Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 26 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeVen 19 Déc - 3:47

163

WinkLa légende de CyrèneWink

La monnaie grecque du lien ci-dessous, de Cyrène, Cyrénaïque, porte sur l'avers la tête à droite ou à gauche de Zeus Ammon, et, sur le revers, celle de Cyrène à gauche.

http://www.acsearch.info/search.html?search=Nymph+Kyrene&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1#3

D’après la mythologie, Cyrène était une princesse thessalienne fille fille de la nymphe naïade Créuse geek et de Hypsée, fils du dieu-fleuve Pénée. Selon une autre version, elle serait une naïade fille du propre Pénée. Cette vierge chasseresse d’une beauté extraordinnaire parcourait les forêts du Pinde et tuait toutes les bêtes féroces roi pour protéger le troupeau de son père Hypsée, le premier roi des Lapithes king3 .

Un jour, sur le mont Pélion, Apollon (Phébé) fut enchanté amour60 par le spectacle de Cyrène aux prises avec un lion, qu'elle finit par dompter ; séduit, il l'enleva sur son char d’or et la transporta sur le mont Myrtoessa, en Libye, où elle donna le jour à un fils, Aristée pleure , dieu des troupeaux, des oliviers, des arbres fruitiers et de l’apiculture (voir mon post n.º 107 sur La légende d’Aristée), puis un autre du nom d'Idmon, qui fut prophète pepe . Il donna le nom de sa mère à la ville de Cyrène. Mais la belle n'était pas fidèle et un jour elle partit avec Arès (Mars). Mais il y a aussi autre version selon laquelle Apollon la vit non pas luttant avec un lion No mais lorsqu’elle prenait soin le troupeau moutons de son père sur les champs au bord du Pénée.  
D'autres traditions ajoutaient que le roi de Libye, Eurypylos king3 la fit venir et lui offrit le royaume de Cyrène pour délivrer le pays d'un lion qui semait la terreur. Elle y parvint et fonda la ville qui porte son nom. Plus tard, Virgile en fit une nymphe geek  qui vivait dans les eaux profondes du fleuve Pénée.

Voici quelques liens pour cette légende :

http://mythologica.fr/grec/cyrene.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyr%C3%A8ne_(mythologie)

http://www.mythindex.com/greek-mythology/C/Cyrene.html  (en anglais)

http://www.theoi.com/Heroine/Kyrene.html  (en anglais)

http://www.maicar.com/GML/Cyrene.html  (en anglais)


Dernière édition par Emblémiste le Ven 18 Juil - 18:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeSam 20 Déc - 2:31

164

WinkLa légende de DionéWink

Les monnaies grècques du lien ci-desous, d’Ambracie, Athamanes et Locri (Épire), de Corcyre (mer Ionienne) et de Mytilene (Lesbos), portent sur leurs avers soit la tête de Zeus (Jupiter) à gauche, soit celle de Dioné à droite ou à gauche, soit celles superposées des deux à droite, et, sur les revers, soit Dioné assise sur un trône à gauche, tenant un sceptre dans sa main droite et haussant le voile au dessus de sa tête avec la main gauche, soit Athéna (Pallas, Minerve) debout à gauche tenant une chouette dans sa main droite étendue et une lance dans la main gauche, soit, dans une couronne de chêne, respectivement un obélisque, un trépied, un foudre, une palme, une proue, un aplustre ou un taureau chargeant à droite.

http://www.acsearch.info/search.html?search=Dione&view_mode=1&en=1&de=1&fr=1&it=1&es=1&ol=1&sort=&c=&a=&l=#0

http://www.coinarchives.com/a/results.php?search=Dione&s=0&results=50        

Dans la mythologie archaïque, Dioné fille , fille d'Océan et de Tethis (une Océanide donc), passait pour la mère d'Aphrodite (Vénus) et l'épouse de Zeus (Jupiter), avant que les mythes ne donnèrent à Aphrodite une tout autre ascendance et que Zeus ne fut associé à Héra (Junon). Certaines versions font de Dioné plutôt une Titanide, fille de Gaïa et d'Ouranos ou d'Éther, et lui attribuent aussi Amphitrite pour fille et Dionysos pour fils. Son nom, Dioné, est la version féminine de Zeus en grec. Elle apparaît au chant V, v. 370 ss. de l’Iliade : c'est auprès d'elle que se réfugie Aphrodite pleure , blessée au cours du combat par Diomèdes (voir mon post n.º 23, La légende de Diomedès et le Palladion) et celle qui prononça la prophétie grr1 sur la punition de l’offenseur et cura la blessure de la main de sa fille.

Plus tard, les auteurs grecs en ont fait une déesse ou une Hyade assumant diverses fonctions très variables mais souvent secondaires (notamment Dioné l’Hyade, qui semble avoir été une hypostase tardive). Dioné semble même parfois être un synonyme pour Aphrodite Embarassed .

Dioné, dans sa version assimilée à la Déesse-Mère, comme conseillère de Zeus, était l'objet d'un culte important dans le sanctuaire oraculaire de Dodone à Thesprotia. À ce titre, Dioné était considérée à la fois comme une puissance agraire et comme une déesse du Chêne, l'arbre tutélaire de son bois sacré. Elle était présente, avec d’autres divinités, à la naissance d’Apollon (Phébé) et d’Artémis (Diane) à Délos. Au pied du Lepreon, sur la côte ouest du Péloponnèse, il y avait un bois consacré à elle et, en d’autres sites, elle était vénérée dans les temples de Zeus.

Voici des liens en anglais pour ce mythe :

http://www.mythindex.com/greek-mythology/D/Dione.html

http://www.theoi.com/Titan/TitanisDione.html


Dernière édition par Emblémiste le Dim 2 Fév - 22:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeDim 21 Déc - 4:30

165

WinkLa légende de CyziqueWink

Les monnaies grecques et provinciales romaines des liens ci-dessous, de Cyzique, Mysie, portent sur leurs avers soit la tête du héros Cyzique à droite, soit celle de Trajan, Antonin le Pieux, Faustine II ou Koré Sotera à droite, soit le buste de Commode à gauche, et, sur les revers, soit un temple circulaire ou un autel allumé entre deux flambeaux avec un serpent entortillé autour de chacun d’eux, soit le héros Cyzique nu, debout à gauche, portant une chlamyde sur l’épaule et tenant une lance de sa main droite, ou à droite posant sa main droite sur la tête de cheval marchant à droite, soit les héros Cyzique et Éphesos nus, debout, face à face, tenant des lances et se donnant les mains droites, soit Zeus (Jupiter) avançant à droite brandissant le foudre, soit Poséidon (Neptune) debout avec un pied sur un roc ou assis à gauche tenant le trident, soit Athéna (Pallas, Minerva) debout à droite tenant une lance et la statue de Niké, soit Déméter (Cérès) debout à droite tenant un épi de blé et un flambeau, soit Hephaïstos assis à droite devant une enclume, soit deux thons, le capricorne à droite, un dauphin à gauche, une cigogne à droite, une couronne de laurier ou une inscription.  

http://rpc.ashmus.ox.ac.uk/search/icono/?search&design_group=2&provinces=any&design-0=393&page=1

http://rpc.ashmus.ox.ac.uk/search/icono/?search&design_group=2&provinces=any&design-0=393&page=2

http://rpc.ashmus.ox.ac.uk/search/icono/?search&design_group=2&provinces=any&design-0=393&page=3

http://rpc.ashmus.ox.ac.uk/search/icono/?search&design_group=2&provinces=any&design-0=393&page=4

http://rpc.ashmus.ox.ac.uk/search/icono/?search&design_group=2&provinces=any&design-0=393&page=5

Cyzique, le mythique fondateur de l’antique cité grecque de ce nom en Mysie, sur la Propontide (l’actuelle mer de Marmara), où il était le roi des Doloniens king3 , selon différentes traditions était fils d’Apollon (Phébé) et Stilbe fille , ou d’Aeneus et Aenete fille d’Eusoros, ou d’Eusoros lui-même. Il aurait été marié à Clite geek ou à Larissa danseuse3 , celle-ci fille de Piasos.

En accomplissement d’un oracle pepe , il reçut les Argonautes avec généreuse hospitalité soif100 soif102 soif11 lorsqu’ils débarquèrent dans ses domaines. Quand, après leur départ, ils furent lancés de retour sur la côte par une tempête et y débarquèrent nouvellement pendant la nuit, ils furent pris par erreur par les Doloniens pour un peuple hostile et un combat nocturne s’ensuivit viking duel viking animaux15  dans lequel Cyzique fut tué par Hercule ou Jason. Le matin suivant, l’erreur étant découvert hein86 , les Argonautes pleurèrent avec les Doloniens pleurepleurepleurepleurepleure pleure pour trois jours la mort de leur roi et célébrèrent des jeux funèbres en son honneur.  

Sa femme Clite se pendit lorsqu’elle prit connaissance de la mort de son mari hein11 .  

Voici des liens pour cette légende :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyzique

http://www.mythindex.com/greek-mythology/C/Cyzicus.html   (en anglais)


Dernière édition par Emblémiste le Lun 4 Aoû - 2:24, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albinos69
Consul
Consul
albinos69

Age : 36
Localisation : chamonix mt blanc
Date d'inscription : 19/11/2008

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeDim 21 Déc - 15:06

tu nous fait un travail de fou digne d hercule lol.J ai une question peut etre que tu a déjà fait un poste sur se sujet mais je ne l ai pas trouvé.
existe t il des représentation sur des monnaies avec des Harpies?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeDim 21 Déc - 15:17

merci albinos. Ton appréciation est très encourageante. Quant à ta question, oui, mon post n.º 22 est sur La légende des Harpyes . :plane: :plane: :plane:


coucou


Dernière édition par Emblémiste le Sam 1 Mai - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeLun 22 Déc - 15:35

166

Wink La légende de GelasWink

Les monnaies grecques des liens ci-dessous, de Gela et de Phintias sous le Gelas, Sicile, portent sur leurs avers soit un taureau chargeant à gauche, soit une quadrige à droite ou à gauche passant devant une colonne ionienne (le poteau de retour de la course), dirigée par un homme debout ou par Niké, parfois ayant volant au dessus à gauche ou Niké à droite couronnant les chevaux, soit un cavalier casqué, nu, galopant à droite et tirant une lance de sa main droite haussée, soit la tête du dieu-fleuve Gelas à droite, soit la tête de Déméter (Cérès) de trois-quarts à droite, et, sur les revers, soit le protomé d'un taureau androcéphale à droite personnifiant ce même dieu, soit la tête juvénile ou barbue de Gelas avec trois poissons nageant autour, soit un guérrier nu, debout, en train de sacrifier un bouc, soit la tête de Déméter (Cérès), soit une roue à quatre rayons.

http://www.acsearch.info/search.html?term=Gelas&category=1&images=1&currency=usd&order=0#0

http://www.coinarchives.com/a/results.php?results=50&search=Flussgott+Gelas

Le Gela, l’actuel Fiume di Terranova, est un fleuve de Sicile qui naît du lac artificiel de Disueri, traverse la plaine du Gela puis se jette dans la Méditerranée sur la côte méridionale de l'île, près du golfe du Gela, après un cours de 21 km, entièrement sur le territoire de la commune de Gela, dans la province de Caltanissetta. Son nom antique était le Gelas ou Gela potamos. et dériverait du mot siculien qui signifie froid ou givre.

Sur le revers d’une des monnaies ci-dessus, le protomé du taureau androcéphale qui représente le dieu-fleuve Gelas a devant lui, debout de face, la figure de Sosipolis (signifiant en grec Sauveur de la cité), la supposée divinité gardienne de la ville, parfois identifiée comme Déméter (Cérès), Tyché ou Niké ou une quelque sorte de nymphe syncrétique  fille , sa tête à gauche, portant un péplos et haussant sa main droite pour couronner Gelas d’une guirlande afin d’assurer sa continuelle bienveillance, tant apportant de la fertilité au sol que restreignant ses forces destructives. Cependant, il y a aussi ceux qui pensent que le nom Sosipolis, gravé sur le revers de la monnaie, se réfère plutôt au dieu-fleuve lui-même qu’à la figure féminine qui le couronne  confused .  

Ovide, dans les Fastes (IV, 470), le décrivit comme un torrent violent et impétueux.

Voici des liens sur ce fleuve :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gela_(fleuve)

http://www.antiquanova.com/G1.htm  (en anglais)


Dernière édition par Emblémiste le Mar 14 Avr - 4:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc
COS VII
COS VII
Marc

Age : 54
Localisation : Hélas Région Parisienne HELAS !!!
Date d'inscription : 10/12/2008

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMar 23 Déc - 1:46

Cher Emblemiste

Voilà une des raisons de mon bonheur d'etre ici parmis vous tous.
Votre travail est absolument remarquable. Je suis un débutant et je n'ai jamais appris en si peu de temps.

BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troll
COS IIII
COS IIII
troll

Age : 50
Localisation : VGGADE ROTOMAGVS
Date d'inscription : 07/08/2008

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMar 23 Déc - 1:56

un reel bonheur je confirme

merci merci merci merci

A TOI EMBLEMISTE ET A VOUS TOUS SURTOUT roi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMar 23 Déc - 2:19

167

Wink La légende de Priape (Mutinus Mutunus, Titinus ou Tutinus)Wink

Les monnaies grecques et républicaines et coloniales romaines du lien ci-dessous, de Mytilene Hecte (Lesbos), Lampsaque (Mysie), Rome, Nicopolis sur l’Istrum et Marcionopolis (Mésie Inférieure), portent sur leurs avers soit la tête de Priape ou Mutinus Mutunus à droite, soit celles d’Auguste, Valerien I, Séptime Sévère, Tibère, Julia Domna, Philippe I l’Arabe, Élagabale, Hadrien et Maximin I Thrace, et, sur les revers, soit la tête de la nymphe Chioné à droite, soit l’image ithyphallique de Priape debout à droite, à gauche ou de face, ou sur une colonne, ou tenant une cruche et un rameau de thyrse, pointant de sa main son membre viril ou haussant de ses deux mains le bas de son manteau pour l’exposer, soit une image de Priape à intérieur d’un petit temple, soit Pégase en vol à droite, soit Apollon cytharède debout à droite et Hécate debout de face tenant deux torches allumées, soit le numéral V dans un cercle, soit Priape debout à gauche sacrifiant devant un autel allumé.

http://www.acsearch.info/search.html?search=Priapos&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1#0

http://www.acsearch.info/search.html?search=Priape&view_mode=1&en=1&de=1&fr=1&it=1&es=1&ol=1&sort=&c=&a=&l=#0

http://www.acsearch.info/search.html?search=Priapus&view_mode=1&en=1&de=1&fr=1&it=1&es=1&ol=1&sort=&c=&a=&l=#0

http://www.acsearch.info/record.html?id=162309

D’après la mythologie grecque, Priape était fils de Dionysos (Bacchus) et d'Aphrodite (Vénus) fille ou d'une nymphe naïade fille et naquit à Lampsaque, sur l'Hellespont, en Asie Mineure. Certaines traditions lui donnent plutôt Hermès (Mercure) ou Adonis, voire Zeus (Jupiter), Pan ou un Satyre pour père. D'autres auteurs, le vieillissant de plusieurs générations, voient en lui un Titan auquel Héra (Junon) aurait confié le soin d'enseigner le maniement des armes à Arès (Mars) :merlin:. Son équivalent dans la mythologie romaine se nomma Mutinus Mutunus, Titinus ou Tutinus bien qu’il soit souvent cité sous le nom Priape. On le reconnait par sa petite taille de nain et son gigantesque pénis constamment en érection (ithyphallique), une particularité qui a donné son nom au terme médical priapisme.

capello De même que Zeus montre son foudre, Poséidon (Néptune) son trident, Athéna (Pallas, Minerve) sa lance, Apollon (Phébé) ses flèches d’or, Hermès (Mercure) son caducée, Dionysos (Bacchus) son thyrse, Hercule sa massue, Orphée sa lyre, Esculape son bâton au serpent, Priape ne pouvait moins qu’exhiber orgueilleusement son pénis, ce qui mieux le représentait et sans lequel il était inerme. Celle-ci est la raison pourquoi ses parties intimes étaient toujours exposées impudemment en érection. Il était étroitement identifié avec les diverses divinités phalliques grecques telles que Dionysos, Hermès, Conisalus et les satyres Orthanes et Tychon.

Son culte, inconnu de la Grèce des premiers siècles, était originaire d'Asie Mineure, se répandit dans les îles et dans toute la Grèce, et dans l'Italie méridionale. À l'origine, ce dieu personnifiait principalement la fécondité du sol. Il était vénéré surtout à Lampsaque, en Mysie. Les sacrifices qu’on lui offrait consistait en les primeurs des jardins, vignobles et champs, du lait, du miel, des gâteaux, boucs, ânes et poissons.

C'était aussi un dieu pastoral et maritime, protecteur des troupeaux, des abeilles, des pêcheurs. On plaçait son image, plus ou moins grossière, et souvent accompagnée d'une inscription, à l'entrée des domaines dont on lui confiait la garde. Les Romains plaçaient souvent dans leurs jardins des statues grossières (des hermai) en bois de figuier, peintes de vermillon (rubicundus), représentant Priape, pour servir d'épouvantail. Son image, la tête couverte d’un bonnet phrygien pointu, portant des fruits dans l’habit, tenant à la main une faucille ou une corne d’abondanced et muni de son énorme phallus, était sensé éloigner les oiseaux planeur planeur planeur et les voleurs. Il avait pour symboles le phallus et le homard. Ce dernier apparait sur les revers de quelques unes des monnaies présentées sur le lien ci-dessus.

Ainsi qu’autres divinités qui présidaient les activités agricoles, on croyait qu’il possédait des dons prophétiques pepe et il était parfois mentionné au pluriel.

À l'époque romaine, Priape personnifia surtout la virilité balaise, la génération pleure, l'amour physique bisou17 ; d'où le caractère licencieux, souvent obscène, des représentations du dieu, et des recueils de poèmes latins connus sous le nom de priapées. Sous l'empire romain, Priape devint un personnage consacré du théâtre populaire.

Sa difformité génitale serait due à la malveillance d'Héra, jalouse grr1 de la beauté d'Aphrodite fille. Selon la légende, celle-ci aurait cédé aux avances amoureux de Dionysos gai2. Cependant, lors de l’expédition du dieu à l’Inde, elle lui fut infidèle et vécut avec Adonis bisou17. Au retour de Dionysos, elle allait le recevoir, mais très tôt elle l’abandonna et alla à Lampsaque pour accoucher son fils pleure. Mécontente de sa procédure, Héra la toucha et, par sa puissance magique, fit qu’Aphrodite donna naissance à un enfant extrêmement laid et avec les organes génitaux d’une grandeur inhabituelle hein11. Honteuse confused, Aphrodite abandonna l'enfant. Il fut recueilli par des bergers qui apprécièrent sa rusticité.

Priape écartait le mauvais œil Shocked et sa statue protégeait les vergers, mais il ne connut ni le plaisir ni la fécondité. Il aimait qu'on lui sacrifiait un âne, puisqu’une nuit où il s’approchait silencieusement de la nymphe Lotis endormie, avec l’intention de la violer amour60 après une fête champêtre danseurs danseuse3 soif100 soif102 soif11 pompom girls, un âne de Silène ou de Dionysos émit un hennissement inopportun qui la fit s’éveiller. Elle écarta Priape et s’ enfui, mais le seul moyen d’échapper de lui fut de se transformer dans la fleur appelée lotus. Pour l’avoir fait perdre sa proie, Priape tua l’âne et celle-ci est la raison pourquoi à Lampsaque on avait l’habitude de lui sacrifier cet animal. Selon une autre version, le motif pourquoi il tua un certain âne fut un concours regardant la taille respective de leur membre viril Laughing Very Happy mdr18. Priape eut le dessus et battit le rival à mort viking.

Voici quelques liens pour ce mythe :

http://mythologica.fr/grec/priape.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Priape

http://www.mythindex.com/greek-mythology/P/Priapus.html (en anglais)

http://www.theoi.com/Georgikos/Priapos.html (en anglais)

http://www.maicar.com/GML/Priapus.html (en anglais)

http://mythics.info/english/mythology/priapos_en.htm (en anglais)


Dernière édition par Emblémiste le Mar 18 Déc - 2:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMar 23 Déc - 2:27

salut marc et troll et merci pour votre appui super1 . C'est toujours agréable de savoir que quelqu'un profite de nos efforts Very Happy .

Marc, tu peux me tutoyer, c'est l'habitude dans ce forum Wink .

coucou


Dernière édition par Emblémiste le Mer 10 Fév - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc
COS VII
COS VII
Marc

Age : 54
Localisation : Hélas Région Parisienne HELAS !!!
Date d'inscription : 10/12/2008

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMar 23 Déc - 12:42

Bonjour,

Ce site est une véritable révélation pour moi, et je ressens une vraie communauté de fraternité initiatique et de "sciences".
Pour preuve, chacun a « un grade » en fonction de son implication!
N’étant que Prince de la jeunesse (je dois dire que le l’adore !), le code de bonne conduite de tout profane devrait me tenir au silence, respecter et n’écouter que les maitres !!!! Le chemin de l’élévation est long mais à coeur vaillant....
Mais j’ai l’espoir un jour d’être reçu maitre !!!.
Donc je TE souhaite de bonnes fêtes de Noel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMar 23 Déc - 13:33

Salut Marc. Je suis sûr qui tu auras bcp de choses à nous enseigner. merci pour tes bons voeux de fêtes, que je rétribue de tout coeur. salut5


Dernière édition par Emblémiste le Mer 10 Fév - 0:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMer 24 Déc - 2:59

168

La légende de Laüs (Laus, Laos)

Les monnaies grecques de liens ci-dessous, de Laüs, Lucanie, portent respectivement, un taureau androcéphale à droite, allégorie du dieu-fleuve Laüs (Laus, Laos), et, sur le revers, la même figure incuse à gauche ; sur leurs deux faces le taureau androcéphale à gauche ou à droite, en différentes attitudes ; le taureau sur l’avers et un gland sur le revers ; la tête à droite d’un jeune homme sur l'avers, possiblement la personnification du même dieu-fleuve, et, sur le revers, deux colombes passant l’une par l’autre.

http://www.acsearch.info/record.html?id=9718

http://www.acsearch.info/record.html?id=4297

http://www.acsearch.info/record.html?id=9723

http://www.acsearch.info/record.html?id=167202

http://www.acsearch.info/record.html?id=9711

http://www.acsearch.info/record.html?id=8829

http://www.acsearch.info/record.html?id=13042

http://www.magnagraecia.nl/coins/Lucania_map/Laos_map/descrLaosII_stater1.html

http://www.magnagraecia.nl/coins/Lucania_map/Laos_map/descrLaosII_third.html

http://www.magnagraecia.nl/coins/Lucania_map/Laos_map/descrLaosII_sixth.html

http://www.magnagraecia.nl/coins/Lucania_map/Laos_map/descrLaosII_triobol1.html

http://www.magnagraecia.nl/coins/Lucania_map/Laos_map/descrLaosII_triobol2.html

http://www.magnagraecia.nl/coins/Lucania_map/Laos_map/descrLaosIII_AE15c.html

Les légendes de l’avers et du revers des premières de ces monnaie prises ensemble composent l’adjectif toponymique Lavinos, c’est-à-dire, “ de Laos ”, le port fluvial de la colonie de Sybaris sur l’embouchure du fleuve Laüs, au bord de la mer Tyrrhénienne, vers lequel les habitants rémanants de la cité-mère s’auraient enfuit après la complète destruction et rasement de Sybaris par leurs voisins Crotoniens animaux15 animaux15 animaux15 en 510 av. J.-C. Le fleuve Laüs (l’actuel Lao) était la limite entre la Lucanie et Bruttium. Les données historiques sur la propre ville son très limitées Embarassed .

Le type de monnaie au revers incuse et le taureau sybarite converti au modèle de dieu-fleuve conventionnel pour représenter le dieu-fleuve Laüs confirme cette interprétation. Pour comparaison, on peut voir le monnayage de Sybaris sur le lien suivant :

http://www.coinarchives.com/a/results.php?results=50&search=Sybaris

Sybaris fut une cité de la Magna Graecia, sur la côte occidentale du Golfe de Tarente, célèbre dans l’Antiquité par sa richesse et le raffinement de ses habitants dans le VIème siècle av. J.-C., au point que les Sybarites devinrent synonymes de plaisir et luxe soif100 soif102 faim soif11 fumeur .

Voici des liens en anglais sur Laüs et Sybaris :

http://en.wikipedia.org/wiki/La%C3%BCs

http://en.wikipedia.org/wiki/Sybaris

http://candacemcbride.wordpress.com/index/historical-documents/ancient-sybaris-by-the-sea/


Dernière édition par Emblémiste le Mar 22 Juil - 21:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeJeu 25 Déc - 4:43

169

La légende de l'Oronte

Les monnaies du lien ci-dessous, d’Antioche et Damas (Syrie) et de Tyre (Phénicie), portent sur leurs avers, respectivement, la tête ou le buste à droite ou à gauche de Tigranes II le Grand (roi de l’Arménie), Cléopatre VII la Grande (reine d’Égypte), Auguste, Trajan, Septime Sévère, Elagabale, Sévère Alexandre, Trébonien Galle/Volusien (vis-à-vis et séparémment) Hadrien, Antonin le Pieux, Commode, Maximin II Daïa, Arcadius/Honorius/Théodose II (les trois de face), et, sur les revers, Tyché d’Antioque ou de Damas assise à droite, à gauche ou de face sur un roc tenant une palme ou des épis de grain dans sa main droite étendue, une jambe levée avec le pied posé sur la personnification du dieu-fleuve Oronte nageant au dessous à droite, à gauche ou de face. Cette scène apparaît soit en plein air ou à l’intérieur d’un petit temple surmonté par un bouc sautant. Sur le revers de la monnaie d'Antonin le Pieux apparaît la personnification de la Syrie debout à gauche, tenant une couronne dans sa main droite et une corne d'abondance dans la main gauche et posant le pied droit sur le dieu-fleuve Oronte nageant à gauche.

http://www.acsearch.info/search.html?search=river-god+Orontes&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1#0

http://www.acsearch.info/record.html?id=336088

http://www.coinarchives.com/a/results.php?results=50&search=river-god+Orontes

http://www.coinarchives.com/a/results.php?search=Flussgott+Orontes&s=0&results=50

La monnaie impériale romaine ci-dessous, de la Collection Christophe Oliva, porte sur l'avers le buste de Probus à gauche et, sur le revers, la personnification de Sol marchant à droite, enjambant le dieu-fleuve Oronte représenté como un nageur à droite :

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Probussoloronte0001

Et celle du lien ci-dessous, au buste d'Aurélien à droite sur l'avers, porte sur le revers un image très semblable à l'antérieur, avec la personnification de l'Oronte allongée sur le ventre à droite :

https://servimg.com/view/15492640/189

L'Oronte, dans la mythologie un fils d’Océan et de Thetis, était la principale rivière de la Syrie antique. Son nom arabe est Nahr-el-'Assi, signifiant le « fleuve récalcitrant », ce qui viendrait du fait que, contrairement aux autres fleuves de la région, il coule du sud vers le nord. Suivant la même explication, il a aussi porté le nom arabe d'El Maqloub, c'est-à-dire le « renversé » ou celui qui coule à l’envers.

Dans l’antiquité l'Oronte était aussi connu sous les noms de Typhon, Dracon, Ophite et Axios. Sous Tibère, le nom de l’actuel Oronte passa de Dracon à Orente (avec e). Selon Strabon, le nom définitif d'Oronte lui aurait été attribué en souvenir d’un constructeur de pont.
L'Oronte jaillit entre les massifs du Liban et de l'Anti-Liban, à la hauteur d'Héliopolis (l'actuelle Baalbek). Il arrose sur une longueur de 600 km les villes de Émèse (Homs), Aréthuse, Épiphania (Hama), Larissa et Antioche pour se jeter dans la méditerranée à la hauteur de Séleucie de Piérie.

capello Selon Strabon, l'Oronte, sur une distance de 8 km, coulerait sous terre entre Apamée et Antioche ; en fait, il ne fait que passer par une gorge fortement encastrée quasiment inaccessible juste après Épiphaneia (l'actuelle Hama).

L'Oronte aurait été, contrairement à aujourd'hui, navigable entre son embouchure (Séleucie de Piérie) et Antioche durant l'Antiquité, comme l'attestent les écrits de Strabon et de Pausanias.

Antiochos XI Philadelphe, roi séleucide king3, s'y noya hein69 en 90 av. J.-C.

Oppien fit la suivante description de la naissance de l’Oronte (Cynegetica, 2.115 ss.) :

« Auparavant toute la plaine auprès d’Emblonos [Syrie] était inondée ; tout le temps l’Oronte se pressait en grand volume en son anxiété, oubliant la mer et brûlant de désir pour la Nymphe aux yeux sombres, la fille d’Océan. Il s’attardait parmi les hauteurs et couvrait la terre fertile, se résistant à renoncer à son amour sans espoir pour Melibée. Il était intièrement encerclé de montagnes, lesquelles, une de chaque côté, joignaient leurs têtes. De l’est venait la haute forme du Diokleion, et de l’ouest la corne gauche de l’Emblonos, et lui-même dans le milieu rageant dans les plaines, toujours rongeant et approchant les murs, inondant de ses eaux cette grande terre et île en même temps [le Chersonèse], ma propre cité. Alors le fils de Zeus [Hercule] fut chargé d’attribuer tout de suite leurs eaux à chacun avec sa massue et ses fortes mains et de donner, dès le plaines, des cours séparés aux eaux du lac aux belles tresses et du fleuve au beau courant. Et il accomplit son puissant travail lorsqu’il coupa l’enceinte des monts environnants et défit leurs liens de pierre et envoya le fleuve éructant vers son embouchure, montant incontrôlé et murmurant sauvagement, et le guida vers les littoraux. Et la mer profonde mugit hautement, et le corps puissant de la plage syrienne fit écho au vacarme ... De la sort le fort Orontes fit un bruit de terrible clameur près des plages ; et les promontoires rugirent puissamment quand ils reçurent dans leur sein la nouvelle vague venue de la mer ; et la terre noire et fertile se ranima de nouveau, surgie des ondes, une nouvelle plaine d’Hercule. »

Voici un lien en anglais sur ce fleuve :

http://www.theoi.com/Potamos/PotamosOrontes.html


Dernière édition par Emblémiste le Sam 30 Mar - 15:54, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeVen 26 Déc - 3:07

170

La légende de Minos

Les monnaies grecques des liens ci-dessous, de Gortyne et Cnossos (Crète), portent sur leurs avers la tête de Minos à gauche ou à droite, et, sur les revers, soit un guerrier nu, debout de face, tenant un bouclier dans son bras droit et une lance dans sa main gauche, soit le labyrinthe de Crète.  

http://www.acsearch.info/record.html?id=90043

http://www.acsearch.info/record.html?id=139189

Dans la mythologie grecque, lorsqu'Europa fut délaissée par Zeus (Jupiter) après avoir eu de lui Minos  pleure , Rhadamanthe pleure et Sarpédon pleure (voir mes posts n.º 20, La légende de l’enlèvement d’Europa et n.º 91, La légende de Sarpédon), en Crète, elle épousa Astérios (ou Astérion) bisou17 , le prince régnant king3 , fils de Tectamus et d’une fille de Créthée, fils d’Éole et roi des Iolches king3.

Comme ce ménage était sans enfant, Astérios adopta les trois fils forum55 Suspect Wink d’Europa et en fit ses héritiers. Ils se disputèrent l'amour  gai2  d'un beau jeune homme appelé Milétos (ou Antymnios), qu'Apollon avait eu de la Nymphe Aria geek ; Milétos, ayant décidé que c'était Sarpédon qu'il préférait amour60 , fut chassé de Crète par Minos et il s'embarqua, à la tête d'une importante flotte, pour la Carie, en Asie Mineure, où il fonda le royaume de Milet.

Après la mort d'Astérios, Minos réclama le trône de Crète. Pour prouver le soutien que lui accordaient les dieux, il proclama qu'il pourrait obtenir d'eux tout ce qu'il jugeait bon, au gré de ses demandes. Après avoir dédié un autel à Poséidon (Néptune), il implora ce dieu de lui offrir un superbe animal qu'il lui sacrifierait. À cette demande, Poséidon fit sortir des flots un magnifique taureau d’un blanc éblouissant, qui se mit à nager vers le rivage. Cependant, Minos trouva le taureau si beau qu'il décida de tromper le souverain des Mers : il l'épargna et immola une autre bête.

Minos avait épousé Pasiphaé fille , fille d'Hélios et de la Nymphe Crété danseuse3 . Furieux de l'attitude de Minos, Poséidon  grr2  rendit le taureau fou et le fit dévaster les terres de Crète ; il inspira également à Pasiphaé une passion pour ledit taureau amour60 . Elle confia ce désir contre nature à Dédale, le célèbre architecte athénien qui vivait à présent exilé à Cnossos. Il promit de l'aider hein69 et construisit une vache creuse, en bois, qu'il revêtit de la peau d'une vraie vache, il la plaça sur des roues, dissimulées dans ses sabots, et la poussa dans le pré, non loin de Gortyne, où le taureau de Poséidon broutait l'herbe. Pasiphaé fut ainsi satisfaite et, quelque temps après, elle donna naissance au Minotaure roi , monstre à tête de taureau et à corps humain (voir mon post n.º 38, La légende du Minotaure et le labyrinthe de Crète).

Minos consulta un oracle pour savoir comment il pourrait éviter le scandale et cacher la honte confused de Pasiphaé. Il fut donc instruit à demander à Dédale de le construire une demeure à Cnossos où il se cacherait. C'est ce que fit Dédale et Minos passa le restant de sa vie dans l'inextricable dédale appelé le Labyrinthe, au centre duquel il cacha Pasiphaé et le Minotaure.

Minos fut le premier roi  king3  à avoir le contrôle de la Méditerranée, qu'il débarrassa des pirates ; en Crète, il régnait sur quatre-vingt dix cités. Après le meurtre de son fils Androgée par les Athéniens, il décida de se venger ; il fit le tour de la mer Egée, rassembla des navires et leva des troupes. Une partie de la population de l'île accepta de l'aider oui , l'autre refusa No . Pendant ce temps, Minos harcelait l'isthme de Corinthe. Il mit le siège devant Nisa, gouvernée par Nisos l'Égyptien.

Avec Pasiphaé il eut pour enfants Ariane, Phèdre, Deucalion, Androgée, Glaucos, Catrée, Acacallis et Xénodicé. Il eut également des enfants illégitimes : Euxanthios (avec Dexithéa) et Eurymédon, Néphalion, Chrysès et Philolaos (avec Paria).

De son règne reste l'image d'un souverain juste et bon, que son père prenait souvent comme conseiller ou confident et qui donna à Crète des nombreuses et utiles lois. Après sa mort, son trône revint à son fils Deucalion et il devint juge des Enfers avec Rhadamanthe et Éaque. Il s'occupait tout spécialement des gens qui avaient été faussement accusés.

Le mythe raconte également que Minos réclamait à Athènes, en guise de tribut, l’envoi de sept jeunes garçons et sept jeunes filles en offrande au Minotaure. Une année, parmi les sept jeunes garçons, il y eut Thésée, le fils d’Egée, roi d’Athènes king3 . Thésée, sur les conseils d’une des filles de Minos, Ariane, parvint à tuer le monstre (voir mon post n.º 6 sur La légende de Thésée et le Minoture). La plupart des historiens voient en ce mythe la fin de la sujétion d’Athènes envers Minos.

Voici quelques liens sur ce mythe :

http://mythologica.fr/grec/minos.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Minos

http://www.mythindex.com/greek-mythology/M/Minos.html  (en anglais)

http://www.maicar.com/GML/Minos2.html  (en anglais)

http://www.theoi.com/Khthonios/Rhadamanthys.html  (en anglais)


Dernière édition par Emblémiste le Ven 18 Juil - 18:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeSam 27 Déc - 2:10

171

La légende de Dymé

La monnaie grecque du lien ci-dessous, de Dymé, Achaïe, portent sur leurs avers la tête à droite de Dymé, et, sur les revers, un poisson à droite ou à gauche ou une amphore.

http://www.acsearch.info/record.html?id=10034

http://www.acsearch.info/record.html?id=113272

http://www.acsearch.info/record.html?id=81354

http://www.acsearch.info/record.html?id=118178

Dymé, dont l’effigie figure sur les monnaies ci-dessus, était la nymphe filleéponyme de l’ancienne cité de ce nom, en Achaïe, la plus occidentale des villes de cette région. Son premier résident notable fut Oebotas, dont on dit qu’il fut le premier Achéen à gagner les Jeux Olympiques de l’Antiquité. Il ne fut pas honoré pour ce fait et, selon la légende, en maudit les gens grr1.

La ville était aussi dans le voisinage de diverses batailles importantes, telles qu’un grand combat naval de la Guerre du Péloponnèse. Quelques fugitives du conflit y trouvèrent abri.

Lors de la Première Guerre Macédonienne, Cycliadas et Philippe de Macédoine  king3  se prérarèrent près de Dymé pour une attaque à Élis.  
Après la mort d’Alexandre le Grand king3, elle fut gouvernée pour une courte période par Cassandre. Elle attira quelque attention en 280 av. J.-C. pour sa participation à l’effort pour revivre la Ligue Achéenne. Une célèbre bataille vikingcavalieranimaux15 eut lieu à Dymé entre les Spartans sous le roi Cléomenes III  king3  et la Ligue Achéenne sous le commandement d’Aratus de Sicyon et se termina par une victoire spartane. La ville fut détruite par le Romains Legio, selon quelques sources pour avoir pris le parti de la Macédoine pendant la guerre. Ou possiblement ils la détruisirent après une révolte populaire.
 
Voici des liens en anglais sur la ville et la fameuse bataille de Dymé :

http://en.wikipedia.org/wiki/Dyme,_Greece

http://en.wikipedia.org/wiki/Battle_of_Dyme


Dernière édition par Emblémiste le Lun 27 Jan - 22:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeDim 28 Déc - 2:08

172

La légende de Leuconoé

Les monnaies républicaines romaines du lien ci-dessous, du monnayeur Publius Plautius Hypsaeus, portent sur leurs avers le tête ou le buste à droite de Leuconoé, les cheveux en chignon, parée d'un pendentif d'oreille et d'un collier, et, sur les revers, Jupiter nu, conduisant un quadrige au pas à gauche, tenant les rênes de la main gauche, de la droite il brandit le foudre.

http://www.acsearch.info/search.html?search=Leuconoe&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1#2

http://www.coinarchives.com/a/results.php?results=50&search=Leuconoe

Leuconoé, fille la supposée divinité ancestrale du monnayeur Publius Plautius Hypsaeus, d’après Hygin dans ses Fables, 157, était fille de Poséidon (Neptune) et de Themisto geek , fille d’Hypsaeus, roi des Lapithes king3 , et d’une Nymphe. À son tour, sa mère Themisto fut une des épouses d’Athamas king3 , fils d’Éole et roi de la Béotie et, ensuite, de la Thessalie.

Voici un lien très laconique en anglais sur ce mythe :

http://www.mythindex.com/greek-mythology/L/Leuconoe.html

Le nom Leuconoé signifie “esprit candide” ange1 . Le poète latin Horace (58-8 av. J.-C.) fumeur composa une ode à une certaine Leuconoé (Ode XI, liv. I) qui pourrait avoir été une de ses aimées gai2 . Il y a qui croit que le poème s’adresse à une fille de Mynias qui, ayant preféré rester chez elle à filer la laine au lieu de participer aux fêtes du culte de Dionysos (Bacchus) danseuse3 pompom girls danseuse3 , en fut punie par ce dernier grr2 : elle et ses soeurs furent trnsformées en chauve-souris hein69 . Cependant, rien nous empêche de penser idee que l’inspiration lui ait venu de la belle effigie qui orne ces monnaies, puisqu’elles furent frappées vers 60-57 av. J.-C., donc à l’époque de l'enfance d’Horace. En tout cas, on a ici un bon prétexte pour lire ou relire ces fameux vers dans une belle traduction française sur le lien suivant :

http://fr.wikisource.org/wiki/%C3%80_Leucono%C3%AB

On doute si le poète n’y a voulu que transmettre à la jeune fille une leçon de morale épicurienne du genre carpe diem Embarassed ou s’il désirait plutôt la convaincre à lui accorder franchement ses faveurs sensuels. Naturellement, il y a aussi d’autres nombreuses possibilités. À chacun de l’interpréter à son gré oui .


Dernière édition par Emblémiste le Mer 10 Fév - 1:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeLun 29 Déc - 2:02

173

La légende du Méandre

Les monnaies provinciales romaines du lien ci-dessous, d'Euippe, Peltae et Tripolis (Lydie) portent sur leurs avers les têtes ou bustes de à droite d'Heraklès (Hercule), Commode, Marc-Aurèle ou Faustine II et, sur le revers, le dieu-fleuve Méandre gisant à gauche tenant une herbe dans sa main droite et une corne d’abondance sur son bras gauche, appuyé sur une cruche renversée d'où l’eau s'écoule.

http://rpc.ashmus.ox.ac.uk/search/icono/?provinces=any&stype=icono&design_group=1&design-0=65&step=3&next=Finish

Le Méandre est un fleuve de la Carie, en Anatolie, dans la moderne Turquie, lequel naît dans les plateaux du sud de la Phrygie et se lance dans la mer Égée devant Milet, après avoir reçu le Marsyas (voir le post N.º 35, La légende de Marsyas, dans cette série). Dans l’Antiquité il était considéré un dieu-fleuve, fils d’Océan et the Thetis ou de Gaïa, et père de Cyané, Samia et Calamos.

Cyané fille s’est mariée à Miletos (voir le post N.º 75, La légende de Miletos, dans cette série), fils d’Apollon (Phébé), et ils furent les parents de Byblis et Caunos. Celui-ci, averti de la passion incestueuse que sa soeur Byblis lui dédiait amour60, laissa sa patrie et fut fonder une cité en Carie. Elle le suivit mais, n’ayant réussi à accomplir son désir criminel No, tant pleura que se transforma en fontaine pleure, selon le conte Ovide dans le livre IX des Métamorphoses.

Samia geek s’est mariée à Ancée, roi de Samos king3 , dont elle eut plusieurs enfants.

Calamos tomba amoureux amour60 de Carpos, un beau garçon, et, par sa douleur pour la mort de celui-ci, se jeta dans les eaux du Méandre, son grand-père, et s’y noya, donnant sa forme aux herbes qui prirent son nom.

D’après Strabon, dans sa Géographie, 12. 8. 19, on disait que des demandes avait été présentées contre le Méandre pour altérer les limites des pays riverains, c’est à dire, lorsqu’il balayait les coudes de terre qui s’avançaient de ses bords ; et que, quand il serait condamné, les amendes seraient perçues des péages payés par les ferry-boats.

Voici des liens en anglais sur ce fleuve :

http://www.mythindex.com/greek-mythology/M/Maeandrus.html

http://www.theoi.com/Potamos/PotamosMaiandros.html


Dernière édition par Emblémiste le Sam 5 Jan - 23:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PYL
modérateur
modérateur
PYL

Age : 38
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/11/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeLun 29 Déc - 15:37

Pour la légende de Minos.
il me semble qu'après sa mort, il devint l'un des 3 juges des enfers.
non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeLun 29 Déc - 15:45

salut PYL ! C'est ce que j'ai dit dans mon post : " Après sa mort, son trône revint à son fils Deucalion et il devint juge des Enfers avec Rhadamanthe et Éaque. Il s'occupait tout spécialement des gens qui avaient été faussement accusés. " salut5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PYL
modérateur
modérateur
PYL

Age : 38
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/11/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeLun 29 Déc - 15:51

honte sur moi
hein86 hein86 hein86
Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
:?: :?: :?: :?:
excuse moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeLun 29 Déc - 16:04

Pas de quoi ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMar 30 Déc - 3:14

174

La légende de Mesma

Les monnaies grecques du lien ci-dessous, de Mesma (ou Medma), Bruttium, portent sur les avers la tête à droite de la nymphe Mesma, et, sur le revers, une figure masculine nue assise sur un roc à gauche, tenant una patère dans sa main droite, dont il nourrit un chien à la tête tournée en arrière devant lui.

http://www.acsearch.info/search.html?search=nymph+Mesma&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1#1

Mesma est la naïade (nymphe de fontaine) fille éponyme de la ville. La figure du revers des monnaies ci-dessus est parfois identifiée comme le dieu-fleuve Metauros ou le dieu Pan. La ville de Mesma était une colonie locrienne.

Sur Pan, le dieu des champs, des troupeux et des bergers, voir mes posts n.º 1, La légende de Pan et Syrinx et n.º 256, La légende de Pan).


Dernière édition par Emblémiste le Mer 21 Mar - 2:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeMer 31 Déc - 2:22

175

La légende de Messana

Les monnaies grecques du lien ci-dessous, de Messana (l'actuelle Messina), Sicile, portent sur leurs avers soit la tête à gauche de la nymphe Messana, éponyme de la cité, soit la même nymphe debout, conduisant un bige de mules à droite ou à gauche, avec deux dauphins se retrouvant en exergue, et, sur quelques unes, Niké volant au dessus couronnant la conductrice ; sur les revers, un lièvre courant à droite ou à gauche ou le dieu Pan assis sur un roc à gauche tenant un lièvre de sa main droite et un pedum (bâton de berger) de sa main gauche, soit un cheval sautant à droite. La scène centrale du revers est complétée par des figures variées au dessus ou au dessous : aigle volant, dauphin, tête de Pan, mouche, sauterelle et grappe de raisins, hippocampe, épi d’orge, aigle assaillant un serpent.

http://www.acsearch.info/search.html?search=nymph+Messana&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1#17

http://www.acsearch.info/search.html?search=nymph+Messana&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1&page=2#0

http://www.acsearch.info/search.html?search=nymph+Messana&view_mode=1&cac=1&cng=1&fac=1&page=3#0

http://www.coinarchives.com/a/results.php?results=50&search=nymph+Messana

http://www.coinarchives.com/a/results.php?results=50&search=Nymphe+Messana

Messana, sous de nom de Zancle, fut une des plus anciennes colonies chalcidiennes établies en Sicile. On a cru que le motif du lièvre sur les revers de ses monnaies commémorai l’introduction de cet animal en Sicile par Anaxilas de Reghion en environ 490 av. J.-C., mais il semble plutôt qu’il apparaît sur son monnayage comme un symbole du dieu Pan, le dieu des champs, des troupeaux et des bergers, possiblement la divinité la plus vénérée par les residents (voir mon post n.º 256, La légende de Pan).

Messana était favorisée par un bon port. Cependant, c’est le contrôle des Détroits divisant la Sicile du talon de l’Italie, avec son important trafic maritime, ce qui fut sa principale source de richesse.

Vers 493 av. J.-C., des réfugiés samiens de la Révolte Ionienne, appuyés par Anaxilas, tyran de Reghion   king3 , prirent Zancle. Anaxilas avait espéré que ces Samiens lui permettraient d’emporter d’Hipocrate, le tyran de Gela et alors suzerain de Zancle  fumeur , le contrôle effectif de celle-ci. Mais les Samiens se mirent d’accord avec Hipocrate, déniant donc à Anaxilas son ambition de contrôler les Détroits  No . Quelques années plus tard, probablement en 488 av. J.-C., Anaxilas chassa les Samiens, prit lui-même le contrôle de la ville et la peupla avec des Messeniens du Péloponnèse, qui changèrent le nom de la ville en Messana.

Quelque temps après, un nouveau monnayage fut institué tant à Reghion qu’à Messana, un tetradrachme montrant un char à mules sur l’avers et un lièvre au revers. Selon Aristote, le char à mules célébrait une victoire olympienne gagnée par Anaxilas à Olympie. Aristote opinait aussi qu’Anaxilas avait introduit les lièvres en Sicile. Quoiqu’il soit possible qu’Aristote employa le terme “ lièvres ” comme un sobriquet pour le type de monnaie étant introduite à Messana, il semble plus probable que le lièvre était associé au culte de Pan, qu’Anaxilas (qui était d’ascendance messenienne) et les colonisateurs messeniens probablement apportèrent du Pélolonnèse. Une des monnaies du lien ci-dessus, où Pan apparaît muni d’un bâton de lancement à tuer lièvres, donne crédit à cette opinion. Ce type monetaire tardif et éphémère fut une notable addition au type usuel du lièvre courant qui domina le monnayage de Messana pendant la plupart du Vème siècle. L’avers au char à mules, que Messana employa originalement comparti avec Reghion, fut conservé à Messana avec quelque modifications beaucoup après la chute de la tyranie d’Anaxilas  grr1 .

Après environ 430 av. J.-C. le monnayage de Messana éprouva quelques altérations. La nymphe Messana  fille  remplaça le cocher masculin et les symboles comme dauphins, sauterelle, épis d’orge ou un aigle dévorant un serpent  serpent furent ajoutés sur l’exergue.

Le motif pour l’apparition du revers Pan/lièvre sur quelques émissions est inconnu  confused . Quelle qu’ait été l’impulsion, elle disparut après 413 av. J.-C. en profit du motif du lièvre courant qui avait été frappé continuellement, avec modifications, depuis 480 av. J.-C. Après 408 av. J.-C. la production de monnayes en argent cessa entièrement à Messana. La ville fut détruite par les Carthaginois en 396 av. J.-C.   hein11

Sur Messina, voir le lien suivant, en anglais :

http://en.wikipedia.org/wiki/Messina#History


Dernière édition par Emblémiste le Ven 18 Juil - 18:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
Emblémiste

Age : 81
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Nouvelle série   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitimeJeu 1 Jan - 2:32

176

WinkLa légende de PenthésiléeWink

La monnaie provinciale romaine du lien ci-dessous, de Samos, île grecque devant l'Ionie, porte sur l'avers le buste de Gallien à droite et, sur le revers, Achille debout à droite frappant l'Amazone Penthésilée assise à gauche sur le sol.

http://www.auctiones.ch/browse.html?auction=19&lot=3493

Le médaillon contorniate romain du lien ci-dessous, au buste de Trajan à droite sur l’avers, porte sur le revers le héros Achille nu, debout à droite, casqué, tenant la lance et le bouclier dans son bras gauche et haussant de son bras droit le corps pendue inanimé de l’Amazone Penthésilée, qui porte un bonnet phrygien.

http://www.acsearch.info/record.html?id=37041  

D’après la mythologie, Penthésilée fille , fille d'Arès et de l'Amazone Otrèré geek , était une reine des Amazones qui dirigea ses troupes à la Guerre de Troie en appui du roi Priam  king3 (voir mon post n.º 245, La légende de Priam). Son nom signifie “ plainte par son peuple ”. Quelques uns disent quelle était venue comme mercenaire, d’autres qu’elle cherchait rédemption pour avoir tué accidentellement sa sœur Hippolité pleure . Elle fut purifiée ange12 par Priam et, dans les batailles qui s’ensuivirent à la mort d’Hector (voir mon post n.º 60, La légende d'Hector), elle tua le héros grec Machaon, mais, à son tour, Achille la blessa mortellement dans l’oeil droit  hein69 (voir mon post n.º 371, La légende d'Achille). Achille enleva le casque à la moribonde, mais le dernier regard de celle-ci le rendit amoureux pour toujours amour60 , à cause de sa beauté, sa jeunesse et sa  bravoure, et il restitua de cadavre de la malheureuse intact aux Troyens pour son enterrement approprié. Thersité, ayant osé se moquer  Laughing  de cette attitude et traité le corps de la morte avec irrévérence, périt sur le champ d'un magistral coup de poing d’Achille.

Mais il y a aussi d’autres versions sur la légende de Penthésilée et sa relation avec Achille. Selon une d’elles, ils auraient eu un fils  pleure , le dieu-fleuve Caÿstros (Voir mon post suivant, La légende de Caystre (Caÿstros)).

Voici quelques liens pour ce mythe :

http://mythologica.fr/grec/penthesilee.htm

http://www.mythindex.com/greek-mythology/P/Penthesileia.html  (en anglais)

http://www.theoi.com/Heroine/AmazonPenthesileia.html  (en anglais)


Dernière édition par Emblémiste le Ven 18 Juil - 18:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)   MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE) - Page 12 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE)
Revenir en haut 
Page 12 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 26 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» deux monnaies dont une trop bizarre...
» Les monnaies Wu Jin
» Lien d' elagabale2000 sur les monnaies Romaines .
» La frappe des monnaies en image
» DEMANDE D'AIDE (corpus des monnaies de Gallien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES DE L'EMPIRE ROMAIN :: Monnaies de l'Empire Romain-
Sauter vers: