Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Topic aide débutant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fred
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 44
Localisation : Un Liégeois en Herault (34)
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 23 Nov - 0:08

IOVI a écrit:
BRUTUS a écrit:
Le Banti est un ouvrage en italien sur les sesterces ( mais l'auteur a écrit d'autres ouvrages .....)
Nan, c'est un ouvrage en Italien compilant toutes les monnaies rencontrées pour un même type dans tout le monnayage romain. Wink 
Il y a  9 tomes pour la République et je crois 17 pour l'Empire.
tu oublie la série "grandi bronzi" qui est séparée et beaucoup plus difficile à se procurer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monnaies-romaines.net/
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 23 Nov - 0:10

BRUTUS a écrit:
Je disais bien qu'il avait écrit plusieurs ouvrages , mais celui dont je parlais était je pense celui cité pour une id de bronze dont parlais Norsca ,  le  "I grandi bronzi imperiali" , qui est  en 9 volumes et ne concerne comme l'indique son titre que les grands bronzes , le "Corpus Nummmorum Romanorum " qui va de la République à Néron   , est lui en 18 volumes : http://www.forumfw.com/t887-banti-et-simonetti-corpvs-nvmmorvm-romanorvm .Wink
Wink Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 44
Localisation : Un Liégeois en Herault (34)
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 23 Nov - 0:41

Laughing ouais avec le "I" et le "imperiali" c'est bien mieux Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monnaies-romaines.net/
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 51
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 23 Nov - 10:32

Je ne la connaissais pas effectivement ! Mais peut-être parce que je ne tiens pas compte des vils monnaies ! arf1 Laughing Laughing 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
brm66
COS II
COS II


Age : 51
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 23 Nov - 10:35

bravo très bon sujet pour débutant bon travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumancientcoins.com
Fred
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 44
Localisation : Un Liégeois en Herault (34)
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 23 Nov - 12:49

IOVI a écrit:
Je ne la connaissais pas effectivement ! Mais peut-être parce que je ne tiens pas compte des vils monnaies ! arf1 Laughing Laughing 
Laughing Laughing ha s'il avait fait Probus, tu aurais été impardonnable Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monnaies-romaines.net/
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 14 Déc - 14:17

5 ème partie LES ANIMAUX LEGENDAIRES ET SYMBOLES ------------------------------------------------------------------

Connaître la mythologie c'est aussi, comprendre le monnayage de l'époque. Exemple, la louve de Rome, vous l'imaginez toujours avec Romulus et Remus? Et bien elle peut aussi être seule. A ne pas confondre avec un animal quelconque. Des fois il ne faut pas se lancer dans une idée fixe du type "c'est tel animal ou symbole" l'image peut être très proche de la représentation d'une chose que vous connaissez et pourtant éloignée de la réalité du message et de la signification portée. Ce pour diverses raisons: manque de détails, dus a la petitesse des éléments qui sont tres difficiles à graver, frappe molle, usure; évolution mythologique; nouvelle symbolique; erreur d'interprétation du graveur. Dans le cas d'une erreur d'interprétation du graveur, comment sait-on qu'il s'agit d'une erreur? Il faut connaître le lien entre l'apparition de ce symbole et la réalité historique, dans ce même cas il y a la nouvelle symbolique avec pour exemple, une monnaie d'elagabale affichant une "étoile" au revers. Il ne s'agit pas d'une étoile, même si la forme est la même que celles qui sont présentes sur d'autres monnaies. En réalité il s'agit d'une pierre qui a été ramenée d'émèse. Seule la connaissance historique permet d'identifier les symboles. Autre élément important, il y a des symboles a ne pas confondre avec les vêtements:




C'est un croissant de lune derriere Octacilia severa. Evidemment pour le savoir, il a fallu déterminer les croyances de cette famille, en l'occurance ici Octacilia n'était pas spécialement attachée au culte du soleil, mais hérite du passif de ses prédécesseurs comme Julia Domna où apparaissait Diana lucifera, comprenez donc la lune qui éclaire. C'est donc grâce a tout ceci que l'on comprend une monnaie. Bien evidemment tout ceci est du ressort des experts. Mais il y a une différence entre le déterminer et le savoir, vous n'aurez besoin que de savoir ce que nous apprennent les historiens pour mieux reconnaître les différents éléments visuels.


Dernière édition par numismate le Sam 11 Jan - 17:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 14 Déc - 15:00

6 ème partie LES DIVERSES REPRESENTATIONS-------------------------------------------------------------------------------------

Comment identifier les objets? Je ne vais pas établir ici une liste énorme de chaque objet et de toute façon ce travail a déja été effectué, simplement un moyen simple de reconnaître les objets au revers. Nous venons de voir les attributs des allégories et des objets qu'elles tiennent et donc par ce biais regardons la description en image de certains objets:



Ici le RIC (Roman Imperial Coins) décris ce revers comme "Bonnvs Eventvs" ou "Genivs", la description est la même, il s'agit plus de "Genivs" vu qu'on retrouve l'autel a ses pieds et qu'il a un vêtement. On voit donc la corne d'abondance dans sa main gauche, et la patère dans sa main droite. Nous allons voir quelques exemples d'objets sur les revers, mais je vous montrerais surtout les objets tenus par les empereurs, ce qui me paraît plus important, vu que déterminer un titre décerné a un empereur, une victoire spécifique ou autre aidera a anticiper le type d'allégorie au revers.



Ici "Felicitas" tenant une corne d'abondance et un caducée.

Tout comme dans le chapitre des symboles, on voit comme ornement, le croissant de lune. On peut également voir, surtout sur les médaillons où le dessin montre une plus grande partie du corps, les éléments figurant sur les armures, ou boucliers, comme une tête de lion. Les objets présents avec le buste seront eux: le bouclier, la lance, le globe parfois surmonté d'une victoire, un sceptre (surmonté de quelque chose, comme un aigle par exemple).

Nous allons maintenant voir les objets les plus fréquemments représentés seuls:

Un cippe:

Petit monument en pierre, dressé et de forme carrée, servant a immortaliser un évenement. On gravait alors une inscription comme COS III ici:




Cette pierre apparaît seule le plus souvent, mais aussi sous les pieds de Mars ou près d'une autre divinité s'appuyant sur ce monument. Elle peut également être entourée d'une guirlande et l'inscription se trouver dans une couronne sur le dessus. Son nom provient du latin "cippus".

Un modius:


C'est un symbole de fertilité et d'abondance:



Il peut être accompagné d'épis de blé.


La louche, le fouet, le vase et le litus:



Ici nous avons tous ces objets en même temps, mais souvent on voit le vase et le litus seuls ensemble qui sont des symboles religieux.


Nous avons vu quelques objets ici, le but étant de vous familiariser avec les représentations communes, une liste exhaustive serait énorme. Pour être plus complet on voit par exemple un modius aux pieds d'un personnage, cela montre bien les diverses possibilités de représentations:




Maintenant, parlons des multiples représentations possibles de l'empereur. On peut le voir en train de sacrifier, s'addresser à la foule, serrer une main, être couronné par une divinité.



Dernière édition par numismate le Lun 10 Fév - 22:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergius
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Dim 15 Déc - 19:24

Super topic  super1 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cafet.1fr1.net/forum.htm
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 11 Jan - 14:11

7 ème partie LES COURONNES ET VOEUX -------------------------------------------------------------------------

Voyons maintenant les couronnes, élément important dans l'identification d'une monnaie:

La couronne Civique: Deux rameaux de chêne viennent constitué cette couronne, décernée a celui qui avait sauvé un citoyen et tué son agresseur. Outre le prestige décerné au porteur de cette couronne, il était aussi exonéré d'impots. La couronne civique peut apparaître sur le buste d'un empereur comme seule au revers d'une monnaie avec des mots en son centre.

La couronne Murale ou Tourellée: Couronne d'or que l'on remettait a celui ayant franchi une muraille en premier. Se voit couremment sur les allégories, nottement le génie (Genivs). Pour celui qui avait escaladé la palissade d'un camp, la couronne Vallaire était remise.

La couronne Navale ou Rostrale: Couronne d'or remise au vainqueur d'une battaille navale, a celui qui s'élançait le premier a l'abordage d'un navire. Ornée de rostres c'est a dire les éperons qui étaient a l'avant des navires et servant a enfoncer les proues.

La couronne Obsidionale ou Graminale: Composée d'herbes et remise a celui qui avait sauvé une armée dans une position désespérée ou une ville assiégée, y voir l'allusion du soin.

La couronne Radiée: Composée de pics, c'est la couronne de Sol, elle symbolise l'immortalité et était placée sur les bustes des empereurs morts et parfois ceux de vivants, les divinisant.

La couronne Triomphale: Composée de deux branches de lauriers et remise aux généraux vainqueurs de grandes batailles, portés en triomphe. C'est la plus courante et elle vient du mythe de Daphnée.


Exemple et illustration des couronnes les plus courantes:




Les couronnes civiques, apparaîssent sur les bustes sous la république, on les voit ensuite seules au revers des monnaies a partir de l'empire. Avec en leur centre ou autour: OB CIVIS SERVATO ou encore S P S R OB SC. Les couronnes graminales apparaîssent sur les bustes a partir de la république et sous l'empire, elles sont des couronnes de céréales, de fleurs et autres.
Il existe une couronne mélangée d'une couronne murale et une couronne rostrale, que l'on peut voir sur la tête d'Agrippa.

Ne pas confondre une couronne civique avec la couronne entourant les voeux. Comportant VOT ou VOTA avec le nombre en face:


Ici VOTIS DECENNA LIBVS.

La mention VOTA SOLVTA apparaît quand un voeu a été accompli. Les voeux sont renouvellés chaque année, mais aussi formulés pour le rétablissement de la santé d'un empereur ou encore pour fêter son quinquennat, exemple: VOT X MVLT XXX (VOTIS DECENNALIBVS MVLTI TRICESIMALIBVS). VOTA (V quinquennalis, X decennalis) et plus. A une période plus reculée, où les voeux apparaîssent beaucoup plus et dans une couronne, il y avait des scènes qui les rappelaient: on voit l'empereur sacrifiant, seul ou accompagné. Autres images, les voeux dans un bouclier, sur un étendard ou sur un autel surmonté d'un globe. La légende entourant les voeux précise sa nature.

Pour bien completer, il faut dans le cadre d'une identification précise, prendre en compte les extrémités de ruban et leur forme. Exemple on dira ruban de type 1 (c'est un exemple, le type 1 n'est pas forcement ce type de ruban) retombant droit, un autre type sera "aux extrémités boulettées" ou avec une autre forme de ruban et leur direction, voir leur nombre. On doit aussi noter la présence d'un casque sur un buste et dans ce cas on s'intéressera notemment aux ptéryges. Dans le même ordre on notera les coiffures de femmes apparaissant sur les monnaies.


Dernière édition par numismate le Mar 21 Jan - 21:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergius
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Lun 13 Jan - 22:06

Parmi tous les dieux présents sur les monnaies, celui sur lequel je trouve le moins d'informations (ou des informations contradictoire, c'est Véjovis, tantôt assimilé à jupiter enfant (mais vraiment enfant), tantôt à Apollon dit Véjovis (=petit Jupiter forum55 ), mais aussi à Pluton ou à des divinités un peu infernales, mais aussi positives ... Bref, sur un denier représentant un génie ailé sur une chèvre, il semblerait que soit qualifié de "Véjovis" ce petit enfant sur la chèvre (Jupiter enfant), mais également l'adulte au revers, qui serait "Apollon Véjovis"  forum55 

Véjovis qualifie tout et n'importe quoi, ou certains ont des pistes plus précises sur ce dieux ou ce qualificatif ?  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cafet.1fr1.net/forum.htm
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 55
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Lun 13 Jan - 22:33

L'enfant sur une chèvre , c'est Zeus/Jupiter/enfant sur la chèvre Amalthée , qui l'a nourri dans la mythologie .....

http://www.sacra-moneta.com/Numismatique-romaine/Amalthee-chevre-nourriciere-de-Jupiter-sur-les-monnaies-romaines.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Amalth%C3%A9e_(mythologie)

Le Jovis de Véjovis , signifie Jupiter ( Iovi , Jovien , le J s'écrivant I en latin .......!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergius
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Mar 14 Jan - 0:16

Oui, je connais bien le mythe de la chèvre Amalthée, mais pour ce qui est de l'adjectif "Véjovis" (petit Jupiter) il semble surtout qualifier .... Apollon ... amis en tant que dieu infernal, voire assimilé à Pluton ...  triste 

"He has been identified with Apollo, with the infant Jupiter, and speculatively as the Anti-Jupiter (i.e. the Jupiter of the Lower World) as suggested by his name. In art, he was depicted as a youth holding a Laurel wreath and some arrows, next to a goat." (donc sans rapport avec l'image de Jupiter enfant, a priori)  forum55 
http://en.wikipedia.org/wiki/Vejovis

Voici par exemple ce qui est souvent qualifié d'Appolon véjovis dans les ouvrages :


Ce qui me rend un peu perplexe quant au choix de ce nom. Et puis, même si c'est Appolon, qu'est-ce qui en fait, sur cette représentation, un Apollon "infernal" ou un "Jupiter vengeur" ? Juste le foudre en-dessous du cou ?

Quoi qu'il en soit, ce Véjovis semble un dieu flou, hybride, ou assez indéterminé, ou pouvant recouvrir des dieux très différents, sans aucun rapport avec "Jupiter enfant" semble-t-il.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vejove
http://mythologica.fr/rome/vejovis.htm

J'ai trouvé un autre lien semblant dire que ce personnage doit être tout simplement un "Jupiter" glabre, et non Apollon ou un quelconque Pluton ou Esculape ...  forum55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cafet.1fr1.net/forum.htm
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Mar 14 Jan - 14:46

Sergius, les romains avaient compris que les dieux des voisins étaient les mêmes que les leurs. Ils ont repris les dieux grecs comme apollon qui était Apollyon ce qui veut dire le destructeur. Il faut, car j'ai et continue a faire des recherches dessus, comprendre qu'il y a une histoire commune qui date peut etre et surement d'avant les summériens et qui au fil des déformations ( exemple nous: en 2000 ans on est dans le même esprit que les chrétiens du début, mais on a rajouté des choses, transformé pour se mettre a niveau, pour que ça colle a la modernité, chose idiote vu qu'il n'y a qu'un message et une bonne conduite) a donné toutes ces pseudos différences. Ce qui donne habilement le flou et ce qui est le plus drole c'est que c'est nous même qui le créont. Il faut se dire que l'homme a besoin pour comprendre les choses qui lui étaient inconnues jusque la, d'avoir des images (comme les livres pour enfant) ils ont donc attribué telle plante en symbole et ce savoir qui se transmet beaucoup plus loin a besoin d'une image et donc cette plante qui n'existe pas plus loin sera remplacée par une autre. Mais ce toujours dans la même logique de fertilité par exemple. Le plus troublant et chose qu'il faut virer de sa tête pour comprendre c'est que beaucoup de dieux sont en fait des représentations d'une chose, au départ ils n'étaient pas des entités. C'est comme pour les allégories. Donc voila la ligne: l'univers s'est créé a partir du néant, ensuite la terre est devenue féconde grace a deux choses (ou quatre suivant qu'on respecte la logique, mais ici je ne parlerais que des plus importantes) le soleil et l'eau. Pour créer la diversité et la multiplicité, il a fallu introduire le concept de bien et de mal. Comment être libre si l'on est prédeterminés? Pour apprecier les bons moments il faut savoir faire la différence entre un bon moment et un mauvais. L'homme a été créé. un dieu est transformé (myhte d'osiris) il s'adapte a sa nouvelle création. Le manichéisme est représenté au travers des dieux nottement Apollon, mais c'est plus compliqué que ça. L'homme a eu la connaissance de la vie et ne doit pas connaitre celle du bien et du mal, apres avoir quand outre passé cet ordre a cause d'entités, le nouvel homme apparait. Les principaux dieux sont des représentations des choses qui ont servi a créer mais pas seulement, ont leurs donne ces caractéristiques comme par exemple on désignerait quelqu'un non pas pour ce qu'il est mais par ce qu'il a fait. Ce qui rajoute en plus le concept d'expliquer et illustrer ce que l'homme voit: les soleil qui revient chaque jour avec la lune en intermittence. On symbolise aussi le manichéisme et l'infini. Tu prends cette histoire, où que tu la colle, elle est logique avec n'importe quel mythe de n'importe quel pays ou civilisation. C'est pareil pour les animaux. Je te donne un exemple de déformation: de nos jours on associe les démons a des boucs ou béliers. Ce n'est pas leur apparance mais leur image due au fait qu'ils s'associaient toujours au soleil et a la lune et donc la bible dit (en gros) "toi l'astre brillant (apollon est décris par les grecs comme le plus brillant) tu as voulu prendre la place de dieu, te voici tombé avec ton croissant (ceux des egyptiens nottement)" quand tu regarde bien, effectivement ces croissants de lune sur la tête donne l'impression de cornes. On en revient a l'histoire commune: une entité haut placée se rebelle et vole la lumiere, il veut se mettre au même plan que son créateur, mais il n'est ou n'était pas totalement mauvais: Apollon est lucifer (lux cifer) celui qui apporte la lumière. Diana lucifera (pourquoi une femme? et pourquoi sont-ils deux a avoir ces attributs?) Ce sont des entités et pas des hommes, ils n'ont pas de sexe. Même si l'on voit voit des histoires que un tel a eu un enfant avec un tel, ce n'est pas a prendre comme pour nous. De plus on illustre encore le manichéisme par la dualité (homme femme). Imagine maintenant que dans 4000 ans les scientifiques se penchent sur nous, tu crois pas qu'ils vont analyser les graffitis d'ados, comme quelque chose d'important? Tu vois qu'on est tellement éloignés que comprendre ces civilisations est très dur. De plus on a des dieux qui sont mineurs mais qui semblent pour nous avoir étés importants parceque c'est un des seuls dont on a retrouvé des traces. Ton véjove n'est qu'une manière d'illustrer ce dieu rebelle. Un dieu peut représenter une face d'une entité. on dit que les romains se moquaient des autres dieux egyptiens, c'est faux, ils se moquaient de leur manière de les représenter je pense. Garde en tête tout ça et le fait que ces dieux usurpateurs s'approprient des créations. En plus de ça tu as la vision qu'en avait tel ou tel penseur qui donc déformait une croyance. Le plus simple c'est de s'interesser aux premiers hommes, ensuite tu comprendras les déformations. La représentation était aussi la manière de parler et transmettre au peuple inculte et illéttré, on a donc exagéré pour choquer. Regarde les informations de nos jours et les pubs, elles sont exagérées et pourtant on sait lire et s'informer. Alors imagine pour le peuple d'il y a 2000 ans. Véjove illustre le fait qu'apollon est le fils de Zeus ou jupiter qui sont les même, le fils prend les attributs du père et en plus tu as encore cette volonté d'ètre a la hauter de son père, tu comprends donc pourquoi il est décris comme jupiter jeune. Je crois que la tu es blindé, si t'as des questions hésite pas.


Dernière édition par numismate le Mar 14 Jan - 15:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 51
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Mar 14 Jan - 15:17

Veiovis est une divinité italique identifiée tardivement à Apollon.
A l'origine, c'est une des plus ancienne du Panthéon latin et sabin. Ce dieu vient d'Albe la longue. Sur la signification du nom, la particule VE- est autant susceptible d'ennoblir le nom IOVIS que d'en amoindrir le sens : Veiovis peut signifier ou le grand Jupiter ou Jupiter le jeune , le chétif comme sur ce denier Julia. Ce qui achève de préciser le caractère salutaire et secourable de Veiovis, c'est son association avec Aesculapius vers 291 av. J.-C. dans la personnalité d'Apollon. On lui sacrifiait une chèvre. Lorsque sur le tard, on lui fabrique une image cultuelle, on choisit le type de Jupiter juvénile ou d'Apollon portant l'arc et les flèches, ces dernières représentées par des rayons.
Un texte de Tacite relatif au règne de Tibère confirme les rapports spéciaux entre le culte de Veiovis, qui ne possède pas de légende propre et la famille des Julii. D’où les représentations d'Apollon Veiovis sur ces deniers associés à la famille Julia.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Mar 14 Jan - 15:28

Et la on a grace a IOVI, la vision historique et mythologique de tout ceci, en prenant en compte ce que je te dis, tu vois une fois de plus comment une image ou un trait de personnalité, donne lieu a l'apparition d'un nouveau dieu, au départ sans image cultuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergius
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Mar 14 Jan - 19:39

D'accord, merci pour ces précisions concernant ces différents syncrétismes, je vais essayer d'emprunter et de retrouver dans Tacite le lien établi entre Vejovis et la famille Iulia, je dois avouer que ce passage ne m'avait pas marqué. Curieux de savoir comment ils ont réussi à se raccrocher à ce mythe, comme ils l'ont fait avec Vénus, par le biais d'Enée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cafet.1fr1.net/forum.htm
mat 37
Prince de la jeunesse
Prince de la jeunesse


Age : 41
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Mar 21 Jan - 12:11

merci pour ton post super interessant et j avoue j y voit un petit peu plus clair sur certaines choses clin d\'oeil 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Mer 22 Jan - 0:25

8 ème partie LES ETATS DE CONSERVATION ET LIVRES DE CLASSIFICATION ---------------------------

En numismatique, il y a les abréviations (françaises pour la plupart mais utilisées partout dans le monde)

B: Pour bien, désigne une monnaie très usée.
TB: Pour très bien, désigne une monnaie usée mais avec une grande partie du dessin et de la légende identifiable.
TTB: Pour très très bien, désigne une monnaie très peu usée, avec des reliefs encore assez nets avec tout le dessin et légende bien nets. On notera les coups dans le champ (partie lisse de la pièce), la tranche et les rayures. Mais contrairement aux etats B et TB, dans une moindre mesure.
SUP: Pour superbe, désigne une monnaie proche de son etat d'origine mais avec quelques rayures et seulement une usure faible sur les points les plus hauts.
SPL: Pour splendide, désigne une monnaie presque dans son etat d'origine, pas de rayures, pae de coups, pas d'usure, pour faire la différence avec une monnaie du grade au dessus, on regarde la qualité de la frappe.
FDC: Pour fleur de coin, désigne une monnaie dans son etat d'origine avec une qualité de frappe exceptionelle.

Cette explication est générale, en effet pour les monnaies modernes, on sera beaucoup plus exigeants, sur les coups et rayures, on s'occupera du brillant d'origine. On regardera moins ces détails pour les monnaies antiques, notement a cause des qualités de frappe inférieure duent aux techniques de l'époque, la qualité des flans. On regardera moins les coups. Une monnaie fleur de coin aura une forte patine homogène. On peut dans le cas de monnaies retrouvées dans des pots ou autres, qui sont laissées dès leur sortie de frappe avec d'autres et au milieu, retrouver des monnaies intactes avec des restes du brillant d'origine.
Pour les monnaies modernes, on donnera des grades précis pour identifier précisement les intermédiaires. Une monnaie SPL sera SPL 63 et une proche du FDC sera SPL 64, le FDC commençant a 65. On n'utilise pas ces grades pour les monnaies antiques, mais pour une monnaie SUP presque SPL on dira SUP+. L'appréciation est importante pour les grades surtout pour les modernes, une même monnaie passera de SPL a FDC suivant le magasin ou maison de vente.

Ce tableau illustre les etats de conservation de B a SUP, à partir de SPL et FDC il ne sert a rien de montrer une photo, la monnaie sera a examiner en réalité avec une loupe:






Au niveau de la bibliothèque, il y a un nombre conséquent d'ouvrages. Ils ont tous une période, une manière de classer. Un livre recensera les monnaies d'un seul empereur, un autre tous les empereurs sur une période ou encore un type de monnaie. On donne des références lors des estimations ou ventes, voici les deux plus courantes: RIC pour Roman Impérial Coins et C pour Cohen. Ils sont en plusieurs tomes et traitent le monnayage romain sur une grande période avec chaque monnaie de chaque type pour tous les empereurs. On doit pourtant se procurer de nouveaux livres, car ceci sont anciens et beaucoup de monnaies n'y sont pas encore référencées. De plus aucun ne traite les monnaies de la république, de l'empire et les provinciales en même temps. Pour ces deux livres qui nous intéressent, le classement se fait par empereur, pour une monnaie on dira RIC.144 ou C.57. Ainsi pour décrire une monnaie en vente, exemple:
TTB +
RIC 98.

Autre précision, on notera et baissera la qualité d'une monnaie si elle a été montée. Par exemple une monnaie SUP passera a TTB ou SUP (montée) c'est a dire que suivant le vendeur vous aurez une apréciation différente mais les traces de monture seront signalées. Enfin on peut, même si c'est les trois quart du temps un fait disqualifiant la monnaie de toute vente, trouver une monnaie trouée en vente, évidemment cela baissera le prix et ces monnaies trouées sont le plus généralement en or et sont tout de même vendues en tant que monnaies de collection a cause de leur rareté ou métal.

Le nettoyage:
Tout d'abord tout dépend de l'etat de la pièce, l'eau et le savon sont sans risques. Après pour toute utilisation de produits, evitez ou demandez l'avis d'un professionnel. En effet les produits sont abrasifs et donc retirent en même temps une partie du métal. Dites vous que les monnaies antiques sont en alliage et vous risquez de toute façon même en utilisant un produit approprié de décoller une partie importante de la monnaie. Un bain a ultra son est efficace. Vous pouvez enlever des résidus en grattant très légèrement la monnaie en évitant les rayures. Il y a des monnaies fourrées et l'intérieur de ces monnaies est en fer, donc si vous avez une monnaie fourrée, visible a des petits trous le plus souvent sur la tranche, n'utilisez aucun liquide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Sam 25 Jan - 2:28

9 ème partie LES ATELIERS ET OFFICINES ------------------------------------------------------------------

Particulièrement sur les monnaies en bronze, l'atelier apparaît sous l'exergue. Avec une abréviation, parfois suivi d'un point ou d'une étoile. On a dans une marque: les lettres P pour Pecunia (argent en latin), SM pour sacred moneta, M pour Moneta, OB pour Obryza (or) (coupelle avec laquelle on vérifiait le titre d'or); les lettres de localistion d'atelier; les lettres d'officines; les symboles comme l'étoile, points, palmes, croissant, feuilles et autres indiquant les fonctionnaires responsables d'officines. Exemple: SMANT(delta) SM pour Sacred Moneta, ANT pour Antioche, Delta pour 4 ème officine. Les symboles comme la palme servent à marquer les émissions ils apparaîssent dans l'exergue, dans les champs et aussi dans les trois endroits (dans les deux champs et l'exergue), ils peuvent apparaître dans le décor exemple, dans le labarum. De nombreuses listes des marques d'ateliers en fonction sont déja disponibles, je vous la redonne en ordre alphabétique avec les dates d'activité et les abréviations connues a l'heure actuelle de nos connaissances et un second tableau classé par période d'activité.

LES MARQUES D'ATELIERS:

Alexandrie (Egypte):                                     294 à 421 puis de 457 à 474 ap J-C.

AL, ALE, ALE●, ALEA, ALEB, ALEX, ALEΔ, ALEΓ, CONSA , SMAL, SMAL● SMALA, SMALA●, SMALB, SMAL●B, SMALB●, SMALΔ, SMALΔ●, SMALΓ

Ambianum (Amiens, France):                        350 à 353 ap J-C.

AM, AMB, AMB croissant pointé, AMB●, AMB croissant, *AMB, AMB*, ●AMB*, *AMB croissant, *AMB croissant pointé, AMB palme, ●AMB palme, croissant pointé AMB couronne, AMBI.

Antioche (Antakiah, Turquie):                        217 à 611 ap J-C.

AN, ANA, ANT, ANTA, ANTOB, SMAN, SMANA, SMANTA.

Aquilée (Italie):                                            294 à 324 puis 334 a 430 ap J-C.

AQ, AQOB, AQP, .AQP, AQP., .AQP., AQPS, AQVI, AQVIL, AQVILP, .AQVILP, SMAQ, SMAQP, .SMAQP, .SMAQP..

Arles (France):                                            313 à 475 ap J-C.

A, AR, ARL, ARLA, CON, CONST, FPAR, KON, KONSTAN, PAR, PAR., P*AR, PARL, PARL., PARL*, PAR.L, PCON, PCON c, PCONST, SARL.

Barcino (Barcelone, espagne):                      409 à 411 ap J-C.

BA, SMBA.

Camuldunum (Colchester, Angleterre):          287 à 296 ap J-C.

C, CL.

Carthage (Tunisie):                                      296 à 307 puis 308 à 311 ap J-C.

K, KAR, KART, PK, PKA, PKB, PKT, PKP, PKS.

Constantinople (Istanbul, Turquie):               326 à 453 ap J-C.

CON, CONA, CONA*, CONOB, CONS, CONS., CONSA, CONSA., CONSA*, .CONSA., CONSP, CONSPA, .CONSPA., CP.

Cysique (Kapuh Dagh, Turquie):                   260 vers 475 ap J-C.

CVZ, CVZA, CVZIC, CVZICA, CVZICENA, CYZ, CYZICEN, KV, KVZ, KY, SMK, SMK///, SMKA, SMKA., .SMKA., *SMKA.

Héraclée (Marmara Ereglisi, Turquie):            291 vers 474 ap J-C.

H, HER, HERAC, HERACA, HERAC.A, HERACI, HERACL, HERACLA, HERACL.A, .HERACL.A (point en dessous), HT, SMH, SMHA, SMHA., .SMHA., .SMHA, SMHA*.

Londinium (Londres, Angleterre):                   287 à 325 puis 383 à 388 ap J-C.

AVG, AVGOB, AVGPS, L, LD, LG, LI, LN, LON, ML, MLL, MLN, MSL, PLN, PLON.

Lugdunum (Lyon, France):                             15 av J-C vers 90 ap J-C puis 195 à 196 ap J-C et 254 à 423 ap J-C.

CPLG, FPLG, LPLG, *LPLG, LVG, LVGD, LVGOFFP, LVGP, LVGP*, LVG.P, LVGPS, MPLG, PLG, .PLG, *PLG, PLG*, *PLG., PLVG, PLVG*, PLVGD, PPLG, PPLG., RLPG., RPLG.

Mediolanum (Milan, Italie):                             250 vers 275 puis 364 à 475 ap J-C.

DM, MD, MDOB, MDPS, MED.

Nicomédie (Izmit, Turquie):                            294 vers 474 ap J-C.

MN, MNA, N, NA, NIC, NICO, NIK, NIKA, NIKA*, SMN, SMNA, SMNA., .SMNA., SMNA*.

Ostie (Italie):                                                 308 à 313 ap J-C.

MOST, OST.

Ravenne (Italie):                                            404 à 475 ap J-C.

RAV, RV, RVPS.

Rome (Italie):                                                289 à 40 av J-C puis 20 av J-C, 476 ap J-C.

R, RBP, RFP, R.F.P, RM, RMP, R.M.P, RMP*, ROM, ROMA, ROMOB, RP, R.P, R..P, R*P, RPRIMA, R.PRIMA, SMR, SMRP, VRB, VRB ROM.

Serdica (Sofia, Bulgarie):                                272 à 282 puis 303 à 308 et 313 à 314 ap J-C.

SD, SER, SERD, SMSD,

Sirmium (Mitrovica, Kosovo):                          320 à 326, 351 à 364 puis 379 et 393 à 395 ap J-C.

ASIRM, ASIRM., SIR, SIRM, SIROB, SM.

Siscia (Sisak, Croatie):                                   260 vers 390 ap J-C.

ASIS, .ASIS, .ASIS., ASIS*, .ASIS*, A.SIS, ASISC, .ASISC, ASISC., ASISC*, *ASISC, *ASISC., ASIS D, ASISR, .ASISR, ASISV, DASISC, S, SIS, SISC, SISC., SISCPS, SM.

Thessalonique (Salonique, Grèce):                  298 vers 460 ap J-C.

COM, COMOB, OES, SMTS, SMTSA, TE, TES, TESA, .TESA, .TESA., *TESA, TESOB, TH, THES, THS, THSOB, TS, TSA, TSA., TSAVI.

Ticinium (Pavie, Italie):                                  274 à 326 ap J-C.

BT, PT, QT, ST, T, TT.

Treveri (Trèves, Allemagne):                          294 à 395, 408 à 413 puis vers 430 ap J-C.

ATR, BTR, PTR, .PTR, PTRE, .PTRE, SMTR, SMTRS, SMTRP, SMTRS, TR, TRB, TRE, TROB, TRP, TRP., TR.P, .TRP., TRP*, TRPS, TRS.

LES MARQUES D'OFFICINES:

Orientales: A, B, E, H, I, IA, IB, IE, IG, Q.
Occidentales: P, S, T, Z, G, Q, (chiffres) I, II, III, IIII, V.

Les marques occidentales: P pour Prima, S pour Seconda, T pour Tertia, Q pour Quarta et ainsi de suite.
Quelques précisions: On voit la même marque CON pour Arles et Constantinople, pour Arles, on retrouve cette marque seulement sous Honorius et Théodosius. Pour Siscia et Sirmium la marque SM apparaît seulement sous Honorius et Théodosius II pour Siscia.

Illustration:



On voit sur cette monnaie de ma collection, à l'exergue AQS avec point, il s'agit donc d'Aquilée.


Dernière édition par numismate le Sam 6 Sep - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
numismate
COS V
COS V


Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Lun 10 Fév - 22:36

10 ème partie METTONS EN PRATIQUE ----------------------------------------------------------------------

Je vous montre une photo d'une monnaie provenant de ma collection, avant de lire la description exacte, essayez de fonctionner suivant ce principe (qui vous permettra d'évoluer et d'identifier librement partout où vous irez, que ce soit sur les forums, les magasins, les salons) d'abord l'etat de conservation, le type de monnaie, ensuite l'empereur, puis l'atelier et l'officine. Voici ma monnaie:



Description

Julien II, double maiorina, Constantinople, 361-363
A/D N FL CL IVLI-ANVS P F AVG. Buste diadémé à droite, avec cuirasse et draperie, vu de trois quarts en avant.
R/SECVRITAS REIPVB/ (palme)CONSPB(palme). Le bœuf Apis marchant à droite, surmonté par deux étoiles.
SUP, R

Bronze, 28,0 mm, 8,63 g, 6 h.
C.38, RIC.163


Vous savez tout maintenant et avez remarqué que l'émission est notifiée par la présence de palmes à l'exergue.

Quoi de mieux pour finir que de voir les magnifiques exemplaires d'un collectionneur de Probus, on aura ici de nombreuses représentations différentes d'un même empereur, avec ses habits, ses positions de buste et objets apparaîssants, les allégories et autre. Cela vous habituera à ces variations très riches et vous familiarisera avec cet empereur très recherché.



5e émission de Lyon de fin 277-début 278, 4e officine. RIC 59 /Bastien 248c
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG, Buste E1 avec un casque attique, avec bouclier orné montrant Probus à cheval galopant à droite.
R/ ABVNDANTIA AVG//IIII, L'abondance debout versant la corne d'abondance à droite.



5e émission de 277/278, toujours 4e officine mais avec la titulature VIRTVS PROBI AVG et un buste différent : Buste E2 var.
RIC 18 : Bastien 253 (3 ex.)A/ VI RTVS PROBI AVG, buste E2 var. (drapé) avec casque attique.
R/ ABVNDANTIA AVG//IIII



5e émission de 277/278 pour la 1ere officine, RIC 106/ Bastien 212
A/ VIRTVS PROBI AVG, Buste F8 avec bouclier orné d'une tête de méduse.
R/TEMPO R FELICI//I, la félicité debout à droite, tenant un caducée et une corne d'abondance.



Un buste F8 de Ticinum, 3e émission de 277/ début 278 pour la 6e officine. Nb ex. : LV 0 - 2
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG, buste F8
R/FIDES MILIT//VIXXT, la fidélité des armées debout à gauche entre deux enseignes militaires.
(S. Estiot : 2 ex.)



Un buste consulaire H2 de Ticinum, 3e émission, 1e officine (277-début 278) Nb ex. : LV 9 -11
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/CONCORD MILIT//PXXT



Un buste consulaire H2 de Ticinum, 3e émission, 2e officine (277-début 278) Nb ex. : LV 1 -7
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/ERCVLI PACIFERO//SXXT



Un buste consulaire H2 de Ticinum, 3e émission, 6e officine (277-début 278) Nb ex. : LV 13 -8
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/FIDES MILIT//VIXXT



Buste E1 de la 3e emission de Ticinum (277-début 278), 3e officine Nb ex. : LV 35 - 39
A/VIRTVS PROBI AVG
R/CONSERVAT AVG//TXXT



Buste B de la 2e émission de Ticinum (277-début 278), 2e officine
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/FELICITAS SEC//SXXT



Buste B de la 2e émission de Ticinum (277), 6e officine. Nb ex. : LV 0 - 2
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/FIDES MILIT//VIXXT



Buste A2 de la 2e émission de Ticinum (277), 4e officine
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/VIRTVS AVG//QXXT



Buste F5 de la 3e émission de Ticinum (277-début 278), 1e officine. Nb ex. : LV 0 - 1
A/VIRTVS PROBI AVG
R/CONCORD MILITV//PXXT



Buste A2 de la 1e émission de Ticinum (276) reprise à l'identique sur celle de Florien, 2e officine.
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/PROVIDEN AVG//STI



Buste A2 de la 1e émission de Ticinum (276), 6e officine.
A/ IMP C M AVR PROBVS AVG
R/CONCORDIA EXERCIT//VITI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 79
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Lun 10 Fév - 23:36

Sergius a écrit:
Parmi tous les dieux présents sur les monnaies, celui sur lequel je trouve le moins d'informations (ou des informations contradictoire, c'est Véjovis, tantôt assimilé à jupiter enfant (mais vraiment enfant), tantôt à Apollon dit Véjovis (=petit Jupiter forum55 ), mais aussi à Pluton ou à des divinités un peu infernales, mais aussi positives ... Bref, sur un denier représentant un génie ailé sur une chèvre, il semblerait que soit qualifié de "Véjovis" ce petit enfant sur la chèvre (Jupiter enfant), mais également l'adulte au revers, qui serait "Apollon Véjovis"  forum55 

Véjovis qualifie tout et n'importe quoi, ou certains ont des pistes plus précises sur ce dieux ou ce qualificatif ?  Very Happy 

Voir le post N.º 346, La légende de Vejovis, de ma série MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE), cliquant sur le lien au dessous de ma signature ci-dessous.   Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emblémiste
Légendaire Modérateur
Légendaire Modérateur
avatar

Age : 79
Localisation : Brasilia
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Topic aide débutant   Lun 10 Fév - 23:47

numismate a écrit:
10 ème partie METTONS EN PRATIQUE ----------------------------------------------------------------------

Je vous montre une photo d'une monnaie provenant de ma collection, avant de lire la description exacte, essayez de fonctionner suivant ce principe (qui vous permettra d'évoluer et d'identifier librement partout où vous irez, que ce soit sur les forums, les magasins, les salons) d'abord l'etat de conservation, le type de monnaie, ensuite l'empereur, puis l'atelier et l'officine. Voici ma monnaie:



Description

Julien II, double maiorina, Constantinople, 361-363
A/D N FL CL IVLI-ANVS P F AVG. Buste diadémé à droite, avec cuirasse et draperie, vu de trois quarts en avant.
R/SECVRITAS REIPVB/ (palme)CONSPB(palme). Le bœuf Apis marchant à droite, surmonté par deux étoiles.
SUP, R

Bronze, 28,0 mm, 8,63 g, 6 h.
C.38, RIC.163

Sur ce revers, voir le post N.º 332, La légende de l'Apis, de ma série MONNAIES DE LEGENDES (EMBLEMISTE), cliquant sur le lien au dessous de ma signature ci-dessous.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Topic aide débutant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Topic aide débutant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Topic aide débutant
» [AIDE] Débutant sur HD2, flasher ma rom Orange
» Félicie Aussi!
» [AIDE] Débutant qui cherche à flasher
» aide débutant grenadier 1er empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: A propos du forum et du site :: Aides, commentaires etc...-
Sauter vers: