Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Demi-follis byzantin: identification, mission impossible

Aller en bas 
AuteurMessage
Maximianus Herculius
COS VII
COS VII
avatar

Age : 34
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Demi-follis byzantin: identification, mission impossible   Sam 12 Mai - 17:10




Pour l'avers, ça semble mort. Malgré une tentative de nettoyage. Mais le revers pourrait-il suffire?
En croisant Tessalonique, an VI, demi-nummus de 4,43g (donc poids léger), ne pourrait-on pas réduire le champ des possibles? Un siècle? Un règne?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pescennius
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 31
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Demi-follis byzantin: identification, mission impossible   Dim 13 Mai - 20:11

Un nettoyage complet de l'avers me semble possible. C'est du carbonate de cuivre avec une base de cuprite visiblement.
Ce serait radical avec une solution diluée d'acide chlorhydrique... mais je n'aime pas utiliser les acides avec la monnaies, ça bousille l'âme de la monnaie. Surtout qu'ici, la patine du revers est sympa.

J'ai toujours pensé qu'une dégradation thermique de cette corrosion était une très bonne solution, car on peut pyrolyser ce carbonate à une température inférieure à 300°C, ce qui permettrait de fragiliser cette croûte. Cela reste théorique, je n'ai jamais vraiment testé. Ce qui n'est pas rassurant, c'est que je n'ai entendu personne évoquer cette méthode (alors que je suis issu du milieu de la restauration !). En cas de test, il doit être possible de faire tout ça sur gazinière, au chalumeau, ou peut-être au four domestique. La monnaie ne risque rien, au pire elle sera plus sombre, mais la corrosion à chaud est un processus extrêmement lent si on reste sous les 600°C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximianus Herculius
COS VII
COS VII
avatar

Age : 34
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Demi-follis byzantin: identification, mission impossible   Dim 13 Mai - 20:19

Vu l'état de la monnaie, je le tenterais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Demi-follis byzantin: identification, mission impossible   Dim 13 Mai - 20:20

Pescennius a écrit:
Ce qui n'est pas rassurant, c'est que je n'ai entendu personne évoquer cette méthode .

Sans doute à cause du point de fusion de l'étain qui est à 232 ° ....??? idee

Si la monnaie en contient , on risque de le voir couler , passé une certaine chaleur ...??? hein69
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximianus Herculius
COS VII
COS VII
avatar

Age : 34
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Demi-follis byzantin: identification, mission impossible   Dim 13 Mai - 20:37

Pas dans l'alliage avec du cuivre. Pour le bronze, selon la composition, ça tourne autour de 1000 degrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joss
COS VII
COS VII
avatar

Age : 29
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Demi-follis byzantin: identification, mission impossible   Dim 13 Mai - 21:06

Qui a collé son chewing gum à la menthe sur cette monnaie ?  hein69
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Demi-follis byzantin: identification, mission impossible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demi follis contantin, Trèves
» Mission Impossible 4 : Protocole fantôme
» Demi-follis de Phocas (Carthage)
» Mission:Impossible - Pacte rompu - Rollin/Paris - PG 13
» Fals arabo-byzantin (omeyyade) frappée à HOMS (emèse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES ANTIQUES : SUJETS DIVERS :: Identifications-
Sauter vers: