Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fausse drachme de Lysimaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genio popvli romani
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 43
Localisation : Lugdunensis senonia
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Fausse drachme de Lysimaque   Jeu 8 Juin - 15:38

J'aimerais bien avoir votre avis sur le procédé qui permet d'obtenir un tel réalisme de l'aspect métallique sur cette copie moderne actuellement en vente.
Visiblement la monnaie est frappée ou pressée l'aspect de surface donne l'impression d'un argent cristallisé. Pourtant si on compare avec l'autre exemplaire provenant d'une vente Roma, on voit bien de manière identique les traces d'une frappe incuse ou les marques à l'exergue sur les deux monnaies , ce qui implique que ces détails sont gravés dans la matrice, mais pourtant, l'état de surface des flans est très différent.
Est-ce dû à un "post" traitement ?

P.S. Les monnaies seraient pressées dans des moules prévus pour réaliser des statères ( http://www.forumancientcoins.com/fakes/displayimage.php?pos=-15690 ). Ce qui ne change rien à mon questionnement sur l'aspect.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pescennius
COS VI
COS VI
avatar

Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Fausse drachme de Lysimaque   Sam 10 Juin - 23:41

La méthode de fabrication est effectivement très curieuse.
Tout porte à croire que ces monnaies sont frappées.

J'ai l'impression que le graveur n'a pas gravé un coin dans le métal mais plutôt dans une cire dure.
Comme la cire est trop fragile pour la frappe, le faussaire a moulé son coin en cire pour en faire un tirage en cire perdue. Il est ainsi possible d'obtenir plusieurs coins.

Cette technique alternative est avantageuse car le temps de gravure dans la cire est plus réduit que le temps de gravure dans l'acier. De plus, pour les frappes, l'usure du coin n'est pas véritablement un problème puisqu'il est possible de multiplier les coins par moulage d'un modèle maître. Le côté moins avantageux de la technique est l'apparition inévitable de défauts dans les phases de moulage, et ce sont peut-être ces défauts qu'on peut voir sur ces monnaies.

Enfin voilà, c'est une piste, mais il peut y avoir de nombreuses autres explications possibles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fausse drachme de Lysimaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fausse drachme de KALLATIS
» Fausse drachme d'Alexandre
» Origine de cette drachme ?
» Drachme Appolina Pontica
» Drachme Alexandre le Grand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES ANTIQUES : SUJETS DIVERS :: Faux et imitations d'époque-
Sauter vers: