Monnaies de l'antiquité
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 constantin et licinius

Aller en bas 
AuteurMessage
lysander
Pontif
Pontif
avatar

Age : 42
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: constantin et licinius   Lun 20 Aoû - 10:59


En regardant les portraits de Constantin sur les follis des ateliers orientaux comme Cyzique et Héraclée, je me suis rendu compte qu'ils ressemblaient davantage à ceux de Licinius qu'à ceux de Constantin des ateliers occidentaux comme Trèves. Et inversement, le portrait de Licinius sur les ateliers occidentaux ressemble plus à celui de Constantin qu'à celui de Licinius des ateliers orientaux.
Deux hypothèses se présentent alors: soit les ateliers orientaux (dans le domaine de Licinius donc) ne possédaient pas de modèle en pierre du portrait de Constantin, ce qui paraît difficile à croire, et cette remarque est aussi valable pour le portrait de Licinius dans les ateliers occidentaux.
Soit il faut considérer que la ressemblance des deux empereurs, au sein d'un même atelier, répondait à une volonté politique des empereurs. Comme sous la tétrarchie où les portraits étaient peu différenciés, comme on le voit par exemple sur les portraits des tétrarques de Venise, pour que les 4 empereurs représentent les 4 faces du même Pouvoir, de la même divinité. Un dieu-empereur quadrine en quelque sorte. Le parallèle implicite que je fais là avec le dogme trinitaire chrétien n'est pas forcément tiré par les cheveux car c'est à ce moment précisément que s'élabore ce dogme (concile de Nicée, 325).
L'histoire du portrait du souverain en Occident oscille pendant des siècles entre réalisme et non-réalisme/idéalisation/schématisation. Avec la Tétrarchie, nous entrons dans une période où l'idéalisation du portrait l'emporte sur le réalisme. Cela correspond aussi au déclin du goût naturaliste et réaliste qui dominait l'art gréco-romain. Ce déclin a des raisons diverses, par exemple l'accession au pouvoir d'empereurs-soldats provinciaux peu familiers avec cet art, la perte du savoir-faire liée aux troubles du IIIe siècle, et sans doute d'autres encore.
Pour terminer, j'ajouterais que le portrait de Licinius (et de Constantin) dans les ateliers orientaux est de style encore très tétrarchique, qui pourrait traduire une volonté de Licinius de se rattacher au système tétrarchique et à Dioclétien, par opposition à Constantin qui cherche à s'en éloigner à son propre profit.
Il y a sur le forum d'excellents tétrarcologues et j'aimerais bien avoir leur avis pour infirmer ou confirmer mes élucubrations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamosquito
Prefet de l'Vrbs
Prefet de l'Vrbs
avatar

Age : 52
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: constantin et licinius   Lun 20 Aoû - 11:19

Interressant post dont on guette les réponses à la question posée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/dynamosquito/
Chut
Proconsul
Proconsul
avatar

Age : 117
Localisation : 33
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: constantin et licinius   Lun 20 Aoû - 16:53

Certainement un mélange d'idéalisation, peut-être une perte de savoir-faire... Les grandes quantités de monnaies émises ont peut-être aussi favorisé le phénomène. Et si en plus ce sont les mêmes graveurs qui ont réalisé des coins indifféremment pour l'un ou pour l'autre, ceci peut aussi expliquer les similitudes, ayant gardé en mémoire, même involontairement, les traits de l'autre empereur... On voit parfois ce phénomène avec les impératrices (Paulina ressemblant à Maximin, Séverine à Aurélien etc...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredericweber.com/revue/index.html
lysander
Pontif
Pontif
avatar

Age : 42
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: constantin et licinius   Lun 20 Aoû - 17:22

remarque très pertinente, merci Chut merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alwin1
modérateur
modérateur
avatar

Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: constantin et licinius   Lun 20 Aoû - 19:23

Très intéressant, et qui mériterait donc (il est encore temps) que 4 images caractéristiques illustrent le propos.
En attendant, j'avais noté qu'on trouve quelque chose de similaire avec les monnaies au nom de Constantin frappées à Rome en 306-7.
Le contexte : Lorsque Constance Ier meurt en juillet 306 son armée désigne logiquement Constantin comme Auguste. Mais Galère s'y oppose, décrète Sévère empereur d'Occident, et ne concède que le rang de César à Constantin. Ce dernier, frustré d'avoir été "rétrogradé", s'allie à Maxence qui tente d'exercer le pouvoir à partir de Rome.
L'effigie de Constantin, sur les rares monnaies qui commémorent cette alliance éphémère, est du style bien particulier propre à l'atelier de Rome, avec un portrait qui à mes yeux s'apparente bien plus à celui de Maxence lui-même qu'aux autres monnaies de Constantin.
N'étant pas spécialiste de cette période je laisse les érudits corriger les possibles approximations...



Argenteus de Constantin et aureus de Maxence, frappés à Rome la même année

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: constantin et licinius   Lun 20 Aoû - 21:36

Il y a peut être une volonté d'exprimer l'unité du pouvoir malgré la pluralité des empereurs et d'indiquer que l'empire n'est pas divisé mais un
Revenir en haut Aller en bas
lysander
Pontif
Pontif
avatar

Age : 42
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: constantin et licinius   Jeu 30 Aoû - 10:17

Je pense que l'explication de Chut est plus plausible concernant les monnaies de Licinius et Constantin, puisqu'on retrouve le même phénomène au IIIe siècle.
Cela dit, ça ne remet pas en cause a remarque que j'ai faite sur les tétrarques de Venise: pour la Tétrarchie 1ère période, la ressemblance des portraits des 4 empereurs et co-empereurs, sur les monnaies comme sur les portraits sculptés, n'est pas due au hasard et correspond probablement à cette idée d'unité du pouvoir dans la pluralité comme l'a résumé Elag.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genio popvli romani
COS V
COS V
avatar

Age : 44
Localisation : Lugdunensis senonia
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: constantin et licinius   Jeu 30 Aoû - 15:45

Nous sommes ici clairement en présence de monnaies qui sont encore inspirées de l’iconographie tétrarchique avec une représentation idéalisée de(s) l’empereur(s) issu(s) des rangs de l’armée avec notamment ce cou de taureau. Les bustes sont donc le plus souvent stéréotypés avec évidemment un apport des influences locales dans leur représentation.
Par ailleurs, au regard de l’entente cordiale qui régnait entre Licinius et Constantin on peut assez facilement imaginer que chacun veuille faire « disparaitre » l’autre à son propre profit surtout dans sa propre aire de pouvoir. Si l’on considère que la lecture du latin n’était pas encore répandue hors des cités et que les images véhiculées par les monnaies avaient plus que jamais valeur d’outil de propagande, on peut aisément imaginer que le citoyen (ou pas) lambda ne reconnaisse sur les monnaies qu’un empereur (ce qui finalement n’est pas très éloigné de l’idée d’unité de pouvoir que tu cites).
On peut par ailleurs constater qu’avec la disparition de Licinius, les représentations impériales sur les monnaies ne vont pas tarder à évoluer pour prendre une tournure toujours plus idéalisée mais avec cette fois une mise en avant du coté divin et sacré de l’empereur (la proximité du concile de Nicée n’y est peut-être pas étrangère non plus), le cou, les traits et le visage vont s’affiner et s’adoucir, le diadème va remplacer la couronne, etc.
Les conjectures sur les pertes de savoir-faire sont souvent infondées, ça n’est pas parce que le style est moins agréable à notre œil ou à nos considérations esthétiques que la maîtrise de l’art a disparu. clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
constantin et licinius
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une monnaie de Licinius I numismatiquement parlante...
» constantin et licinius
» Folis ou nummus de licinius Ier (11/08/308-09/324)
» Collection Licinius 1er... Esugenos
» AE3 inédit de Licinius Ier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique de l'antiquité :: MONNAIES DE L'EMPIRE ROMAIN :: Monnaies des IVème et Vème siècles-
Sauter vers: