Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mar 13 Fév - 18:44

Je crée un lien pour compléter par de nouvelles découvertes monétaires mon livre « Les antoniniens émis sous le règne conjoint des empereurs Valérien/Gallien ».



Mais dans un premier temps je voudrais vous présenter une acquisition récente, un bronze de Valérien frappé à Alexandrie de Troade qui se caractérise par une mutilation à coups de burin et de façon délibérée du portrait et du revers de la monnaie. Il ne fait aucun doute que cet acte intentionnel a été perpétré dans le seul souci d’effacer aux yeux des auteurs l’image de l’empereur et des symboles de Rome.



Cette interprétation semble également renforcée par la mutilation du revers qui présente l’empereur à cheval dans une scène « d’arrivée » (Adventus) de l’empereur à Alexandrie représentée ici par la statue d’Apollon Smintheus (« dieu des rats », « destructeur des rats », peut être en relation avec la terrible peste qui se propageait à cette époque dans le monde méditerranéen (Emblémiste du taf pour toi !!). Les coups de burin ne sont pas frappés au hasard mais bien sur les parties significatives de la scène, l’empereur à cheval et la statue d’Apollon.
 L’on sait (voir mon bouquin sur les antos de Valérien-Gallien p.91) que l’empereur  rejoignit l’Orient au printemps 258, peu après son premier édit de persécution. Il serait donc tout à fait envisageable de penser qu’après avoir installé son petit fils Valérien II et passé l’hiver 257 à Viminacium, il prit la direction de la Thrace, puis par Byzance et Cyzique rejoignit Alexandrie de Troade, pour finalement gagner Antioche (sa présence est certifiée dans cette cité en mai 258) par la route qui passait à Ephèse, Apamée et Tarse.

  En 257 et 258, Valérien promulgua deux édits de persécution contre les chrétiens, persécutions qui durent avoir un grand retentissement à Alexandrie de Troade lorsque l’on sait qu’une importante communauté chrétienne y résidait. On raconte notamment que le présumé fondateur de la communauté alexandrine, Saint Paul, alors qu’il prêchait dans cette ville, aurait ressuscité un homme mort en chutant d’un toit. Il est donc tentant de penser que cette défiguration du portrait de l’empereur fut l’œuvre de chrétiens en réponse à l’attitude hostile de l’empereur envers leur religion.
 Ainsi les coups portés à cette monnaie symboliseraient toute la haine des chrétiens envers l’empereur. Pour preuve les accusations des auteurs chrétiens contre le ministre des finances, M Fulvius Macrianus, qui encouragea l’empereur  à prononcer des confiscations contre ceux qui ne se conformaient pas au culte officiel, et d’autres allant même jusqu'à encourager les chrétiens à pactiser avec les barbares Goths et Perses. Enfin les divers récits des auteurs qui décrivent l’humiliante fin de l’empereur comme un juste châtiment de ses persécutions.


Dernière édition par Bruno le Mar 3 Avr - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grigioviola
Cos Des II
Cos Des II
avatar

Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mer 14 Fév - 12:56

very interesting coin!
and a great historical reconstruction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Dim 18 Fév - 18:50

Quelques ajouts AVG :



Rome : 1ere émission, phase b (septembre-octabre 253)
AVG : 20(c)  IMP C P LIC VALERIANVS AVG (dcf) / PAX AVGG : Pax debout à gauche, tenant une branche d'olivier et tendant un sceptre à sa gauche. G. 28d  E



Rome : 7e émission, (avril-mai 258)
AVG : 313(b)  IMP C P LIC VALERIANVS PF AVG (dcd) / ORIENS AVGG :  Sol debout à gauche, levant la main droite et tenant un globe. G.-  E.-  



Rome : 9e émission, phase a (260)
AVG : 399(b)  IMP GALLIENVS AVG GM (cf) / PAX AVGG --/ T   G.-  E.-

C’est le premier exemplaire rencontré avec la marque d’officine T à droite (voir l’article de J-C Thiry : A propos de la dernière émission du règne conjoint de Valérien et de Gallien à Rome, BCEN, 34,2 1997, p.34-38)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 52
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Dim 18 Fév - 23:18

Très intéressant complément. super1 
Je n'ai jamais rencontré d'aurelianus de Probus mutilé ! bizarre ! sortir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
Joss
COS VI
COS VI
avatar

Age : 29
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Dim 18 Fév - 23:35

Très intéressantes ces mutilations.  super1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Lun 19 Fév - 11:50

IOVI a écrit:
Très intéressant complément. super1 
Je n'ai jamais rencontré d'aurelianus de Probus mutilé ! bizarre ! sortir

Normal il a été gentil avec les chrétiens, il aurait dû l'être aussi un peu plus avec ses soldats, ça lui aurait évité d'être martyrisé à son tour Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chut
Proconsul
Proconsul
avatar

Age : 117
Localisation : 33
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Jeu 22 Mar - 22:34

Bien vu Bruno ! super8 super8
Je pense aussi à une monnaie sciemment mutilée, vu son aspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredericweber.com/revue/index.html
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mar 3 Avr - 12:53



Imitation n° 74 : IMP VALVPIANVS P AVG (dcd) (même coin d’avers d'inspiration de l'atelier de Viminacium que  AVG Imit. n° 31)/ CONSECRATIO Autel allumé (Rome)  (voir G. Zeit.Falsa 8-9)

Voici une imitation hybride qui présente l’originalité d’une frappe inspirée de deux ateliers différents : Viminacium pour l’avers et Rome pour le revers. Ces imitations hybrides, que je nommerais « rheno-danubiennes », ne sont pas rares à cette époque, j’en dénombre une vingtaine dans ma collection. Elles sont à mettre en relation avec la désorganisation de l’appareil de production dans les zones frontières aux confins du Rhin et du Danube à l’occasion du déplacement des ateliers occidentaux de Cologne vers Trèves et de Viminacium vers Milan.

Contrairement à ce que la monnaie pourrait suggérer et à l’assertion de l’Histoire Auguste selon laquelle « Gallien se résigna à diviniser son père que contraint et forcé à l’annonce de sa mort » Valérien ne fut pas mis au rand des dieux comme ce fût le cas pour son épouse Mariniana et son petit fils Valérien II.
Prisonnier des Perses, il est impossible d’accréditer l’idée, selon la Chronique de Séert, que son corps fût renvoyé dans un cercueil à Rome par Sapor en échange de magnifiques présents, ou selon la Chronique de Tabari, qu’il fût relâché portant sur son visage la marque de la captivité après qu’on lui eût coupé le nez. Je suis plus enclin à penser  qu’il vieillit chez les Perses dans une honteuse servitude -peut être revêtu d’une peau d’âne comme le suggère J Gagé - où il finit par mourir « tombé malade de tristesse »(Eutrope).


Dernière édition par Bruno le Dim 13 Mai - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pescennius
COS VII
COS VII
avatar

Age : 31
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mar 3 Avr - 17:08

Ah oui, tiens, les "Divo Valeriano" ne sont que pour Valérien II, je viens de vérifier en tapant ces mots clefs dans acsearch, et effectivement, aucun retour pour Valérien Ier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barzus
COS III
COS III
avatar

Age : 31
Date d'inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mar 3 Avr - 20:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMICTVS
Cos Des II
Cos Des II


Age : 69
Date d'inscription : 26/12/2014

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mer 4 Avr - 12:25

A noter la légende d'avers fautive VALVRIANVS, peut-être déjà mentionnée pour des productions officielles de Viminacium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mer 4 Avr - 15:10

Pour des productions officielles non, voici une autre imitation de ma collection (AVG : imitation n°31) de même coin de droit IMP VALVRIANVS P AVG mais reprenant un revers de l’atelier de Cologne au type ORIENS AVGG.
Deux autres exemplaires de mêmes coins sont signalés dans le MIR (ZF 8 et 9)



Barzus il me semble que tu as un CONSECRATIO de Gallien toi Wink donc aussi improbable que pour le Grand Vava Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Lun 23 Avr - 18:03

Je vous présente aujourd’hui un antoninien hybride de Valérien (IMP VALERIANVS AVG) avec un revers de la première émission du règne seul de Gallien au type IOVI VLTORI. Cette monnaie inédite que j’ai placée dans la phase c de la 9ème émission de Rome du règne conjoint (AVG 419) appartient en fait à la première émission du règne seul de Gallien (légende IMP GALLIENVS AVG). Nous allons voir que ce revers Jupitérien rare pourrait se rapporter au destin de l’empereur prisonnier des Perses.



L’histoire Auguste indique que “ Valérien fut en effet réclamé par son fils , par son petit-fils les généraux romains, toute la Gaule, toute l'Afrique, toute l'Espagne, toute l'Italie, toutes les nations de l'Illyricum, de l'Orient, du Pont, qui sont alliées des Romains ou leurs sujettes."
L’idée d’une possible intervention de Gallien pour venir au secours de son père doit être écartée pour la bonne raison qu’à cette époque il combattait les Alamans et Postume à l’Ouest et ne contrôlait plus l’Orient romain passé aux mains des Macriens.

Il faudra en effet attendre 262 pour qu’Odenath, qui avait rallié l’empereur après avoir chassé les Perses jusqu’à Ctésiphon, permette à Gallien de récupérer l’Orient Romain. Quant à payer une rançon qui aurait été colossale ce n’était bien évidemment pas réalisable vu l’état du trésor impérial et les difficultés qu’il rencontrait pour entretenir les troupes dans les diverses régions de l’Empire.




Restait plus qu’à se vouer à la bienveillance des dieux pour espérer une issue favorable à la libération de l’empereur. Le revers IOVI VLTORI invoque Jupiter Justicier, Jupiter Vengeur, revers rarement utilisé dans la numismatique romaine. On rencontre uniquement ce revers dans le monnayage d’Alexandre Sévère qui se place sous la protection de Jupiter en opposition à Elagabale, dont le dieu Heliogalabus et la pierre d’Emèse avaient été installés à Rome dans le temple dédié à Jupiter Vltor. Désireux de rétablir les pratiques cultuelles traditionnelles Alexandre Sévère réintroduisit le culte de Jupiter Vltor après la mort de son prédécesseur.



A l’image d'Alexandre Sévère la souveraineté de Valérien se déroula avec le soutien du Sénat, et son règne est placé sous la protection de Jupiter Capitolin. Les monnaies au type Iovi Conservatori furent frappées en grands nombre, contrairement aux empereurs précédents (Trajan Dèce et Trébonien Galle) qui minimisèrent le rôle du Sénat et n’utilisèrent jamais l’assistance du dieu Capitolin sur les monnaies.

On peut penser qu’Alexandre Sévère ai repris le thème du dieu justicier pour justifier le meurtre d’Elagabal et ainsi le punir du sacrilège du dieu d’Emèse. Gallien l’aurait-il également utilisé pour demander à Jupiter de venger son père du triste sort qu’il endurait en Perside ? Jupiter Vltor, à défaut d’effacer l’échec d’Edesse, aurait-il permis la victoire d’Odenath sur les Perses et ainsi vengé l’orgueil national romain ? C’est en tout cas ce que laisse entendre les monnaies frappées en Orient à cette époque aux types Iovi Conservatori, Victoria Avg et Oriens Avg.

                      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chut
Proconsul
Proconsul
avatar

Age : 117
Localisation : 33
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Ven 27 Avr - 0:27

Interprétation très intéressante. C'est vrai que si l'on voit VLTORI souvent associé à Mars, on ne trouve cette mention associée à Jupiter que sous Alexandre Sévère et Gallien. Bien vu, je ne l'avais jamais remarqué.

Avec une iconographie bien différente à chaque fois : sous Alexandre Sévère, le dieu est assis, "en majesté"... certainement la représentation d'une statue située à Rome dans son temple (cf. les rarissimes deniers/sesterces/asses/médaillons au temple reprenant cette légende).

La thèse d'une revanche du Panthéon romain au travers de son dieu suprême Zeus, "bafoué" par Elagabale, et donc l'affirmation claire d'un retour aux valeurs romaines, me semble séduisante. Tout spécialement si la pierre noire d’Emèse avait été installée à Rome dans le temple dédié à Jupiter VLTOR.
Ainsi Alexandre Sévère s'inscrit clairement en opposition par rapport à son cousin, même s'ils sont issus de la même dynastie.

L'existence de légendes IOVI VLTORI P M TR P III COS P P S C tend à placer l'émission dans les premières années du règne (224 ?), donc bien avant les campagnes persiques, ce qui donne aussi du poids à cette idée.

A l'inverse, l'iconographie sous Gallien est bien différente, avec un Zeus en action, brandissant le foudre, qui semble bien plus redoutable, prêt à frapper. Et donc une posture plus guerrière. Et vu la datation de ces émissions, ta thèse est très intéressante, un Zeus prêt à se battre... ou à venger Valérien Ier ? Ou à venger d'autres membres de la dynastie, disparus auparavant ?

Pour l'antoninien qui présente l'avers avec Valérien Ier, super trouvaille (belle qualité et beau style d'ailleurs)... Est-ce vraiment un hybride ? Ou cette émission avec ce revers aurait-elle déjà été amorcée lorsque l'annonce de la mort de Valérien Ier aurait interrompu la frappe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredericweber.com/revue/index.html
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Ven 27 Avr - 18:16

coucou Vincent

J’avais placé dans un premier temps cette monnaie en fin de règne de Valérien, mais je pense qu’il faut la resituer comme hybride après sa défaite d’Edesse c'est-à-dire au début du règne seul de Gallien. Je ne connais que quatre exemplaires de Valérien avec un revers du règne de Gallien :



IMP C P LIC VALERIANVS P F AVG (dcf) / AEQVITAS AVG  -- / VI  Aequitas debout à gauche, tenant une balance et une corne d’abondance  G.- (Coll.BB)

 

IMP VALERIANVS AVG (dcf) / VIRTVS AVG  --/ P : Virtus debout à gauche, tenant un globe et une haste.  G.- (Coll.BB)



IMP VALERIANVS AVG (dcf) / PAX AVG  V/ -- : Virtus debout à gauche, tenant un globe et une haste.  G.- (Tr. Gibraltar)

Auxquels je rajoute un hybride de Gallien à la légende longue IMP GALLIENVS PF AVG GM Buste cuirassé de face / VICTORIA AVG III Victoria marchant à gauche, tenant une couronne et une palme (G.- Coll.BB)



Ces monnaies s’inscrivent dans une époque politique et militaire mouvementée où l’atelier monétaire de Rome vivait une période de désordre tant au point de vue de la qualité métallique que dans l’organisation des frappes monétaires. Les antoniniens ont perdus près de 60% d’argent fin en 260, le chaos règne dans les officines et la qualité de frappe devient de plus en plus défectueuse.
  Les antoniniens hybrides de Valérien illustrent cette désorganisation de l’appareil monétaire romain en cette époque trouble où l’empire vacillait de tous côtés, des frontières du Rhin jusqu’en Orient. Les coins étaient récupérés et réutilisés pour fabriquer toujours plus de monnaies ; les nombreux exemplaires de revers du règne conjoint à la légende de GALLIENVS AVG rencontrés dans la trouvailles de Cunieto traduisent parfaitement ce besoin urgent de fabriquer des antoniniens en quantité.
La meilleure preuve c’est qu’à cette époque le pouvoir décida de fondre les anciennes monnaies de billon avec le monnayage de bronze, manipulation qui allait entrainer l’arrêt de la production du sesterce.


Dernière édition par Bruno le Jeu 31 Mai - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barzus
COS III
COS III
avatar

Age : 31
Date d'inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Lun 7 Mai - 21:35

Passionnant, merci Bruno :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Dim 13 Mai - 19:07

coucou Quelques nouvelles imitations de ma collection :



Imitation AVG n° 75 : Rome SALONINA AVG (df) / IOVI CONSERVA Jupiter assis à gauche tenant une victoriola et un sceptre (imitation de Rome avec revers inspiré des Sévères)



Imitation AVG n° 76 : GALLIENVS P F AVG(cf) / P(AX) AETRNA Pax courant à gauche, tenant un rameau d’olivier et un sceptre (imitation de Cologne pour le droit, inspirée d’un revers Pax Aeterna de Philippe).



Imitation AVG n° 77 : SALON VALERIANVS CAES(dd) / DEO VOLKANO Vulcain debout à gauche, dans un temple tétrastyle, tenant un marteau et des tenailles ; à ses pieds une enclume (imitation de Trèves hybride de Salonin avec revers de Valérien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grigioviola
Cos Des II
Cos Des II
avatar

Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Dim 13 Mai - 23:21

Wow very beautiful pieces!
Saloninus is the most interesting one
super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Lun 28 Mai - 11:52

Suite aux deux exemplaires signalés par Choucas et Pyl voici un relevé des fautés de l’atelier de Rome de ma propre collection et des rares trésors qui les signalent :

Erreurs de légende avers : Emissions IMP C P LIC VALERIANVS (GALLIENVS) AVG

IMP C P LC VALERIANVS AVG (6d, Eauze)
IMP C P LIC VALERIANVS AV (Eauze)
IMP C LIC VALERIANVS AVG (Eauze)

Erreurs de légende avers : Emissions IMP C P LIC VALERIANVS (GALLIENVS) P F AVG

IMP C P LIC VALERANVS P F AVG (Eauze)
IMP C P LIC VALERIANVS P AVG (Eauze, Gibraltar, 108b)
IMP C P L VALERIANVS P F AVG (Eauze, Gibraltar)
IMP C P LI VALERIANVS P F AVG (Eauze, 99b)
IMP C P LIC VALERIANVS F AVG (Eauze, Cunieto)
IMP C P LIC VLERIANVS F AVG (114b)
IMP C P LIC VALERIANS P F AVG (Eauze)
IMP C P C VALERIANS P F AVG (108e)
IMP C P LIC VALERIANS P F AG  (Gibraltar)
IMP C P LC VALERIANVS P F AVG  (Gibraltar)
IMP C P LIC GALLINVS P F AVG (Eauze)
IMP C P LIC GALLENVS P F AVG (Eauze)
DIVE MARINIANAE (103b)

Dive Marinianae (103b)


Revers fautés :

APOLINI CONSERVA : APOLIINI CONSERVA (Eauze), APOLLINI CONSERVA (Eauze, Gibraltar, BB), APOLI CONSERVA (Coll. Choucas, Gibraltar, 99c), APOLIN CONSERVA (65b),

Apoli Conserva (Coll. Choucas)  
                               
ANNONA AVGG : AINNONA AVGG (Eauze)
FELICITAS AVGG : FELICIAS AVGG (66b)), FELICIIAS AVGG (Cunieto), FELICITAS AVG (Pyl)
FIDES MILITVM : FIDE MILITVM (14c), FIDES MILIDES (14b, Eauze), FIDES MILTVM (109b)

Fide Militvm (14c)


IVNO REGINA : IVNO REGANA (112b) , VINO REGINA (112c, Eauze)
LAETITIA AVGG : LAETITIA AVG N (67c), LAETIT AVGG (67d), LETITIA AVGG (113b, Eauze), LAITITIA AVGG (113d), LEATITIA AVGG (113e), LAETITIA AGG (113 add.)

Laetitia Agg (113 add.)


LIBERALITAS AVGG : LIBERLITAS AVGG (114a, Eauze), LIBERALITAS AVG (Cunieto)
ORIENS AVGG (globe) : ORIENS GG (234b)
PAX AVGG : PAA AVGG (Eauze)
PROVIDENTIA AVGG : PROVIDENA AVGG (120b, Eauze)
VIRTVS AVGG : VIRVS AVGG (258c, Eauze, Cunieto)


Virus Avgg (258c)


VICTORIA AVGG (couronne) : VICTORA AVGG (26b)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barzus
COS III
COS III
avatar

Age : 31
Date d'inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Lun 28 Mai - 15:15

Mariniane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Mer 30 Mai - 16:23

Je profite de la publication ci-dessus de mon hybride inédit de Gallien Imp Gallienvs P F Avg Gm au revers Victoria Avg III pour signaler l'article passionnant de notre ami Cedric (ICOS) paru dans les Cahiers Nummismatiques : "Un inédit de la première émission du règne de Gallien seul à Rome au revers Victoria Avg III.

https://www.academia.edu/6226256/Un_inédit_de_la_première_émission_de_règne_de_Gallien_seul_à_Rome_au_revers_victoria_AVG_III_SENA_2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Ven 8 Juin - 19:29

Un exemple de guerre chimique sous Valérien à Doura-Europos (256 ap. J-C)

Doura-Europos était une ancienne colonie militaire de Syrie fondée vers 300 av. J-C par Seleucos Ier. Définitivement annexée par Rome sous Marc Aurèle et appuyée par un détachement militaire elle constitua très vite un des points d’appui de la frontière de l’empire romain face au royaume Perse.
Au début du printemps 256 les Perses, après avoir longé l’Euphrate, se présentèrent devant les murs de Doura-Europos afin de l’assiéger. La cité finit par succomber après un siège qui dura plusieurs mois. La population fut déportée en Perse et la ville définitivement abandonnée en ruines.

Les recherches archéologiques ont permis la découverte de 20 squelettes de soldats à l’intérieur d’un tunnel, 19 romains et 1 perse. On a pendant longtemps pensé que ces soldats furent victimes d’un éboulement du tunnel qu’ils étaient en train de construire, les perses pour pénétrer dans la forteresse, les romains pour contrecarrer l’attaque.


Doura Europos : squelette de soldat perse

Simon James, un archéologue anglais, propose une option nouvelle à savoir l’utilisation par les perses d’un gaz toxique. L’archéologue, qui avait remarqué que les premiers chercheurs avaient été incommodés par une odeur âcre en découvrant les corps ensevelis, a constaté la présence de cristaux d’hydrocarbure (bitume) et de souffre sur les parois du tunnel.
James pense que les soldats romains seraient morts asphyxiés par le gaz toxique provoqué par les perses à partir de l’inflammation du bitume et des cristaux de souffre. Il semble également que le soldat perse retrouvé mort aurait été le responsable du brasier, lui-même victime des vapeurs nocives.


Doura-Europos : schéma des tunnels perse et romain

Les trente-deux monnaies retrouvées sur les corps des soldats romains datent de la première émission de Rome (1ex. AVG 6), des trois premières émissions de l’atelier d’Antioche (19 ex. AVG 34,35,40,58,61,62,90,91,94,97) et de la première émission de Samosate (12 ex. AVG 131,132,133,134) donc datées de la période 253-255.

                           
              Antioche (AVG 34)                                                                        Samosate (AVG 132)

La défaite de Doura Europos n’empêcha pas la propagande romaine de frapper des monnaies vantant les bienfaits d’une "Victoria Part". Comme l’indique le revers de Samosate  « Restitutor Orientis », et celui d’Antioche identifiant l’empereur à la déité solaire en tant que « Restitutor Gener Humani »,  il était primordial de mettre en avant la réussite globale de la politique de restauration de Valérien. Même si aucun succès militaire ne semble s’être opéré à cette époque, les monnaies, en tant que vecteurs de l’information, ne pouvaient qu’abonder dans le sens du triomphe des armées romaines en Orient.

                           
            Vict Part (AVG 264)                                                                  Restitut Gener Humani (AVG 96)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Ven 8 Juin - 20:44

Merci Bruno ....!! bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 67
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Sam 16 Juin - 12:44

Deux monnaies fautées dites « rétrogrades » au nom de Valérien et Salonina

Si les poinçons d’ateliers ou d’officines inversés sont assez fréquents, les monnaies fautées dites « rétrogrades » sont assez rares dans la numismatique romaine. Elles sont dues à des erreurs de graveurs qui ont gravées à l’envers les légendes, bustes et revers.
Je viens ainsi d’acquérir un spécimen au revers rétrograde de Valérien de mêmes coins qu’un exemplaire de Cunieto (n° 483) qui rejoint l’antoninien de Salonina dont seule la légende est inversée.

IMP C P LIC VALERIANVS P F AVG / ORIENS AVGG, Soleil debout à droite levant la main gauche et tenant un fouet (revers rétrograde) : Cunieto, AVG

           
              Revers rétrograde                                                Prototype (AVG 179b, revers)

SALONINA AVG /IVNO REGINA, Junon debout à gauche, tenant une patère et un sceptre (légende du revers rétrograde) : AVG

               
            Légende revers rétrograde                                      Prototype (AVG 112a, revers)


Dernière édition par Bruno le Sam 16 Juin - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien   Sam 16 Juin - 12:55

Très intéressant ..!!!! super8 super

À noter que tout le revers de Valérien est gravé à l'endroit au lieu d'être gravé inversé pour apparaître en positif une fois frappé ( y compris Sol ..) , alors que pour le revers de Salonique , Junon à bien été gravée dans le même sens , seul la légende est inversée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les antoniniens du règne conjoint Valérien/Gallien
» Valérien Ier, Gallien et leur famille (PYL)
» Avis de marché - Châteaudun (28) - travaux de restauration de l'église St Valérien - Lot 3 sculpture
» Bronzes de Valérien 1er et alexandre sévére
» Antoninien de Valérien (ORIENS AVGG) [WM n° 7860]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES DE L'EMPIRE ROMAIN :: Monnaies de l'Empire Romain-
Sauter vers: