Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes dernières petites grecques ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Mer 20 Mar - 20:16

Merci à tous, merci Alain c'est super de voir ainsi les tous ces différents, je place ce site dans mes liens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
Narbo
Consul
Consul
avatar

Age : 49
Localisation : Herault
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Sam 23 Mar - 9:47

Superbe hemidrachme Sergio !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Sam 18 Jan - 1:24

coucou  Ma dernière entrée du monde grec.

Péloponnèse - SIKYONIE - Ville de Sicyone
-330/-320 av. J.-C. - Argent - Ø 15 mm - 2,18 g (poids léger)  - axe du revers à 9h - R
Étalon éginétique, poids théorique : 3,12g
Hémidrachme ou triobole (¼ Statère)

Droit  :  Chimère passant à gauche, ΣΙ entre les pates,
Revers : Colombe volant à gauche, 3 points derrière l'aile gauche de la colombe (marque de magistrats).

La symbolique - Les trois globules sont visibles sur cet exemplaire derrière l'aile gauche de la colombe, dans le champ.
La Chimère était un animal mythique, fruit, d'après Hésiode, des amours du Lion de Némée et de l'Hydre de Lerne. Elle est composée d'un corps de lion, d'une queue de serpent et d'un protomé de chèvre fiché sur le corps du lion. Ce monstre fut tué par Bellérophon. Ce type de la chimère sur les monnaies de Sicyone se rapporte au culte des Achéens (Péloponnésiens) pour Bellérophon. Corinthe était la patrie du héros qui tua la chimère. Il semble que l'atelier de Sicyone ait frappé en grande quantité des statères d'étalon éginétique, après la fermeture de l'atelier d'Égine en 341 avant J.-C. Cette fabrication semble s'interrompre à la conquête d'Alexandre..

L'historique - Sicyone, au débouché de l'isthme de Corinthe dans le Péloponnèse, était la plus petite entité politique de cette région avec Phlius qu'elle touchait. Enclavée entre l'Achaïe et l'Argolide, elle avait été décrite par Homère dans l'Iliade comme ayant fait partie du royaume d'Agamemnon. Nous avons peu d'informations sur l'histoire de la cité avant la fin des guerres Médiques sinon que la région fut souvent dévastée par les Athéniens, en particulier sous Périclès en 454 avant J.-C., d'après E. Babelon. Le monnayage ne commencera à devenir important qu'après la fin de la guerre du Péloponnèse en 404 avant J.-C..

Références : GC Sear 2774 var. / HGCS 5 N° 213 /  BMC 10 - page 46, N°120 /
Babelon "Traité" tome 3 page 534 N°803 planche CCXXI N°27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Sam 18 Jan - 1:28

super1 super1 super1 super 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Pontif
Pontif
avatar

Age : 66
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Sam 18 Jan - 12:23

...  super et surtout merci Sergio pour les commentaires toujours passionnants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Sam 18 Jan - 13:56

merci  les amis.

Mon grand plaisir, après avoir trouvé une monnaie à prix abordable, c'est de partir dans les ouvrages m'informer et de mieux comprendre la vie de ce petit morceau de l'histoire de nos anciens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
Désidérivs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 63
Localisation : Chez les Iroquois, les Mohawks et les Hurons...
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Lun 20 Jan - 20:28

Merci Sergio pour cette monnaie ! super1 
Une photo du petit musée de Sicyone...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irantik.hautetfort.com
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Lun 17 Mar - 2:08

coucou  Et voici le stater chiné hier à la Bourse du Palais Brongniart,

Stater
Asie Mineure - Pamphylie - Ville d'Aspendos
370-333 av. J.-C.
Ø 23,5mm - argent - 10,94g - axe à 12h
Droit  :  Deux lutteurs nus, front contre front, se tenant par les avant-bras, entre eux ΑΦ (initiales du monétaire) ,
Revers : Frondeur debout, bras en l'air tenant armée sa fronde, derrière ΕΣΤFΕΔΙΙVΣ, dans le champs à dr. un triskèle à jambes humaines, le tout dans un carré de grènetis.

L’historique - Lors de la période archaïque, trois villes régionales seulement eurent un atelier monétaire, Aspendos, Selgé et Sidé. Selgé et Aspendos (la ville moderne de Balkyzi) n'étaient pas sur la mer, mais sur un petit fleuve l'Eurymédon, à une courte distance l'une de l'autre (40km) et très liées. Habitées par une population de même origine et parlant la même langue, elles étaient associées par des traités commerciaux en vertu desquels elles frappaient monnaie en commun.

La symbolique - Au droit la présence des deux lutteurs est a rapproché du nom de la ville de Selgé, ce qui met en relief l'association étroite des deux villes. L'instrument essentiel des lutteurs était le "strigile" avec lequel ils se raclaient la peau après le combat, dans lequel ils avaient figuré, le corps enduit d'huile. Or le nom du strigile est στλεγγίς ou στλεγγου c'est à dire le nom pamphilien de Selgé. Pour cette ville, le type monétaire des deux athlètes est un type parlant.
Pour le revers le type du frondeur est sans doute issu de par la similitude d'assonnance entre le nom pamphylien désignant la ville d'Aspendos "ESTVEDIS" et le terme grec qui désigne la fronde "σφενδόνη", le frondeur "σφενδόνήτης".
A partir de l'an 400 environ les deux villes commencent simultanément, l'émission de très abondantes séries d'argent qui ont pour types au droit les lutteurs et le frondeur au revers, mais avec des légendes d'ethniques différentes.

Références : BMC 19 - page 97 n°32  -  Babelon n°1574 p.949 Pl. CXLIV 2 et 3  -  GC Sear 5398 var.


Dernière édition par Sergio le Ven 21 Mar - 16:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Lun 17 Mar - 2:27

super super8 super8 super8 2bananes 2bananes 2bananes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennos
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 46
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Lun 17 Mar - 13:58

Belle pêche sergio  super1 

Je tique un peu sur ton "oό" , ne serait-ce pas plutôt "σφενδόνη" ?   nananere  boulet 

J'ai relu récemment l'Anabase de Xénophon (que je conseille à tous les fans d'épopées antiques  dark ) qui souligne la dextérité des frondeurs rhodiens. Les pamphiliens, pas si éloignés, jouissaient peut-être des mêmes qualités.  

Et un grand bravo pour ton excellent article sur les monnaies de l'Afrique antique sur ton blog .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Lun 17 Mar - 14:12

merci  Merci les amis !

Brennos a écrit:
Je tique un peu sur ton "oό" , ne serait-ce pas plutôt "σφενδόνη" ?
Tu as tout à fait raison  king3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
septimus
Proconsul
Proconsul
avatar

Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Lun 17 Mar - 15:06

Belle monnaie que j'ai eu la chance de voir en "vrai"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://septimus-coins.blogspot.com/
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 51
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Mar 18 Mar - 10:57

Bravo Sergio pour ces acquisitions magnifiques  supermon 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
Désidérivs
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 63
Localisation : Chez les Iroquois, les Mohawks et les Hurons...
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Jeu 20 Mar - 3:16

Bravo !  supermon 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irantik.hautetfort.com
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Jeu 20 Mar - 19:57

Voici une autre petite grecque, chinée auprès de Byzancia à la Bourse de Brongniart, moins prestigieuse, mais issue d'une belle cité "Éphèse" et qui, à mon sens, mérite tout autant d'intérêt !


Petit Bronze d'Asie Mineure - Ionie - Ville d'Ephèse
-202/-113 av. J.-C. - Bronze - Ø 19 mm - 3,85 g - axe du revers à 12h - R

Droit  :  Abeille vue de dessus, E - Φ de part et d'autre de l'abeille, le tout dans une couronne de laurier,
Revers : Cerf debout, derrière un palmier, lettre ? à dr., monogramme ? à g., (nom du magistrat) ????? à l'exergue..

La symbolique - Depuis les périodes archaïques, le symbole de l'abeille est présent sur le monneyage éphèsien (représenté de profil à cette époque). L'Artémis éphésienne dont les attributs essentiels sont le cerf et l'abeille, était une divinité asiatique que les grecs, assimilèrent à leur Artémis. Le grand-prêtre de son temple était appelé "Essen" "le roi des abeilles" ou "le roi de la ruche" et les vierges, prêtresses de la déesse, portaient le nom "d'abeilles".

L’historique - Éphèse est une ville portuaire antique (située à proximité de la ville actuelle d'Izmir en Turquie), l'une des douze cités d'Ionie. Connue pour ses sanctuaires, notamment le temple de la déesse Artémis qui compte parmi les Sept Merveilles du monde antique, la cité a livré des sculptures de Phidias et de Polyclète lors des fouilles entreprises depuis 1863.
Probablement fondée au XIème avant Jésus-Christ par des Grecs ioniens, Éphèse sera successivement conquise par les Cimmériens (VIIe siècle avant Jésus-Christ), par Crésus, roi de Lydie (VIe siècle avant Jésus-Christ) puis par le roi de Perse Cyrus le Grand.
Les historiens antiques Strabon et Pausanias prétendront qu'Ephèse avait été fondée par les Amazones (Ephèse serait dérivé du nom de l'une d'entre elles ”Apasa”).
Bien que ses vestiges soient situés près de sept kilomètres à l'intérieur des terres, Éphèse était dans l'Antiquité, et encore à l'époque byzantine, l'un des ports les plus actifs de la mer Égée ; il est situé près de l'embouchure du grand fleuve anatolien Caystre. L’Artémision, le grand sanctuaire dédié à Artémis, la déesse tutélaire de la cité, qui comptait parmi les Sept merveilles du monde et auquel Éphèse devait une grande part de sa renommée, était ainsi à l'origine situé sur le rivage. C'est l'œuvre combinée des sédiments charriés par le Caystre, des changements climatiques, et peut-être d'accidents sismiques, qui explique le déplacement progressif de la côte vers l'Ouest, et l'ensablement subséquent des ports de la ville, prélude de leur abandon.
C'est au milieu du VIIe siècle, qu'apparurent les premiers monnayages publics. Avec l'essor de l'activité portuaire et commerciale, des taxes portuaires furent mises en place au début du VIe siècle. La cité s'enrichit de plus en plus et, en 570, lorsque les voisins Samiens se dotèrent d’un temple monumental, les Éphésiens ne purent souffrir que la puissance et la splendeur de leur cité soit surpassée. Ils décidèrent donc de faire construire un temple plus grandiose encore, et, à cette fin, ils n’hésitèrent pas à faire venir des architectes de Crète.
La cité devint à cette époque un véritable foyer culturel. De nombreuses écoles virent le jour : médecine, rhétorique, philosophie, etc. Cette profusion culturelle fit d’Éphèse un centre intellectuel et artistique de tout premier plan dans le monde méditerranéen.


Références : GC Sear 4411 / BMC 16 - page 62, n°142
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
BRUTUS
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne nord
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Jeu 20 Mar - 22:20

super super Jolie bronze ...!!! Bravo12 Bravo12 Bravo12 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 51
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Ven 21 Mar - 16:25

super8 super 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Ven 21 Mar - 16:47

coucou   Merci les amis !

Pour info j'ai édité mon message sur le stater pamphylien "aux lutteurs", complété et amélioré le texte descriptif, écrit trop rapidement, dans l'euphorie du retour de la Bourse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Dim 23 Mar - 21:15

livre  Bonsoir,

Ø 31mm et 15,07g
Tétradrachme que j'ai classé à Lysimaque (323-281 av. J.-C.) Roi de Thrace, mais au nom d'Alexandre, atelier d'Odessa (ΔΗ) mais je n'arrive pas à trouver, si c'est possible, une date d'émission ?

J'ai référencé et utilisé :
- le Müller - réf. 423 descriptif p.171-175
- le Price - réf. 1179
- le Pozzi - réf. 928 var.

Cela est-il correct et auriez-vous une date d'émission et/ou quelques autres renseignements ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Mer 24 Sep - 20:18

coucou  Un modeste petit bronze ... mais ...


Dichalque attique pour la ville d'Athènes (-350/-262)
D/ Tête d'Athéna à droite , coiffée du casque attique, orné d'un fleuron,
R/ ΑΘΕ (non visible ici) Deux chouettes opposées, leurs têtes rapprochées regardant de face, couronne d'olivier autour.
Bronze, Ø 13,3mm, 2,47g
Réf. : GC Sear 2562 var. - Svoronos 66 p.24 - BMC 11 page 20 n°212 var.

L'usure est importante et l'on ne distingue pas l'ethnique ΑΘΕ

Après 393, Athènes demeura sans monnaie de bronze durant une assez longue période : c'est pour ce motif que, durant cet intervalle, elle émit une très grande quantité de monnaies d'argent. Mais à la longue et dans la pratique, on ne put manquer d'être frappé de l'incommodité de ces minuscules pièces d'argent, si facile à égarer, et en même temps de la commodité d'emploi, dans les villes voisines, des monnaies de bronze qui y devenaient de plus en plus abondantes. Ce fut là, sans aucun doute, une des causes de la réapparition de la monnaie de bronze à Athènes ; cependant cette raison profonde dut attendre pour faire passer les desiderata du public, l'évènement de 339 et les menaces de Philippe de Macédoine pour recourir de nouveau à la fois à la frappe de l'or et du bronze, comme elle l'avait fait déjà à la fin de la guerre du Péloponnèse.
L'or et le bronze suppléèrent à la pénurie de l'argent pour les préparatifs d'une guerre qui devait, d'ailleurs, être malheureuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
Maximianus Herculius
COS VII
COS VII
avatar

Age : 33
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Mer 24 Sep - 20:21

Sympa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IOVI
AVGVSTVS
AVGVSTVS
avatar

Age : 51
Localisation : L'Olympe en Vaucluse
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Mer 24 Sep - 22:24

super8 Sergio ! Belle prise !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesmonnaiesdeprobus.blogspot.com/
Brennos
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 46
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Jeu 25 Sep - 0:17

Sergio a écrit:
Tétradrachme que j'ai classé à Lysimaque (323-281 av. J.-C.) Roi de Thrace, mais au nom d'Alexandre, atelier d'Odessa (ΔΗ) mais je n'arrive pas à trouver, si c'est possible, une date d'émission ?

J'ai référencé et utilisé :
- le Müller - réf. 423 descriptif p.171-175
- le Price - réf. 1179
- le Pozzi - réf. 928 var.

Cela est-il correct et auriez-vous une date d'émission et/ou quelques autres renseignements ?

Référence correcte.
Price donne cependant une datation plutôt basse : 125-70 av. J.-C. donc frappée sous Mithridate VI
Et merci pour le petit topo sur les réticences des athéniens à adopter les monnaies de bronzes super1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
COS IIII
COS IIII
avatar

Age : 69
Localisation : Castrvm Caesari (06)
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Jeu 25 Sep - 0:37

merci  Brennos pour la précision sur mon tétra "mangé" !  bienvenue  Merci aussi à Max et à Iovi !

Ce qui est sympa avec les monnaies grecques c'est que même modestes et infimes elles ont quelques choses à nous raconter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
proklès
Cos II des III
Cos II des III
avatar

Age : 39
Date d'inscription : 13/01/2014

MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   Jeu 25 Sep - 12:09

Félicitations pour cette entrée et merci pour la présentation super
Pourquoi indiques-tu qu'il s'agit d'une variante du SEAR 2562? en lisant le descriptif (pas d'illustrations pour cette monnaie  Embarassed ) cela semble correspondre...
Lorsqu'on voit la taille de certains divisionnaires (hemitartemorion et cie), on se demande vraiment comment ils faisaient pour ne pas les perdre (et dire qu'on se plaint avec nos pièces d'un cent)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lc.cx/X2G
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes dernières petites grecques ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes dernières petites grecques ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes dernières petites grecques ...
» mes dernières petites croix
» Quelques petites grecques ...
» Les petites grecques de Proklès
» 15 photos marquantes des dernières décénies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES GRECQUES :: Monnaies Grecques-
Sauter vers: