Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les gauloises de didche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 2:03

Voici les monnaies que j'ai conservées. Je mettrai les légendes après.
Potin tête de face Senons :


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 2:06

Carnutes bronze PIXTOLOS au cavalier


Dernière édition par didche le Dim 19 Juil - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 2:16

Quinaire à la lyre du peuple des eduens


Dernière édition par didche le Dim 19 Juil - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 2:23

CENTRE-OUEST, INCERTAINES Bronze ANADGOVONI - CIILIICORIX - 2ème 1er siècle AC - R3
Titulature avers : [ANADGOVONI] .
Description avers : Tête casquée à droite ; la légende devant le visage
Titulature revers : CIILII[CORIX] .
Description revers : Cavalier brandissant une lance, à droite ; entre les jambes du cheval, une corne d’abondance ; légende au-dessus du cavalier .


Extrait CGB :
Concernant le DT. 2673, les auteurs du Nouvel Atlas précisent que le casque est du type d’Alésia, avec un protège-joue très marqué. Pour le revers, ils proposent un carnyx sous le cheval ; notre préférons y voir une corne d’abondance comparable à celle de deniers SVRATOS LT. 10384.
Classé dans les bronzes tardifs de la Loire Moyenne, le style et la composition de ce bronze nous semblent très proches du bronze EPILLOS SEDVLLVS (DT. 3713)


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 19:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 2:26

PARISII bronze ECCAIOS au cheval retourné - 40 30 AC - R2
Titulature avers : ECCAIOS .
Description avers : Tête diadémée de Vénus à droite .
Titulature revers : ECCAIOS .
Description revers : Cheval bondissant à droite, tournant la tête à gauche ; sous le ventre, petit personnage courant ou nageant à gauche .


Extrait CGB :
Muret et Chabouillet faisaient remarquer, en 1889, que la provenance habituelle de ces pièces était Paris, où on les extrayait de la Seine lors des dragages du lit du fleuve. Ils faisaient également le point sur les attributions problématiques. Ce type de bronze reste attribué aux Parisii, mais la carte de répartition des trouvailles est importante. Plusieurs exemplaires ayant été découverts dans l'Aisne et dans l'Oise. Le droit a été inspiré par le denier de Jules César avec le revers d'Énée portant Anchise et le Palladium, fuyant Troie, frappé en 49/48 avant J.-C. (RRC. 458/1 = RCV. 1402 et S. Scheers République, p. 116-118, pl. 2, n° 26 et 28). Le petit personnage du revers pourrait faire penser au bronze au nageur des Ambiens et pourrait en être le prototype. Ce monnayage était auparavant donné aux Sénons, mais il a été aussi attribué aux Rémi.

PARISII (Région de Paris)
(IIe - Ier siècle avant J.-C.)
Les Parisii formaient un peuple petit mais puissant dont l'oppidum était Lutèce. Apparentés aux Sénons, les Parisii et la cité se seraient émancipés de leur tutelle, relativement tardivement, après la défaite arverne de 121 avant J.-C. La richesse des Parisii reposait sur le contrôle fluvial de la Seine et des confluents avec la Marne, la Bièvre, l'Ourcq et l'Oise. César choisit Lutèce, en 53 avant J.-C. pour convoquer l'assemblée des peuples gaulois. Les Parisii furent parmi les premiers à répondre à l'appel de Vercingétorix, l'année suivante, en 52 avant J.-C. et ils fournirent un contingent de huit mille hommes pour l'armée de secours. Surveillé par Labienus, ami et légat de César, le territoire des Parisii fut le théâtre des derniers combats qui opposèrent Gaulois et Romains. Finalement, le chef aulerque Camulogène fut vaincu et tué près de Lutèce. César (BG. VI, 3 ; VII, 4, 34, 57, 75). Kruta : 36, 40 46, 68, 365, 368.


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 2:30


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtiks
COS VII
COS VII
avatar

Age : 52
Localisation : gaule chevelue
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 10:39

Taing on voit que l'on est encore en juillet beau feu d'artifice , le bronze du centre-ouest est magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 11:06

Lequel est du centre ouest ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtiks
COS VII
COS VII
avatar

Age : 52
Localisation : gaule chevelue
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 12:11

le quatrième ou bien LOIRE moyenne pas bien défini Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardanvs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 33
Localisation : Alpes de haute provence
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 13:25

Superbe série super supermon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echange-passion.superforum.fr/
Aulerque_Eburovice
Cos II des III
Cos II des III
avatar

Age : 49
Localisation : En territoire atrebate
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 13:36

Sympathique sélection. Merci pour le partage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 15:39

CARNUTES (Région de la Beauce) Bronze PIXTILOS classe II à la louve et au lézard


Texte tiré de CGB :
Au droit, la légende PIXTIL est complète devant le visage
Le prototype de ce bronze semble être pour le droit la tête de Salus du denier de D. Junuis Silanus frappé vers 91 avant J.-C. (RRC. 337/3 = RCV 225), diadèmée et avec les cheveux sur la nuque. Pour la classe II, S. Scheers et B. Fischer s'accordent à voir PIXTIL au droit comme sur cet exemplaire. Le revers n'est pas sans rappeler le bronze LT. 6322, avec le serpent vu de dessus. Le poids moyen des dix exemplaires de la BN est de 4,32 grammes pour un maximum à 5,03 grammes ; cette série est elle aussi assez lourde.


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 15:42

CARNUTES (Région de la Beauce) Bronze AREMAGIOS “aux oiseaux et au serpent" - avant 52 AC - R3



Extrait de CGB :
Ce très rare bronze est peu documenté. L'attribution aux Carnutes a été proposée dès le XIXe siècle par analogie avec les bronzes aux oiseaux du type LT. 6088. Les quelques provenances connues seraient localisées dans la Sarthe et dans l'Oise à Vendeuil-Caply. Le monnayage auquel appartient ce bronze épigraphe est bien attesté pour les Carnutes et il est antérieur à la Guerre des Gaules.
CARNUTES (Région de la Beauce)
(IIe - Ier siècle avant J.-C.)
Les Carnutes étaient l'un des peuples les plus importants et les plus puissants de la Gaule indépendante. Leur territoire s'étendait entre Loire et Seine sur l'Orléanais, le Blésois et le pays chartrain jusqu'à Mantes, c'est-à-dire la plus grande partie des départements actuels du Loiret, du Loir-et-Cher et de l'Eure-et-Loir et une partie des Yvelines. Leur centre économique était situé à Genabum (Orléans), mais leur principal oppidum semble avoir été Autricum (Chartres). Ils auraient participé à l'expédition légendaire de Bellovèse jusqu'en Italie. Ils formaient le centre géographique de la Gaule et, bien avant le début de la Guerre des Gaules, les marchands romains connaissaient le chemin de Genabum (Orléans), alors un grand centre commercial. Les Carnutes étaient aussi réputés pour leur forêt où se tenait l'assemblée annuelle des Druides. Au début de la Guerre, César avait hiverné chez les Carnutes en 57 avant J.-C. et leur avait imposé comme roi Tasgetios, qui est assassiné en 54 avant J.-C. L'année suivante, ils se soumettent mais au début de 52 avant J.-C., ils sont peut-être à l'origine de la révolte qui va soulever l'ensemble de la Gaule. Il est possible que les conjurés se soient retrouvés au cours d'une assemblée druidique. Les Carnutes massacrèrent les colons et les marchands romains de Genabum (Orléans) sous la conduite de Cotuatos et de Conconnétodumnos. César vint assiéger la ville qu'il prit, pilla et incendia, marquant le début des hostilités. Les Carnutes fournirent ensuite un contingent de douze mille hommes à l'armée de secours afin de dégager Alésia. Après la chute de Vercingétorix, l'année suivante, les Romains effectuèrent une nouvelle campagne de pacification et César punit les assassins de l'année précédente. César (BG. II. 35 ; V, 25, 29, 56 ; VI, 2-4, 13, 44 ; VII. 2, 3, 11, 75 ; VIII. 4, 5, 31, 38, 46). Strabon (G. IV, 2, 3) ; Tite-Live (HR. V, 34). Ptolémée (G. II, 8). Kruta : 68, 187, 334.


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 15:43

C avec plaisir Aul bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 15:47

PARISII (Région de Paris) Potin au cheval - 1er siècle avant JC :




Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 16:08

ALLOBROGES (Région du Dauphiné) Denier au cervidé, tête à gauche - 1er siècle avant JC - R2
Avers : tête laurée
Revers : cervidé à gauche ; au-dessous, “caducée”



Extrait de CGB :
Dans Monnayage Allobroges (CRN 6), l’auteur répertoriait 55 exemplaires de ce type 2 b. Deroc en 1983 classait ce type “Monnaie au bouquetin ; classe II”. Dans le Nouvel Atlas, cette monnaie appartient à la classe II, dite “à l’épée”
Ces monnaies au bouquetin étaient données aux Allobroges, puis aux Cavares. A. Deroc semble catégorique ; “les monnaies au bouquetin ont été émises par les Cavares et tout permet de penser qu’elles proviennent de l’atelier d’Avennio”. Ybe Van der Wielen dans le CRN 6 précise que ces monnaies s’inspirent des drachmes d’Avignon (LT 2513, 2516) mais les réattribue aux Allobroges.
ALLOBROGES (Région du Dauphiné)
(IIe - Ier siècle avant J.-C.)
Peuple des Alpes installé sur la plus grande partie de la Savoie et du Dauphiné. Entourés par les Séquanes, les Ambarres et les Helvètes au nord et à l'est, par les Voconces au sud et les Ségusiaves et les Helviens à l'ouest sur la rive droite du Rhône, c'était l'un des peuples les plus puissants de la Gaule. Ils contrôlaient le trafic fluvial sur le Rhône à l'entrée du lac Léman, à Genève (Genua), en face des Helvètes et à Vienne (Vienna), leur oppidum. Établis de longue date en Savoie et en Dauphiné, leur origine semble étrangère d'après leur nom et il est possible qu'ils se soient installés en Gaule au IVe ou IIIe siècle avant J.-C. C'est en partie sur leur territoire qu'Hannibal essaya de traverser les Alpes en 218 avant J.-C. où ils tentèrent de s'opposer à son passage. À la fin du IIe siècle avant notre ère, ils rejoignirent la coalition formée par les Arvernes contre la progression des Romains dans la Vallée du Rhône. Alliés de Bituit (Bituitos), roi des Arvernes, ils furent défaits en 121 avant J.-C. par Cneius Domitius et leur territoire fut agrégé à la nouvelle province de Narbonnaise. Les Cimbres et les Teutons dévastèrent une partie de leur territoire à la fin du Ier siècle avant J.-C. Ils appelèrent alors les Romains à la rescousse. Puis ce fut au tour des Helvètes en 58 avant J.-C. quand ces derniers essayèrent de traverser le territoire des Allobroges afin de rejoindre Saintes. La province étant mal administrée par un procurateur, les Allobroges se révoltèrent contre la férule romaine en 61 avant J.-C. mais cette révolte fut écrasée dès l'année suivante. Les Allobroges ne participèrent pas à la campagne de 52 avant J.-C. et restèrent fidèles aux Romains bien qu'ayant reçu des ambassades secrètes et des offres d'alliance de Vercingétorix. Polybe (H. III, 49-51) ; César (BG. I, 6, 10, 11, 14, 28, 44 ; III, 1, 6 ; VII, 64, 65) ; Tite-Live (HR. XXI, 31) ; Strabon (G. IV, 1). Kruta : 71, 290, 300-302, 308-310, 338, 404, 860.


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chut
Proconsul
Proconsul
avatar

Age : 26
Localisation : 33
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 16:59

Belle série ! super
Je ne sais pas quel est ce type, mais j'aime beaucoup celui-ci :
didche a écrit:
Le revers est super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredericweber.com/revue/index.html
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 17:03

Quinaire à la tête casquée du peuple des Eduens :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 17:04

Moi non plus Chut....Parisi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 17:13

Outre manche ATREBATES et REGNI denier EPATI


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 0:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 18:01

BELLOVAQUES (Région de Beauvais) Quart de statère d'argent à l'astre, cheval à droite - 80 50 AC - R2
Description avers : Restes de tête humaine à droite avec un astre et une S .
Description revers : Cheval libre galopant à droite ; au-dessus, un astre ainsi qu'entre les jambes


Extrait de CGB :

Habituellement, les chevaux à droite n’ont pas d’astre entre les jambes du cheval. Cet exemplaire est un contre-exemple
L'article de L.-P. Delestrée et C. Delplace, La série trimétallique à l'astre témoin du monnayage bellovaque, Mélanges Colbert de Beaulieu, loc. cit., p.253-273 fait le point sur cette très importante série. Pour les quarts de statère en argent, les auteurs ont relevé vingt-et-une pièces provenant toutes du site de Digeon dans la Somme. Sur cet échantillon les auteurs ont relevé dix coins de droit et douze de revers.

BELLOVAQUES (Région de Beauvais)
(IIe - Ier siècle avant J.-C.)
Les Bellovaques, peuple de la Gaule Belgique, occupaient l'actuel département de l'Oise. Ils avaient pour voisins les Parisii, les Véliocasses, les Calètes, les Ambiens et les Suessions. César (BG. VII. 59) considère les Bellovaques comme la peuplade "la plus valeureuse de toute la Gaule". Avant la Guerre des Gaules, les Bellovaques avaient été les alliés des Éduens. En 57 avant J.-C., ils furent les artisans du soulèvement des peuples belges, fournirent un contingent de soixante mille guerriers à la coalition, mais furent vaincus et trouvèrent refuge sur leur oppidum de Bratuspantium. En 52 avant J.-C., ils avaient promis un contingent de dix mille hommes pour l'armée de secours. Ils se rétractèrent, prétendant combattre seuls les Romains. Finalement, à la prière de Commius, ils donnèrent deux mille hommes à la coalition. L'année suivante, en 51 avant J.-C., ils prirent pour la dernière fois la tête d'une révolte des peuples belges. Corréos, chef bellovaque, mena la sédition afin de combattre les Romains avec les Atrébates, les Ambiens, les Aulerques Éburovices, les Calètes et les Véliocasses. Avec l'atrébate Commios, Corréos rencontra les armées romaines aux confins des pays bellovaques et suessions. Corréos fut tué ce qui mit fin définitivement aux hostilités. Le principal oppidum des Bellovaques était Bratuspantium qu'il est difficile d'identifier avec certitude à la cité romaine de Caesaromagus (Beauvais). César. (BG. II, 4, 5, 10, 13, 14 ; V, 46 ; VII, 59, 75, 90 ; VIII, 6, 7, 12, 14-17, 20-23, 38). Strabon (G. IV, 3-5). Pline (HN. IV, 106). Ptolémée (G. II, 9). Kruta : 68, 351.


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 23:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtiks
COS VII
COS VII
avatar

Age : 52
Localisation : gaule chevelue
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 20:40

2em ALLOBROGES - PARISII bronze ECCAIOS au cheval retourné - outre manche  ATREBATES et REGNI denier EPATI  et le dernier quart de statère a l'astre BELLOVAQUES   faim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fevlux
Cos Des II
Cos Des II
avatar

Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 22:17

Belle serie !

Le quart Bellovaques est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Dim 19 Juil - 23:25

Merci à tous et à Celtiks pour ces infos. Je les ai ajouté aux photos.

Quart de statère c comme un quinaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didche
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 66
Localisation : Arausio
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   Lun 20 Juil - 0:08

HELVETES quinaire au sanglier NINNO/MAVC 80-50 AC - R3
LT.manque cf. 9355  - DT.3278-3279A  - ABT.530  - RIG.manque  - Sch/L.1196-1197  - Z.966-967, 970  - Wien.406-407


Tiré d'un texte de CGB :

Dans les Mélanges en l’honneur de Simone Scheers, Anne Geiser a fait le point sur les monnaies helvètes à la légende NINNO (cf. pages 107-116).
Ce denier avec NINNO / MAVC correspond au type 4.3.1 variante a (à vérifier). Au total, 22 exemplaires sont recensés
Ces deniers sont peu courants et il existe de plus une grande variété de légendes avec NINNO au droit et/ou au revers. Les exemplaires avec MAVC entre les pattes du sanglier semble être plus rares. Les trouvailles se localisent, selon S. Scheers, dans le nord de la Suisse. La frappe date de la première moitié du Ier siècle avant J.-C. Un exemplaire est illustré dans le Traité d'Adrien Blanchet, page 470, qui signalait les petites pièces du type MONNAIES XV n° 1376 à 1378 avec “de jolies pièces avec Ninno, légende associée avec Maus, au revers (fig. 530 ; Cat. BN 9347) ou répétée (Cat. BN 9355)”. Muret et Chabouillet notent qu'un certain nombre de ces pièces furent trouvées à Aarau, en Suisse, mêlées à des Q DOCI SAM et à des pièces au type au rameau (cf. ABT. trouvaille n° 286). Mais quelques exemplaires des variétés de la pièce Ninno ont été recueillies en France à Alise-Sainte-Reine, Besançon, Pernaud (près de Beaune), Château-Porcien et dans les Ardennes.

HELVÈTES (Suisse actuelle)
(IIIe - Ier siècle avant J.-C.)
Les Helvètes occupaient le territoire de la Suisse actuelle. Ils avaient pour voisins les Séquanes et les Allobroges. D'après le récit de Pline, c'est Hélicon, un Helvète, qui aurait fait connaître le vin aux Gaulois, ce qui aurait poussé ces derniers à envahir l'Italie au IVe siècle avant J.-C. Les Helvètes étaient divisés en quatre pagi dont les Tigurins et les Verbigénins. En 58 avant J.-C., d'après César, leur territoire comprenait quarante-deux places fortes et quatre cents bourgs. Ils sont à l'origine de l'intervention des armées romaines dans les Gaules. En effet, poussés par les Germains, ils auraient décidé d'émigrer vers l'Ouest vers le pays des Santons, en traversant le territoire des Séquanes, des Lingons et des Éduens. Ces derniers firent appel à César afin de les défendre au nom de l'amitié qui les liait aux Romains. Les Helvètes, pour être sûrs de ne pas revenir, détruisirent leurs villages, leurs maisons et leurs récoltes. Vaincus près de Bibracte, les survivants furent obligés de retourner vers leur territoire d'origine. Les Helvètes fournirent un contingent de huit mille hommes pour l'armée de secours. César (BG. I ; IV, 10 ; VI, 25 ; VII, 75). Kruta : 16, 44, 51, 71, 94, 244, 310, 312, 338, 350, 352-353, 359, 362, 364.


Dernière édition par didche le Lun 20 Juil - 23:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les gauloises de didche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les gauloises de didche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les gauloises de didche
» Gauloises
» Quelques Gauloises de ma collection
» Pré monnaies gauloises en Bretagne
» Monnaies gauloises en plomb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES GAULOISES :: Monnaies Gauloises-
Sauter vers: