitale qui faisait les moules de pierre et quand les moules étaient trop usés, ils y étaient rapportés pour être remis à plat et regravé.

Il est certain que les moules de pierre étaient lents et qu'il était compliqué de faire un grand nombre de monnaies c'est la l'intérêt des matrices à moules en terre cuite et en bronze qui ont suivi, avec 1 seule matrice, on pouvait faire plusieurs centaines voir plusieurs milliers de moules, on gagnait alors un temps considérable. (sans compter qu'un moule de bronze était simplement refondu quand il y avait un problème de démoulage des monnaies

Pour les risques de casses, un moule de pierre est composé de stéatite, la stéatite est une roche très facile à graver car à base de talc et qui possède une extraordinaire résistance à la chaleur, il y avait plus de casses au moment ou on retravaillait le moule qu au moment des coulées.

Un moule en terre cuite qui casse, est très simple à refaire, il suffit de se baisser pour ramasser l argile et comme les fours n'étaient jamais éteints, on savait le recuire dans l heure et peut être même étaient ils cuits par le bronze qui y était coulé...

Finalement, pour te donner une idée des productions, entre 1736 et 1794, un seul atelier monétaire (ministère des finances) à émis annuellement 900.000 ligatures de 1000 pièces, il est certain que tous les ateliers ne produisaient pas autant mais si on couple avec le ministère des travaux qui sur la même période à émis 500.000 ligature annuelles et d'autres ateliers qui commencent à 17.000 ligatures annuelles et fluctuent jusque 194.133 ligatures si l'armée était dans la région avec un record au Sichuan ou furent coulée 958.949 ligatures entre 1795 et 1796.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 52
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 19:26

Merci pour tes précieuses précisions Briac.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 19:44

Très intéressant Briac, merci merci

Les occidentaux ont souvent tendance à faire débuter l'histoire de la monnaie en Lydie alors que la Chine l'a connue longtemps avant ... Merci de nous déseurocenpétriser !
Revenir en haut Aller en bas
Briac
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 118
Localisation : Chatelineau Belgique
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Ven 8 Jan - 19:52

mais de rien, c'est un plaisir. Puis entre numismates, il faut partager les connaissances sinon on s'ennuie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chut
Proconsul
Proconsul
avatar

Age : 117
Localisation : 33
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Sam 9 Jan - 16:55

C'est très intéressant. Les moules sont vraiment des objets sympas !
coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredericweber.com/revue/index.html
Briac
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 118
Localisation : Chatelineau Belgique
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: La fabrication des monnaies chinoises antiques   Sam 9 Jan - 20:03

Hélas ils ne sont pas aussi sympa avec le porte feuille mais bon quand on aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La fabrication des monnaies chinoises antiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fabrication des monnaies chinoises antiques
» Monnaies indiennes antiques
» Monnaies chinoises
» la fabrication des monnaies en chine
» Monnaies chinoises?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: AUTRES MONNAIES ANTIQUES :: Autres monnaies antiques-
Sauter vers: